Prêt personnel

Signaler
-
 Ben34 -
Bonjour,

Je souhaite faire un prêt personnel de 23000 euros mais mon épouse est interdit bancaire. De ce fait j'ai essuyé de nombreux refus. Pourtant j'ai demandé sans co-emprunteur ! J'ai une bonne situation professionnelle qui pourtant me permettrait d'honorer les échéances. Je viens donc parmi vous, afin d'avoir des conseils et peut-être une solution de la manière qui conviendrait à présenter mon projet de crédit afin de l'obtenir. Autre alternative, ma mère pourrait être co-empruntrice mais celle-ci (en très bonne santé je précise) a 88 ans. Donc si l'un d'entre vous, pouvez m'apporter une solution ou des conseils, je vous en serai reconnaissant. Cordialement.

2 réponses

Donc si l'un d'entre vous, pouvez m'apporter une solution ou des conseils, je vous en serai reconnaissant
J'ai une bonne situation professionnelle
Mettez l'argent de côté et attendez d'avoir ces 23000€.
Vous éviterez ces soucis, les intérêts et peut-être que même, en patientant, vous vous rendrez compte que vous n'avez pas forcément besoin de cet objet tant convoité ou que vous pouvez l'avoir pour moins.
Monsieur,

Des économies nous en avons fait ! Celles-ci ont servi à prendre un commerce qui n'a pas fonctionné d'où l'interdit bancaire de mon épouse. L'objet comme vous dites tant convoité est pour l'achat d'un véhicule d'occasion pour que je puisse aller travailler. Et le reste est pour rembourser ma famille et mes amis qui m'ont aidé lorsque je me suis retrouvé à ne plus pouvoir travailler à cause d'un cancer. Donc si je demande de l'aide ou une solution ou des conseils c'est pour pouvoir me relever et non pour parader ! Cordialement.
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 10 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
10 août 2021

Bonjour, Le premier critère est votre régime matrimonial. Si vous êtes en communauté votre épouse est forcément co empruteur donc son interdiction bancaire est un obstacle. Si vous êtes en séparation de biens, vous pouvez contracter le prêt seul, si vos ressource sont suffisantes. Sinon, il faudrait régler le problème d'interdiction en priorité. Cela dit, il y a une différence entre interdiction bancaire ( qui est en fait une interdiction d'émettre des chèques)et fichage FICP ( fichier des incidents de crédit) . Mais votre établissement bancaire ne fera pas de distinction et ne passera sans doute pas outre.
Merci pour votre réponse. Cordialement.