Fils de 24 ans insolent et violent

Signaler
-
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
-
Bonjour,

Je ne sais pas par où commencer, je suis totalement perdue et désespérée, je suis seule avec mes trois enfants que j'aime autant sans exception mais je rencontre depuis 6 ans des difficultés avec l'ainé de 24 ans (25 an 08/2015).

Aujourd'hui, il m'a cassé le peu de meuble qu'il me restait dans la salle (qui lui sert de chambre en fait, il à deux canapés pour dormir de bonnes qualités). Mon fils ne travaille pas, il n'a pas envie et passe ses journées et ses nuits à jouer sur internet, quand je lui dit que je vais arrêter internet il casse tout à la maison, je suis seule à travailler et sincèrement je n'ai pas les moyens de racheter, nous n'avons pas un très bel intérieur, il y à des trous partout dans l'appartement.

Aujourd'hui j'ai dû faire appel aux gendarmes qui m'ont dit clairement que nous devions nous débrouiller et qu'ils ne pouvaient pas m'aider. J'avais honte de devoir les appeler mais je suis désespérée.

J'ai appris il y à quelques mois que j'avais une défaillance cardiaque importante mais je n'ai pas les moyens de me soigner, mon fils est informé mais s'en moque totalement. J'ai pris une assurance vie pour que mes trois enfants soient à l'abri si je puis m'exprimer ainsi. Quand les gendarmes sont venus, il leur a dit que je luis prenais ses allocations chômages, je n'ai pas compris pourquoi il a menti je suis sentie anéantie comment peut il dire ceci.

Je ne comprends pas pourquoi il est devenu ainsi avec moi, il a toujours été jaloux de son frère et sa soeur et pourtant je vous assure que jamais je n'ai fait de différence entre lui et mes deux autres enfants.

Il travaille 3 mois par an et ensuite tranquille, nous passons notre vie dans nos chambres car il nous laisse pas l'accès à la salle, chacun mange dans sa chambre (cuisine trop petite) mes deux autres enfants n'en peuvent plus non plus.

Je ne sais plus quoi faire pour qu'il prenne son indépendance, je lui ai donné 600€ il y à deux mois (j'ai fait un prêt auprès de mon employeur) il a tout dépensé mais reste là.

Il y à une semaine j'ai perdu de façon dramatique mon petit frère, tout le monde est venu à l'enterrement mais pas lui, il jouait avec ses amis en ligne, le pire c'est que mon frère adorait mon fils.

Je vous en prie aidez moi, je n'en peux plus, je suis arrivée à un point où je préférerais être auprès de mon frère et ne plus vivre ce cauchemar. En septembre mais deux plus jeunes enfants entrent tous les deux à la FAC ils ont obtenus un logement et une bourses assez conséquente pour vivre, ils seront indépendants et moi je me vois pas continuer ainsi ce n'est pas possible non !

Pour ceux ou celles qui disent que ce genre de comportement est dû à l'éducation, vous avez tort car j'ai tout fait pour mon fils, je vous assure que jamais je n'ai délaissé mon fils au profit de son frère ou de sa soeur. J'ai même fait plus pour lui, aujourd'hui je suis arrivée à un point où j'attends avec impatience que mes deux plus jeunes soient indépendants pour en finir.

6 réponses

Messages postés
9544
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2 524
Bonjour,

Votre fils est tyrannique avec vous, et vous ne devez pas prendre toute la charge de cette situation sur vos épaules.
Avez vous déposé plainte pour menaces, dégradations,...

Messages postés
10724
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
26 juin 2020
5 272
Bonjour,

Portez plainte contre lui pour ce qu'il vous fait subir.

Et mettez le dehors. Il est largement majeur, dans 2 mois il aura 25 ans et pourra avoir le RSA donc un revenu, certes faible, mais assuré. Donc dès aujourd'hui vous lui laissez cet ultimatum : au lendemain de son anniversaire, soit il a changé de comportement, soit il dégage et va voir ailleurs.

S'il vous assigne au JAF pour avoir une pension alimentaire, vous ferez jouer le fait non seulement que vous avez peu de moyens (si vos 2 autres enfants ont une bourse conséquente ce n'est pas pour rien) mais aussi qu'il détruit tout chez vous et en plus vous détruit le moral et la santé par ses agissements.

Vous dites que vous les élevez seule, son père est au courant de tout ça ? Il en pense quoi ? Il vous aide moralement ?

Bon courage, ne lâchez pas. Vos enfants sont grands mais ils ont besoin de leur mère. Ne faites pas de bêtise.
Messages postés
79
Date d'inscription
mardi 2 décembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2019
4
Bonjour,

Pour commencer je dirai que vous n'avez pas a vous demander si le soucis vient de l'education que vous avez donné à votre enfant. Vos deux autres enfants ne se comportent pas de la sorte avec vous il va donc de soi qu'il n'ya aucun probleme d'education. De plus vous sembler vous priver un maximum pour vos enfants ce qui est très louable de votre part. Rejoindre votre frère est tout sauf la bonne solution. Votre fils semble souffrir d'addiction aux jeux videos en ligne. C'est quelque chose de très difficile a surmonter quand on est pris à l'intérieur de ce cercle vicieux (j'en sors moi même et pendant plusieurs années j'ai fait vivre un enfer a mes parents et à mon propre mental). Il semble que la seule solution qui se heurte a vous est de le mettre a la porte car il semble completement déconecté de la réalité, il ne realise pas votre etat de santé, l'etat financier de votre famille, ainsi que la gravité de la situation dans laquelle il met toute votre famille.

