Derogation 6eme refusé 2 fois

Signaler
-
 Soso -
Bonjour,
J'essaye de trouver une solution, je suis à la limite de 2 communes (3 maisons séparent) code postale différent bien sûr, je suis au milieu des 2 collèges 10km les séparent de mon domicile de chaque côté, mon fils dépend d'un collège qui est à l'opposé de mon lieu de travail, enfin j'ai argumenter comme je pouvais avec document prouvant les distances, l'opposé, les 3 maison qui séparent les communes, mais non ,refusé 2 fois et 3 ème courrier au 29 juillet, en retour à l'expéditeur, toujours rien à ce jour dans ma boîte au lettre, nous sommes à à peine 3 semaines de la rentrée et mon fils n'a pas de collège, pas de fournitures, pas de carte de bus... , je voulais savoir si l'académie sera au courant vers la rentrée que mon fils n'est pas scolarisé et si la ils ne feront plus les fantômes ? Merci de vos réponses

4 réponses

Messages postés
11174
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 septembre 2021
6 569
Bonjour

Donc vous n'avez inscrit votre fils nulle part et n'avez aucunement l'intention de lui donner une quelconque instruction. À la rentrée il restera au lit et vous espérez que ce soit l'académie qui craque et vous accorde la dérogation.

Alors déjà l'académie va mettre un bout de temps à se rendre compte de l'absence de votre enfant puisqu'il n'est inscrit nulle part. Tout ce temps sera du repos perdu pour votre enfant qui va accumuler du retard non seulement dans les acquis scolaires mais aussi (et c'est peut-être le plus grave pour lui) dans les acquis sociaux du fonctionnement du collège !

Et quand ils vont constater l'absence de scolarisation vous croyez qu'ils vont vous accorder la dérogation ? Pas du tout ! Ils vont faire un signalement. Vous allez passez devant un juge des enfants devant lequel vous allez expliquer en quoi il était dans l'intérêt de votre enfant de rester à la maison sans rien faire plutôt que d'aller dans son collège de secteur. Si vous ne pouvez pas convaincre le juge, et je vois mal comment vous pourriez le faire, il ordonnera le retour à l'école (au passage vous aurez une amende pour nous déclaration d'ief puisque c'est obligatoire de déclarer une déscolarisation). Mais ce sera dans le collège de secteur. Si vous refusez toujours, votre enfant finira en foyer et dans le collège de secteur du foyer ! Comme ça il devra apprendre le fonctionnement du foyer en plus d'arriver en milieu d'année dans le monde du collège, nul doute qu'il vivra tout ça merveilleusement...

Maintenant c'est vous qui voyez ce que vous voulez pour votre enfant, on ne peut pas décider à votre place. Mais vous ne ferez pas plier l'académie sur une dérogation avec les arguments que vous présentez ici.
Je n'ai pas écrit tous les arguments mais c pas grave, mon fils sera dans l'école du secteur en milieu d'année mais sera absent régulièrement, j'insisterai en précisant encore et encore tous les arguments, mes 2 adresses différentes ect...je ne refuse pas de le scolarisé, je refuse cet établissement, je ne vais pas faire une déclaration de non scolarisation puisque ce n'est pas le cas, il ira plus tard que les autres, c juste ça, mais si il va à se collège de secteur, il sera absent souvent, pas sur cas 10 ans il soit au taquer tout seul et à l'heure,
l'autre collège il y a plusieurs bus et famille et amie pouvais s'en occuper, c pas grave, c son avenir, pas le mien.... c ca...!!!! Enfin bref, je voulais juste savoir si l'académie le serais tout ou tard
Et puis vous m'avez l'air bien renseigné pour savoir tout ça quznd même, au moins j'ai ma réponse.
Merci ysabe..
Messages postés
26105
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 septembre 2021
9 374 > Soso
Bonjour,

Courrier envoyé le 29 juillet, l'académie et fermée elle réouvre au mieux le 16 août au pire le 23 août.
>
Messages postés
26105
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 septembre 2021

D'accord merci a voir si le courrier est en attente ou en retour, à ce jour je n'ai rien
Messages postés
7856
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2021
5 485
Bonjour,

Vous risquez en effet la prison et une amende assez lourde pour ne pas instruire votre enfant. Vous semblez vouloir faire front à l'Etat pour leur imposer votre décision ce qui risque de ne jamais aboutir et au final la victime sera votre enfant qui risque de perdre une année d'instruction voire socialement s'il avait des amis qui devait se rendre dans ce même collège.

