Porter plainte contre un UFR et un enseignant [Fermé]

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 14 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021
-
Messages postés
6542
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2021
-
Bonjour,


Je souhaiterais vous faire part d'un problème scolaire qui me hante depuis des années. Après une licence obtenue en 3 ans mais péniblement (11 de moyenne), j'avais souhaité poursuivre sur un M1. Mais au bout de 2 mois, j'avais abandonné cette formation. D'une part parce que mon niveau était juste mais aussi parce que la formation n'était pas très intéressante. Constat partagé par de nombreux étudiants. Tenant à mon projet professionnel, j'avais reprit sur un autre master. Cette fois-ci, j'avais choisi mon master par rapport à un M2 qui me plaisait. Le hic, c'est qu'aucun M1 n'était associé à la thématique de ce M2. Si je voulais un M1 de la même spécialité que le M2 visé, je n'avais pas d'autres choix que d'aller dans une autre université. Chose que je ne désirais pas. En plus, le contenu pédagogique de ce M1 n'était pas renseigné sur aucun site de l'UFR en question. Il était impossible de connaitre les intitulé de cours, le volume horaire… Malgré cela, j'avais voulu tenter le coup, mais hélas, ce fut une nouvelle déception. Déjà d'une part parce que le contenu de la formation était pas très intéressant. De plus, l'emploi du temps était découpé en 3 gros module de 5 semaines chacun, le tout à un volume de 40h de cours/semaines. Autrement dit, pendant 5 semaines de rang, nous étudions la même thématique tout les jours. C'était un peu pompeux pour une personne à la base pas très intéressé par le domaine. Résultat des courses, j'ai abandonné un second M1...
Dans mon idée, je pense que cet oubli était volontaire. Les enseignant savaient pertinemment que peu d'étudiants seraient intéressés par un tel emploi du temps et aussi chargé.
J'ai reprit une énième fois un M1 et cette fois-ci les cours était intéressant. seulement, la motivation n'était pas au rendez-vous. Et puis, j'étais tombé sur des enseignants assez cassants et qui s'intéressaient qu'aux meilleurs. Donc mon profil ne les intéressaient pas. Du coup, j'ai validé mon M1 mais avec seulement un petit 11,5. Comme vous vous en doutez, ma candidature avait été placée sur liste d'attente pour les M2 de cette UFR. Mais à ma plus grande surprise, ma candidature avait été accepté pour un M2. C'était celui pour lequel il n'y avait aucun M1 associé. Le problème est que le directeur de la formation m'avait un peu prit de haut et me différencier des autres étudiants. Comme j'étais un peu juste, il me placer à chaque fois sur les projets étudiants les moins prestigieux. Lors de mon stage de fin d'étude, j'avais éprouvé des difficultés à effectuer les tâches que me tutrice m'avait confié. Cette dernière en avait fait part au directeur de la formation lors de sa visite. En réponse, j'avais eu droit à un : "vous ne trouverez pas du travail à niveau bac+5 tout de suite car vous n'en avait pas le niveau, qu'il fallait que je me contente de poste à un niveau plus modeste…" Super encourageant. Je termine tant bien que mal mon stage et je valide mon mémoire de fin d'étude avec un 14 (13,61 sur l'année scolaire). L'enseignant était surprit du travail que j'avais fait…

Depuis, j'ai perdu confiance en moi et je ressors dégouté de la discipline. Et le pire et que les prédictions de l'enseignant se sont réalisées car, plus de 6 ans après avoir validé mon M2, je n'ai toujours pas trouvé de travail à mon niveau d'études, que des poste à niveau bac/bac+2 ou des jobs alimentaire. Je suis tellement dégouté, que j'ai de goût à rien, je n'avance pas. Cela a cassé quelque chose chez moi. De plus, j'appréhende beaucoup les entretiens d'embauche. Des psychologues ont diagnostiqué chez moi de la dépression et d'autres troubles psychologiques.

Du coup, ma question est la suivante, puis-je porter plainte contre l'UFR et l'enseignant en question ? Je précise que j'ai intenté plusieurs recours auprès du rectorat et de l'université elle même. Mais mes demandes sont restées sans réponses.

En vous remerciant par avance.

8 réponses

Messages postés
196
Date d'inscription
mardi 12 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021
88
Du coup, ma question est la suivante, puis-je porter plainte contre l'UFR et l'enseignant en question ? 


oui vous pouvez porter plainte contre qui vous voulez.
est-ce que les plaintes seront classées sans suite? oui très probablement.

est-ce que le responsable de l'UFR et l'enseignant pourront porter plainte contre vous pour dénonciation calomnieuse? oui très probablement.

