Retenue pour avoir jeter de la neige [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
75942
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 février 2021
-
Bonjour, voilà mon fils a eut le droit à une heure de retenue pour avoir jeter de la neige car un autre élève lui en a envoyé il n as pas jeter de boule de neige juste de la neige est c est pris une heure de colle . En sachant que d autre l’on fait et il ont rien eut abus ou pas selon vous?

4 réponses

Messages postés
20484
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 février 2021
8 325
Une petite question simple et rapide :
Votre description des évenements et des conséquences vient bien évidemment du fait que vous étiez présente et avez constaté les évenements de vos propres yeux.
En aucun cas vous ne vous basez sur la description d'une personne impactée ?

Dans la mesure où on ne peut pas savoir ce qui s'est passé, et pourquoi ça s'est passé, impossible de dire si il s'agit d'abus ou pas.

Je suppose que vous pouvez prendre rendez vous avec un conseiller d'éducation pour obtenir sa version des faits.

A noter que l'excuse de 'les autres ils ont pas été punis', n'est JAMAIS une bonne excuse.
Votre fils est puni pour ce qu'il a fait. Pas pour ce que les autres ont fait ou pas.



Alors sur la colle c est écrit jete de la neige sur ses camardes et d autres l on fait et n’ont rien eut c’est parce qu’un surveillant me l’a confirmé et m’a dit franchement .La surveillante elle a abusé pour le coup c est juste de la neige encore on m aurait écrit une observation je comprend mais la .j en est parler à la cpe qui m’a dit c est abusé mais elle m’a quand même laisser la colle
> TatianaGermain4
Dans la neige il peut y avoir des cailloux que l'on ne voit pas... d'où l'interdiction et la sanction...
Les parents qui se battent pour éviter des punitions méritées a leur chère petites têtes blondes innocentes, ne rendent pas service à leur tête blonde...vous leur apprenez qu'ils peuvent tout esquiver.
Il fera sa colle car il est puni d'avoir fait une chose interdite au règlement.
> Sothis
Vs êtes vraiment méchante dans vos propos mes petites tête blondes sérieux non il n y avait pas de cailloux confirmer par un autre surveillantedans la neige c étais de la poussière de neige c est juste que mon fils a un handicap et que malgré cela il me sort d excellente note et que cette colle le touche énormément madame . Et je lui es même dit tu la fera ta colle pas de soucis c est juste sur un plan morale je trouve cela sévère et je ne suis pas du style à faire esquiver quoi que ce soit madame sachet que ma petite tête blonde c est fait harceler taper dessus par rapport à son handicap depuis longtemps et qu il c étais refermer sur lui est là un peu de neige et il ce sont amuser à se jeter un peu de neige et là une heure de colle .alors donneuse de leçon que vous soyez pas méchante et dans ma question c étais de l abus ou pas je pose une question juste j ai pas demander comment faire un recours ou quoi .
Messages postés
39728
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 février 2021
10 442 > TatianaGermain4
Bonjour,

vous vous seriez contentée d'un "Non, il n'y a pas abus" ????
Là au moins, vous avez des explications...
Interdit par le règlement intérieur normalement. Donc la punition est justifiée.
1h de colle il n'en mourra pas...
Messages postés
75942
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 février 2021
1 565
Perso, j'ai hérité (il y a longtemps ...) d'heures de colle a priori injustifiées. J'y suis allé ...et n'en suis pas décédé pour autant ni développé un quelconque trouble psychique.
Cela faisait partie des divers aléas de la vie scolaire de cette époque là.
Les profs étaient respectés...l'école aussi...
Actuellement, l'enfant a presque toujours raison...les parents refusent d'accepter les sanctions...contestent toute autorité autre que la leur ... injurient les enseignants...les agressent physiquement ...
Faut pas s'étonner si beaucoup de profs baissent les bras, entre autres face à l'inertie ou le manque de courage de leur hiérarchie qui prend le soin d'avancer "une main devant ...une main derrière". Au cas où...

Faut pas non plus s'étonner que les établissements privés aient une liste d'attente longue comme un jour sans pain.

Pauvre chéri...