On apprend tous à prendre le bus, à être responsable pour se réveiller à l'heure. Peut être même qu'il aimerait cette responsabilité et autonomie. Surtout qu'à vous entendre, vous êtes déjà parti au travail quand lui doit se réveiller, ce qui sous entend que quelque soit le collège il devra se débrouiller seul. A vous de voir car au final je pense que vous ne gagnerez pas et que le principal perdant sera votre fils.
Bien sur qu'il apprendra mais au risque d'être souvent absent, merci pour c details
Messages postés
11174
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 septembre 2021
6 569
Bonjour

Vous parlez de carte de bus, donc votre enfant peut se rendre au collège en bus, donc l'argument de votre lieu de travail ne sera pas retenu.

Si la dérogation à été refusée deux fois il est inutile d'insister, votre fils ira dans le collège de secteur. Par définition une dérogation est accordée à titre exceptionnel, ce n'est pas une obligation.

À ce jour si votre fils n'est inscrit nulle part c'est parce que vous refusez qu'il aille dans son collège de secteur, l'académie ne cèdera à votre chantage à la rentrée. Vous devrez inscrire votre fils dans le collège de secteur, ou en privé, ou l'instruire à la maison puisque ce sera la dernière année où ce sera autorisé sans motif.
Il y a bien une carte de bus pour se rendre au 2 collèges mais je ne l'ai pas commander puisque je ne sais pas où il va, je ne veu pas qu'il aille à l'opposé de mon domicile d'une direction que je ne vais j'avais, je demande le collège le plus près de mon domicile pas de mon travail mais sur le route du travail, puis un seul passage pour le collège du secteur et 4 passage pour l'autre demandé, si il rate son bus il sera absent à répétition puis sanctionné, le matin il sera seul pour se préparer, jamais il à pris le bus, pas sur qu'il se leve sans soucis, si l'académie ne cédera pas moi non plus, je n'ai pas le temp ni les connaissances de linstruire à la maison , l'académie se rendra bien compte à un moment donné que mon fils n'est pas scolarisé, donc prendront co tact avec moi... en tout il est certain que le 2 septembre mon fils sera couché à l'heure de la rentrée ,peu importe la sanction, je me vois bien aller en prison parce que je refuse un collège et l'académie refuse l'autre,
Messages postés
82717
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 septembre 2021
14 398
" c pas grave, c son avenir, pas le mien.. " : dites....


.... vous vous rendez compte de ce que vous dites, là, à propos de votre enfant ?

Vous voulez dire par là que vous n'avez rien à f***aire de son avenir à lui ?
Alors que c'est de votre responsabilité de parent de faire le nécessaire pour ça !

Ce n'est pas aux services de l'Éducation nationale d'instruire les enfants, mais aux parents, et ce, depuis le 28 mars 1882 et selon certains principes.
Les parents qui ne sont pas spécialistes dans toutes les matières peuvent cependant confier l'éducation de leurs enfants aux services publics.
Si les parents ne font pas le nécessaire, c'est eux qui seront poursuivis pénalement pour cela, pas le système éducatif en place.

" pas sur cas 10 ans il soit au taquer tout seul et à l'heure, " : évidemment, si en plus vous le dénigrez et vous partez du principe qu'il n'est pas capable, que vous ne lui faites aucune confiance, que vous semblez ne pas vouloir un jour prochain lui faire confiance, que vous n'envisagez même pas d'essayer, ça ne va pas arranger les choses même si c'est une excuse artificielle et inutile, tout en étant excessivement désolante.


" j'insisterai en précisant encore et encore tous les arguments, " : vous pourrez insister même plus, les lois à ce sujet sont contre vous.
Vous allez non seulement perdre du temps, de l'argent, de l'énergie pour tenter d'avoir raison envers et contre tout, mais ce sera votre fils qui en fera les frais.
Et ce, juste parce que vous êtes borné-têtu et refusez de vous adapter aux règles applicables.


Accessoirement, et vu votre prose, il peut sembler important que cet enfant aille régulièrement au collège pour apprendre un minimum de savoirs de base, au moins pour le français et la grammaire ...


Mais vous faites bien sûr comme vous voulez ....