Jeune adulte violent sous emprise du cannabis

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 8 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
8 janvier 2021
-
Messages postés
46
Date d'inscription
samedi 1 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2021
-
Bonjour,
Mon fils de 21 ans , intérimaire épisodique et vivant sous mon toit se montre tyrannique et violent envers moi. Il m'a été conseillé de solliciter l’intervention de la police pour ensuite un internement d'office, ce à quoi je ne voudrais pas me résoudre. J'ai proposé à mon fils soit de se faire aider par un professionnel pour aller mieux (résoudre ses problèmes d'addiction et de violence) soit de quitter la maison. J'aimerais que ce soit une injonction de justice qui aille en ce sens un peu comme dans le cas d'une cohabitation avec un conjoint alcoolique et violent et qu'il puisse être prononcé une mesure d'éloignement avec obligation de soins. Comment procéder pour aboutir à ce résultat? dois je déposer plainte? comment faire pour amener la problématique devant un tribunal pour une prise de conscience par mon fils de la gravité de ce qu'il fait et l'obliger à se faire aider? Merci de votre aide.

2 réponses

Messages postés
21151
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 janvier 2021
14 499
Bonjour,

Vous êtes apparemment une femme victime de violences.
Peu importe que ce soit votre conjoint ou votre fils qui soit violent avec vous.
Appelez rapidement le 3919, où vous aurez les meilleurs conseils.
Messages postés
46
Date d'inscription
samedi 1 avril 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2021
2
Je vous conseille de téléphoner au 17 Police secours lorsque votre fils vous frappe, en principe les fonctionnaires devraient intervenir à votre domicile et interpeller votre fils pour le placer en garde à vue.

Le parquet sera alors avisé, après à voir s'il décide de poursuivre les faits comme ils ont lieu dans une sphère familiale ce n'est pas garanti, cependant si il y a déjà eu des plaintes et/ou mains courantes le concernant + l'usage et consommation de cannabis, le magistrat peut décider de poursuivre, à voir
Dossier à la une