"vous ne trouverez pas du travail à niveau bac+5 tout de suite car vous n'en avait pas le niveau, qu'il fallait que je me contente de poste à un niveau plus modeste…" 


est-ce que cette phrase est un délit? absolument pas, un enseignant à tout à fait le droit de dire à un étudiant qu'il n'a pas le niveau et qu'il doit se contenter de postes plus modestes puisque ce n'était pas une phrase destinée à vous blesser émotionnellement mais à vous montrer que vous n'aviez pas les mêmes capacités que d'autres étudiants de votre promo.

est-ce que les policiers vont vous rire au nez si vous allez porter plainte? oui c'est très possible.
ils pourraient même vous dire qu'un professionnel de niveau ingénieur qui est déstabilisé émotionnellement par une simple phrase d'un tuteur n'a aucune qualité nécessaire pour des postes de type ingénieur où le stress fait partie du métier.
3
Merci

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Votre réponse est une plaisanterie tutu777.

Sauf que ce qui s'est passé n'est pas un mensonge mais un fait avéré.

Certes, il a le droit de dire que mon niveau est insuffisant, mais bon ce n'est pas très encourageant non plus. De plus c'est potentiellement faux car, j'ai éprouvé des difficultés sur un nombre limité d'épreuves. Par ailleurs, j'ai validé mon année avec la moyenne de 13,61, dont 14 au mémoire de stage (qui s'est moyennement déroulé). Je précise que j'étais pas dernier de ma promotion…
Messages postés
196
Date d'inscription
mardi 12 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021
88 > FoxMulder1986
si vous prenez ma réponse pour une plaisanterie alors qu'elle était très sérieuse et que c'est comme cela que votre plainte sera reçue, alors je pense que ce n'est pas sur un forum de droit que vous devez vous rendre.
peut-être sur un forum traitant de la psychologie pour vous faire aider à ce niveau là.

c'est comme si un élève revenait chez ses parents et disait à sa mère "maman la maitresse a dit que je travaille pas assez, peux-tu porter plainte contre elle car c'est une agression psychologique à mon égard".

comprenez vous le problème? vous êtes en train de faire ce qui se passe aux Etats Unis avec la cancel culture, dès que quelque chose vous déplaît vous voulez faire une plainte contre cette chose.

en France ce n'est pas possible mais aux Etats Unis oui vous pouvez porter plainte pour des choses futiles sans problème, de voir de la discrimination dans tout et n'importe quoi (terme que vous employez sous le vocable "catégorisation").

un dernier conseil : si vous n'arrivez pas à vous stabiliser dans un boulot, c'est peut-être à cause de votre façon de vous comporter avec votre employeur ou vos collègues.

si vous vous victimisez également au boulot pour tout et rien, l'employeur ne risque pas de vous proposer un job pérenne, il aura plutôt tendance à vous catégoriser, comme vous dites, dans la case "salarié à problème, à ne pas garder".
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 14 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021
>
Messages postés
196
Date d'inscription
mardi 12 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021

Figurez vous que non, la plupart de mes expériences se sont bien passées. Et les difficultés parfois rencontrées étaient plus le fait d'un problème d'adaptation aux tâches qu'à un problème relationnel ou de comportement. Je suis de nature plutôt modeste, serviable et gentille mais faut pas abuser non plus. La plupart des jobs que j'ai étaient des CDD sans opportunités d'embauche pour la plupart...
Messages postés
21565
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 février 2021
14 976
Bonjour,

Juste un conseil (pas très juridique) :
En continuant à remâcher des évènements passés, vous vous pourrissez la vie tout seul.
Maintenant, il faut avancer, passez à autre chose.
3
Merci

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
80749
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2021
12 808
" Votre réponse est une plaisanterie tutu777. " : pas du tout.
Cet intervenant est ici bien connu pour son sérieux dans les sujets qu'il aborde ...

" Sauf que ce qui s'est passé n'est pas un mensonge mais un fait avéré. " : oh mais personne n'a dit que c'était un mensonge !
Où avez-vous lu cela ?
Vous semblez là encore manquer d'une qualité primordiale exigée dans un des postes que vous semblez envisager : la prise de connaissance objective des faits exposés.

" je n'ai toujours pas trouvé de travail à mon niveau d'études, que des poste à niveau bac/bac+2 ou des jobs alimentaire." : ce qui semble confirmer ce que vous a dit cette personne.

Au-delà, vous devez être fortement conscient du fait que ce ne sont pas vos qualités techniques/cognitives qui semblent ici mises en cause, puisque, vu vos notes et le travail réalisé, là n'est pas la question.
Ce qui semble pécher chez vous c'est l'approche relationnelle/profonde/affective des exigences des postes de ce niveau.

Donc faites vous aider par des professionnels dans ce domaine et vous avancerez.
À votre rythme.

Mais franchement, oubliez donc cette histoire de plainte : ça ne vous apportera rien qu'une perte de temps (car oui, ce genre de plainte a très peu de chances d'aboutir, d'autant qu'il va vous falloir prouver un préjudice réel, apporter des preuves objectives des faits que vous reprochez, votre seule parole ne suffira pas ...), une perte d'énergie, va vous ralentir dans votre évolution et votre recherche légitime de postes intéressants ... et même risque de se retourner contre vous.


Mais vous faites bien sûr comme vous voulez ....


