Collusion entre agence et marchand de biens ?

[Résolu]
Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 29 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2021
-
Messages postés
29798
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2021
-
Bonjour,

Une proche a vendu son logement en passant par une agence immobilière.
Très vite l'agence immobilière a trouvé des marchands de biens pour l'acheter.
Ma proche était vulnérable car fragilisée par les séquelles d'un cancer et profane en immobilier.

Le logement a été vendu à un prix très très bas.

1 mois après la vente, le logement a aussitôt été remis en vente par la même agence immobilière a un prix largement supérieur.

Ma proche a demandé des explications à l'agence immobilière qui a refusé de répondre à certaines de ses questions par écrit.
L'agence immobilière a menti sur différentes choses.

Il y a eu collusion économique c'est certain car le logement de ma proche a été largement sous-évalué et 1 mois après la vente il a été remis en vente à un prix très très élevé.

Cela fait plusieurs années que cela s'est passé.

Ma proche sait qu'elle a été naive et qu'elle a été victime d'une collusion économique.
Entente entre l'agence immobilière et les marchands de biens.


Cette agence immobilière est voisine d'une autre agence immobilière.
Dans cette agence immobilière voisine, il y a une personne qui porte le même nom de famille que le marchand de biens.

C'est un nom de famille courant mais quand même ...
Vu ce qu'il s'est passé c'est normal de s'interroger.

Il est fort possible que cette personne, travaillant dans une agence immobilière voisine, ait un lien de parenté avec le marchand de biens.

Un de nos proches a demandé à cette personne par mail si elle avait un lien de parenté avec le marchand de biens.

La personne a répondu "qui êtes vous, comment avez vous eu mon adresse mail" et n'a pas répondu à la question.

Notre proche lui a renvoyé un mail pour lui reposer la question mais pas de réponse au mail ...


Nous aimerions savoir si le marchand de biens qui a acheté le logement de ma proche a un lien de parenté avec la personne travaillant dans l'agence immobilière voisine de celle qui a vendu le logement.

Le problème est que la personne ne répond pas au mail et nous trouvons cela curieux ...
Pourquoi il ne répondrait pas à la simple question ?

Est-ce qu'il existe un moyen pour savoir si ces 2 personnes ont un lien de parenté ?

Car si elles ont un lien de parenté, la collusion économique sera facile à prouver !

Je précise que même si les 2 personnes ne se connaissent pas, il y a bien eu collusion économique entre l'agence immobilière et les acheteurs (les marchands de biens).

Merci à vous.
Bien respectueusement.

4 réponses

Messages postés
29798
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2021
7 949
bonjour

M^me s'il y a collusion il est trop tard visiblement pour entreprendre quoi que ce soit , et encore rien n'interdit à un agent immobilier de vendre à un membre de sa famille

et le préjudice pour lésion du vendeur n'est reconnu que si le nouveau prix de vente est supérieur de 7/12 èmes au prix de vente initial
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 29 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2021

Bonsoir,

Merci beaucoup pour votre réponse.

J'avais répondu mais pas validé apparemment donc je vous réponds à nouveau.

Mon amie n'est pas hors délai je précise.

Ce ne serait pas pour une rescision pour lésion.


Le problème de mon amie c'est qu'elle était vulnérable et fragilisée par la maladie.
Elle était profane et n'y connaissait donc rien en immobilier.

L'agence immobilière a largement sous-évalué son logement et l'a vendu à un prix très très bas.
En un temps record elle a trouvé des acheteurs : des marchands de biens.
1 mois après la vente les marchands de biens le remettent en vente à un prix très très élevé avec la même agence.

Voyant cela sur internet, mon amie a demandé des comptes à l'agence immobilière qui a menti sur plusieurs sujets.
Il y a eu collusion cela ne fait pas de doute.

L'agence immobilière et les marchands de biens s'en sont mis plein les poches au détriment de mon amie qui a été escroquée d'une somme énorme !


Nous avons constaté que pas très loin de l'agence immobilière il y avait une agence immobilière avec un salarié portant le même nom que le marchand de biens.

On se demande donc si le marchand de biens et le salarié d'une agence immobilière voisine ne sont pas parents.

Un proche a écrit en demandant si la personne avait un lien de parenté avec le marchand de biens.

Curieusement pas de réponse alors que la question est facile.

Est-ce qu'il a un lien de parenté ?

Mais cette personne refuse de répondre donc nous trouvons cela suspect ...

Est-ce qu'il y a un moyen de savoir si le marchand de biens qui a acheté le logement de mon amie a un lien de parenté avec le salarié avec le même nom de famille et travaillant pour l'agence immobilière voisine ?

S'il y a un lien de parenté entre ces 2 personnes, on peut logiquement se dire que l'agence immobilière a fait appel à l'agence immobilière voisine pour trouver l'acheteur ?

Merci à vous.

Bien respectueusement,
Messages postés
29798
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2021
7 949
je vous le répète : vous ne pourrez pas attaquer l'agence m^me si elle a vendu à un parent, c'est légal

vous pouvez attaquer si la revente a excédé 7/12 ème du prix de vente , alors votre question de connaitre un éventuel lien de parenté ne sert à rien
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 29 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2021

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse.

Le prix n'excède pas 7/12ème du prix de vente.

En ce qui concerne un lien de parenté c'est bien noté.

En tous cas merci d'avoir pris le temps de répondre.

Bonne journée.

Bien respectueusement,
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 22 août 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2021

Bonjour,
Je suis profane mais si cela était arrivé à un proche, voilà ce que je ferais, dans les délais les plus brefs :
(et si tant est que ce bien n'avait pas de défaut(s) majeur(s) que l'acheteur puisse alléguer avoir corrigé en si peu de temps)
- Envoi d'un courrier recommandé synthétique aux différentes personnes suspectées de collusion sans diffamer mais comme vous le faites en relatant les faits et posant des questions simples : agence, marchand de bien, acheteur...
- Envoi d'un courrier recommandé au notaire en expliquant le problème et en étant le maximum synthétique. Eventuellement si pas de réponse, ou si suspicion de facilité de ce processus par le notaire qui serait non regardant dans cette collusion, courrier à la chambre des notaires dont il dépend.
- Envoi d'un courrier à la Direction des finances publiques pour signaler cette vente en précisant les caractéristiques de la maison, les dates et prix de vente, et la commission de l'agent immobilier.
- contacter un avocat en ligne, ou un juriste aux permanences gratuites présents dans les groupe de communes, il me semble.

Je trouve cela déplorable envers une personne fragilisée et malade.
Souvent dans la maladie, des troubles psychiques même passagers, telle que la dépression, peuvent encore plus fragiliser et ne pas oublier les traitements, donc selon moi, cela peut etre jouable... Dans ce cas il faut constituer un dossier expliquant et pouvant le trouble de santé et la fragilité.

D'autre part, il serait intéressant que "Kason" puisse appuyer ses dires par un ou des articles précis de loi, car les fausses croyances sont courantes aussi. Cela rendrait ses affirmations plus pertinentes.

Cordialement,
Messages postés
29798
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 octobre 2021
7 949
bonjour

D'autre part, il serait intéressant que "Kason" puisse appuyer ses dires par un ou des articles précis de loi, car les fausses croyances sont courantes aussi. Cela rendrait ses affirmations plus pertinentes.


Google est votre ami , servez vous en ...