Contact impossible pour remise des clés alors que bail déjà commencé

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 24 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 août 2021
-
Messages postés
42642
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2021
-
Bonjour à tous,

Je suis étudiant et j'ai changé de logement pour reprendre l'appartement d'une connaissance en collocation. La prise de contact avec l'agence immobilière fut déjà très compliquée, deux semaines de mails et d'appels téléphonique quotidien. J'ai du me rendre en agence physiquement pour seulement obtenir un contact fiable. Malheureusement l'agence est bien connue pour ce problème.

Bref on a réussi à payer le bail, la caution, et les frais d'agence exorbitant (alors qu'il n'y a pas eu de visite, ni d'annonce faite par l'agence).

Notre bail a commencé le 16 août 2021, et il nous est impossible de prendre contact avec les personnes responsables des remises des clés.
Je me demande donc si c'est "légal" et si il y a des textes de lois à ce propos dans le but d'écrire une lettre de réclamation. Après tout c'est des jours de location que l'ont a payé, sans pouvoir accéder au logement.
On trouve beaucoup de ressources en ligne à propos de la remise des clés par le locataire, pour le propriétaire, mais pas l'inverse.

De plus, on a dix jours à partir du début du bail pour valider leur état des lieux, ce qui risque d'être compliqué vu la situation.

Je vous remercie de vos futurs réponses.

Cordialement,
Charles X

2 réponses

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 24 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 août 2021

Nous avons enfin eu une réponse. Je vais quand même faire une réclamation pour les 7 jours d'attente. Y'a t'il des textes de loi pouvant appuyer ma demande ?
Messages postés
42642
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2021
11 774
bonjour,

Y a-t-il mentionné sur votre contrat de colocation une "date d'effet" ? Ou avez-vous un "reçu" justifiant la date de remise des clés par l'agence ?
Parce que, quand la remise des clés ne se fait pas au même moment que la signature du contrat de (co)location, loyers et charges ne sont dus que à partir du jour de la remise des clés : une "date d'effet" c'est le début du "bail"... et les 10 jours pour "compléter" un EDLE démarrent au jour de la remise des clés, et les remarques du locataire, envoyées au bailleur/agence si possible en LRAR pour éviter toute éventuelle contestation ultérieure, devront être annexées à l'EDLE initial de façon à être prises en compte lors de la restitution du DG (= DÉPÔT de GARANTIE, et PAS "caution").
[Bien que plein de gens (y compris des pros) emploient indifféremment l'un ou l'autre mot, un "bail" c'est la durée de location et un "contrat" c'est la matérialisation des conditions de location.]

Vous dites "leur" EDL, en parlant de l'EDLE (Entrant) : est-ce que l'agence l'a fait seule, en dehors de votre présence ?
Tout EDL, pour être valable, doit être "contradictoire" = fait en présence du bailleur ET du locataire OU de leurs représentants et doit être signé par les parties prenantes OU leurs représentants.
Cependant, si vous vouliez considérer cet EDLE fait unilatéralement comme étant nul, non seulement vous ne pourriez pas le "compléter" puisqu'il serait "inexistant", mais en plus, ça voudrait dire que le logement vous a été donné en "Bon état" et que les mentions de votre EDLS (Sortant) seraient comparées à du "Bon état"... ce qui serait très certainement à votre désavantage...


En complément et à toutes fins utiles, je vous propose la lecture d’un de mes topos, ainsi que celle des liens donnés :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8399640-location-visite-limite-et-coup-de-coeur-qui-fait-les-travaux#2


cdt.