 
Messages postés
37846
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2021
2 940
Salut,

Portez plainte pour quel motif ? Parce que je ne vois aucun motif de plainte dans votre récit.
Bonjour,

Je ne vois rien d'attaquable, il n'est pas obligatoire pour un enseignant d'encourager ses élèves. D'autant plus que, comme vous le dite, il semble avoir eu raison.

Vous avez eu votre diplôme, à partir de là c'est à vous de tracer votre chemin et si vous n'y arrivez pas, ce n'est ni la faute de Pierre, ni la faute de Jacques.
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 14 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021

Sauf que je ne suis pas le seul à avoir galéré en stage, à ne pas avoir trouvé du travail à mon niveau d'étude. Pour autan, ces derniers n'ont pas eu ce genre de réflexions.
Oui mais c'est très décourageant de d'avoir des réflexions alors que mes prestations étaient correctes dans l'ensemble. J'étais arrivé avec un niveau juste en M2 et l'enseignant n'a jamais voulu reconnaitre mes capacités, malgré ma progression. C'est de la catégorisation pure et dure.

Et puis, il st question aussi d'un UFR où les responsables n'avaient pas rendu public le contenu de leur master. Ce qui n'est pas normal.
Messages postés
80749
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2021
12 808 >
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 14 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021

Une fois encore : il n'y a dans tout ça rien de pénalement répréhensible !

Donc le choix qui s'impose à vous, on le répète :

1 - vous portez plainte contre Pierre, Paul, Jacques ou un autre, en demandant à un (très bon) avocat de vous trouver un préjudice réel, partant, un délit répertorié dans les codes pour lequel vous disposez de preuves formelles, ce qui est en effet tout à fait votre droit le plus strict, en sachant que cela va vous phagocyter du temps, de l'argent, de l'énergie, de l'enthousiasme, de la détermination etc. pendant des années (si toutefois la plainte est jugée recevable par le tribunal), vous épuisant au quotidien, pour un résultat (très) lointain et plus qu'aléatoire,

2 - vous oubliez tout ça et vous continuez à évoluer dans votre vie, personnelle et professionnelle, en partant sur les bases dont vous disposez aujourd'hui ; beaucoup d'entre nous ont été dans des cas similaires au vôtre, voire pire, et ont réussi.


Mais vous faites bien sûr comme vous voulez ....
bonsoir
je lis vos messages avec intérêt et je ferais les réflexions suivantes:
vous vous êtes battus pour arriver à votre niveau et c'est méritoire
14 de moyenne c'est méritoire : félicitations..
cependant le monde professionnel c'est la jungle (la vie en général c'est la jungle..)et il est cruel : si un patron a devant lui un Cv d'un ingénieur avec 18 de moyenne et un cv d'un ingénieur de 14 de moyenne ,qui va t il choisir à votre avis? le patron voit d'abord son intérêt et suppose que celui qui est sorti de l'école avec 18 connait plus de choses que celui qui a 14
le patron pense que vous avez un niveau universitaire auquel il manque 4 points pour arriver à l'excellence
vous déclarez vous même que "votre niveau était un peu juste" et que vous avez eu votre licence péniblement" vous êtes donc conscient de vos difficultés à suivre ce genre d'étude (et il n'y a pas de honte à cela)et les professeurs côtoient assez d'élèves pour bien les connaitre et connaitre leurs possibilités....
maintenant travaillez sur vous avec un psy pour aller de l'avant......
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 14 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021

Ouais d'accord mais de là à dire qu'on à pas le niveau avec 14, c'est un peu fort de café malgré tout. Je tiens à préciser que je n'étais pas dernier. Après, il est vrai aussi que les notes ne veulent pas dire grand chose non plus…

J'ai eu ma licence péniblement mais, j'ai obtenu un master avec mention (le diplôme le plus récent). Il y a eu donc une progression.
oui mais un patron regardera les notes et choisira un 18 pour un poste élevé et un 14 pour un poste moins élevé il faut bien qu'il ait une base pour décider qui embaucher
je pense que celui qui a eu 18 pense que les notes valent grand chose....
prenez l'exemple des concours d'entrée dans la fonction publique :vous pouvez avoir un 14/15 ce qui est déjà super ... mais c'est celui qui aura la meilleure note sur tous les autres candidats qui pourra entrer dans la fonction publique....
de plus si il y a beaucoup d'élèves ayant obtenu ce diplôme il n'y a peut être pas autant de postes à pourvoir à la sortie
si il y a 5 postes sur toute la France (je donne une exemple ..) et 10 élèves sortant de l'école le patron va regarder la note avant tout et sans doute que le meilleur élève sera mieux répondre lors de l'entretien d'embauche ,familièrement il défendra mieux son beefsteak ......
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 14 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
24 février 2021

D'accord pour votre exemple.
Messages postés
6542
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2021
4 360
Bonjour,

Vous avez eu vos réponses à la lecture de certains message, il est inutile de poursuivre cette discussion qui dérive.