Séparation avant la naissance

Stephanie95 - 21 juin 2022 à 01:49
Ysabe_l
Messages postés
11644
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 août 2022
- 21 juin 2022 à 08:53
Bonjour,

Enceinte de huit mois, je suis séparée du papa.
Nous ne sommes pas en mauvais termes, car je prends énormément sur moi, mais en gros c’est une personne qui boit beaucoup d’alcool, fume du cannabis, sort en soirée sans arrêt. Il a 32 ans et vit toujours chez sa grand mère, et ne travaille pas.
C’est aussi quelqu’un d’égocentrique, qui peut être méchant dans ses paroles, qui avait une emprise sur moi avant la séparation, et qui me blesse encore souvent par ses paroles. Pendant la grossesse par exemple il me disait que peut être que bébé n’allait pas naître (mourir), aujourd’hui il me dit souvent qu’elle l’aimera plus que moi, que quand elle ira chez lui elle ne voudra plus revenir chez moi, qu’avec lui elle s’éclatera mais avec moi elle s’ennuiera, ect ect. Il n’a pas donné un seul centime pour la préparation de l’arrivée du bébé, j’ai tout payé seule. Mais il revendique déjà son droit de la voir, de l’élever comme il voudra ect. Bref il me donne l’impression d’être là mère porteuse de son enfant. Il veut les droits sans assumer aucun devoir.
J’ai fais une reconnaissance anticipée à 7 mois et je crois que lui n’a rien fait pour le moment.
Pour ma part j’ai un appartement, j’ai travaillé 8 ans dans une entreprise et j’ai arrêté peu de temps avant ma grossesse, pour une reconversion, mais la grossesse est arrivée par surprise. Pour le moment je suis donc sans emploi.
Mon soucis est que je n’ai aucune confiance en lui, et que c’est une personne foncièrement toxique qui arrive toujours à me blesser par ses paroles à chaque interaction.
J’ai déjà rencontré un avocat qui m’a expliqué que les 6 premiers mois monsieur aura un droit de visite à mon domicile 2h par semaine, puis de 6 mois à 1 an il aura le droit d’aller se promener avec le bébé 2h par semaine et à partir d’un an il pourra prendre la petite 1 journée par semaine.
Ma question est : est-il possible de refuser que monsieur rentre chez moi ? Je ne veux pas l’empêcher de connaître son bébé, mais je n’ai aucune confiance en lui et cela me gêne de devoir l’accueillir à mon domicile.
Ensuite, compte tenu de ses consommations, je redoute le moment où il pourra partir avec la petite, il a déjà perdu son permis 2 fois pour conduite en état d’alcoolémie, il vient seulement de le repasser en Janvier 2022. J’ai donc peur lorsqu’il emmènera notre fille en voiture.. sans compter le cannabis. J’ai parlé de tout ça à l’avocat que j’ai vu, mais il m’a dit que sans photos ni preuves je ne pouvais pas parler de ça au juge. Évidemment je n’ai aucune photo de lui en train de boire ou de fumer.

J’ai quelques autre questions…
1) En sachant qu’il aura sûrement un droit de visite de 2h par semaine, et si je n’ai pas le choix de l’accueillir chez moi, suis je obligée d’accueillir sa mère ou son frère qui veulent voir la petite quand elle sera née ?

2) s’il refuse de partir au bout des deux heures, que puis je faire ? Car il m’a déjà dit clairement qu’il ne se contentera pas de deux heures par semaine

3) s’il use de la force ou de la menace, et part avec la petite sans mon autorisation, que puis je faire ?

3) suis je obligée de le laisser venir à la maternité ? Car il dénigre toujours la médecine, dès qu’on va me donner un conseil ou autre il va tout démonter derrière, il va essayer de me déstabiliser et de me dire que c’est n’importe quoi ect et je sais qu’il va me stresser..

4) quel nom portera la petite, en sachant que j’ai fais une reconnaissance anticipée en première ? Car personnellement je souhaiterais qu’elle porte nos deux noms, mais lui ne veut que le siens.

Merci d’avance !

1 réponse

Ysabe_l
Messages postés
11644
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 août 2022
7 363
21 juin 2022 à 08:53
Bonjour

Désolée mais votre avocat est un rigolo ! La décision sera prise par le juge et rien ni personne ne la connaît d'avance ! Peut-être que ce sera ce que l'avocat a dit, peut-être pas, il n'en sait rien, à moins d'être devin...

SI il a un droit de visite de 2h par semaine chez vous, ce sera son droit de visite et pas celui du grand père ou du tonton. Vous pourrez donc refusée ces personnes chez vous, bien évidemment.

SI il a ce droit de visite de 2h chez vous et qu'il refuse de partir vous appelez la police.

SI il a un droit de visite et part avec l'enfant, c'est un kidnapping. Donc police et pour le coup ça serait étonnant qu'il puisse revoir son enfant autrement qu'en lieu neutre avec présence d'assistante sociale. D'où l'intérêt de faire le jugement le plus rapidement possible. Parce que sans jugement il a parfaitement le droit de partir avec l'enfant, tout comme vous avez le droit de l'empêcher de le voir.

A la maternité vous pouvez refuser les visites que vous voulez, y compris celle du père.

L'enfant portera votre nom puisque vous l'avez reconnue en premier. Attention si c'est lui qui fait la déclaration de naissance il risque "d'oublier" et de mettre son nom. De toute manière à partir du 1er juillet il sera facile de rajouter le nom qui n'a pas été donné à un enfant, donc si vous vouliez les 2 laissez le faire le rajoutez le votre par la suite. Même s'il conteste vous aurez pour vous défendre le fait de l'avoir reconnu en premier et que ça aurait donc du être votre nom.
0