Comme il semble etre extrêmement violent d'apres ce que vous dites, peut etre qu'une thérapie pourrait être une solution. Resilier votre abonnement internet si vous n'en faites pas un usage tres intensif peut etre aussi une solution des que vos deux autres enfants seront partis etudier (vous pourrez toujours avoir acces a internet dans divers endroits publics ou dans des cybercafés si jamais vous en avez réellement besoin). Vous pouvez tenter ceci si vous estimez que ça ne sera pas trop dangereux pour vous (comme je ne conais pas son degré d'agressivité lorsqu'il se met en colere je ne sais pas vraiment si il est capable de represailles sur vous ou le reste de votre famille). Si vous le faites et que vous avez peur parlez en a votre famille ou a des gens qui pourront vous défendre face a une de ses coleres et ainsi eviter les dérapages.


En ce qui concerne le père, s'il est toujours en vie vous pouvez peut etre avoir un recours envers la justice pour une aide financiere (meme si je doute que vous ayez le droit a quoi que ce soit pour un chommeur de 24 ans puisqu'il vit a vos crochets mais ne continue pas ses etudes... Donc pas de pension...).

J'ai hébergé pendant deux mois un "ami" qui s'etait fait virer de chez lui parcequ'il organisait soirées sur soirées et qu'il ne fouttait plus rien a l'ecole (il n'a meme pas eu son bac) et il dormait le jour et jouait en ligne la nuit. Il nous a rongé jusqu'a l'os en nous pompant de l'argent, en piquant de l'argent et en allant s'acheter de quoi fumer et de quoi boire dans la nuit... Bref... On a galéré a s'en debarasser... Mais maintenant on revit!


Vous l'aimez certes, mais vous ne pouvez pas le laisser detruire votre vie car si vous allez rejoindre votre frere vous punirez vos deux plus jeunes enfants qui ne souhaitent pas la mort de leur mere.


Faites la même chose, vous ne meritez pas de vivre cet enfer, tendez lui la main en lui offrant des alternatives mais ne soyez pas trop naïve, s'il refuse de saisir les opportunités que vous lui offrez alors tampis pour lui. Vous ne pouvez pas le materner jusqu'a ce que mort s'en suive.

Prenez soin de vous


PS: je pars a la recherche d'un numéro de telephone d'aide qui pourrait vous aider. Je vous poste ça ici si jamais j'en trouve
Messages postés
16111
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
3 718
Bonjour,
Prochaine crise de violence faites le interner et fichez çà dehors en changeant les serrures.
S'il revient faire un scandale recommencez et de plus en appelant la police.
N'hésitez plus et pas à déposer plainte.
Voyez cela aussi avec les services sociaux.

Entre chien et loup ... Attention au loup ....
Messages postés
5867
Date d'inscription
vendredi 3 février 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 octobre 2018
1 724
Bonsoir,

Je comprends qu'il soit difficile de vous battre contre votre propre enfant.

Cependant il ne vous laisse guère le choix. Ses agissements mettent en péril la stabilité de la famille toute entière.

Vous devez commencer par arrêter de vous culpabiliser inutilement. 6 ans de ce calvaire ce n'est pas rien et si n'épprouviez pas d'amour à son égard, il vous aurait été facile de l'éjecter, depuis fort longtemps.

Vous l'avez éduqué comme vous avez pu et personne ne peut vous jeter la pierre, à part les inspecteurs des travaux finis qui trouveront toujours à redire.

L'enfant a sa propre personnalité et s'il a des problèmes à régler son origine ne vient pas de l'éducation parce qu'il a sa propre perception des choses. Vous auriez pu vous mettre en quatre pour lui qu'il aurait certainement eu des choses à redire.

Proposez lui de l'aider mais informez le que vous n'accepterez plus ses débordements et que vous n'hésiterez plus à porter plainte contre lui, s'il continue à en faire qu'à sa tête.

Même si ça vous coûte cher de porter plainte, dites vous que c'est un mal pour un bien.

Manger de la vache enragé quelque temps, pourrait lui mettre du plomb dans la tête.

En le protégeant vous ne l'aidez pas et l'empêchait de devenir mature, pour se prendre enfin en charge.

Oubliez d'en finir avec la vie. eh puis encore vous n'aimez plus vos autres enfants ?

Si la liberté d'expression sur le forum n'était pas muselée je vous dirais bien d'autres choses mais bon c'est ainsi.

Je vous souhaite de tenir bon. Vous avez le droit de pleurer et de baisser les bras un petit moment mais en aucune manière vous devez arrêter de vous battre.

Nul n'est à l'abris des épreuves et nous avons tous en nous les moyens de les surmonter, même si on manque de confiance en nous, on y arrive, il faut juste y croire quoiqu'il en soit.

Cordialement


Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 208
Bonsoir
Je viens en complément de tout ce qui a été dit et qui est à faire au cas ou cette situation perdure.
Un ultimatum pour qu'il respecte les règles ou la porte.
Sinon, ou est le papa en effet ?

On a le sentiment qu'il a une addiction à l'ordinateur, ce qu'il lui fait perdre tout sens des réalités, l"exemple de votre maladie et du décès de son Oncle est parlant.

N'es ce pas pour lui une manière de compenser le manque de la présence d'un papa ?
Une colère ? Bref, si vous pouviez alors lui proposer un autre ultimatum qui consisterait à soit " de consulter un psy en famille et lui tout seul ou il prend la porte immédiatement " et un addictologue pour son ordinateur aussi.

Faites vous soutenir par votre famille afin de lui parler en groupe et soyez ferme, il ne doit pas avoir le dessus sur vous, c'est vous qui devez l'avoir sur lui


Dossier à la une