Fausse accusation de maltraitance

Signaler
-
Messages postés
40447
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 janvier 2021
-
Bonjour,
Je viens vers vous pour avoir des renseignements je vous explique mon problème :
Depuis le mois de mai 2020 mon ex-compagne a quitter subitement le domicile familiale avec ma fille de 2 ans et demi, elle est parti sans me prévenir avec une partie de ses affaires es celle de ma fille, il y'a eu une grosse disputées entre elle es moi quelques jour avant, j'ai déposé une main courante abandon de domicile conjugal, et elle as porter plainte contre moi pour violence conjugale es menance de mort ( les menaces je les dite mais sur le coup de la dispute ), sa plainte a était classé sans suite avec un rappel a la loi.
J'ai saisie le JAF en urgence car elle refuser de me dire ou se trouver ma fille es as ce que je voie ma fille, au mois de juillet 2020 je suis passer devant le JAF elle n'était pas la car les huissier de justice ne l'on pas trouvé l'ors de leur enquête, j'ai obtenu la garde provisoire de ma fille au 24 août mais mon ex compagne a refusé d'appliquer le jugement es ses opposer a ce que je voie ma fille j'ai fait 2 main courante pour manquement a un jugement est une plainte pour non représentation d'enfants, la gendarmerie m'ont interdit de me présenter chez mon ex es de laisser faire la justice, le 7 décembre nous sommes repasser devant le JAF pour la garde définitive, au 7 décembre je n'avais toujours pas vue n'y etait en contacte avec ma fille, madame était la le 7 décembre, elle se fait passer pour une victime de violence conjugale est fait deux attestation qui dise que j'ai était violent avec elle es ma fille mais aucun dépôt de plainte attestation médical ou signalement a etait fait, a part les deux attestation elle n'as rien qui prouve c'est dire, j'ai fournit des preuves est des attestation pour me protégé est démontré les fait de violence, j'ai même pu obtenir est réussir une formation d'agent de sécurité privée ( il faut un casier judiciaire vierge ) Le rapport d'enquête social dit que je suis un mauvais père car la caf ma attribuer mes droits de ma fille au mois d'octobre 2020 car j'en avais la garde mais et je n'avais pas ma fille a mon domicile, j'ai saisie les huissier de justice car mon ex devait payer une pension alimentaire qu'elle n'as jamais payé, j'ai respecter ce que dit le jugement.
Pendant l'audience du 7 décembre mon ex-compagne ses faite pourrir par le JAF car elle n'as pas respecté le jugement,
Le 21 décembre le JAF a rendu son verdict "elle a donner la garde de ma fille a mon ex compagne car j'était un homme es un père violent est qu'il y avais des faits de violence j'ai le droit de voir ma fille 4h par semaine sous surveillance jusqu'au 31 mars 2021, je doit payer une pension alimentaire de 130€" comment un juge peux statuer sur des faits de spéculations de violence sans preuve réel, quel recours j'ai pour pouvoir me défendre ? Qu'est ce que je peux faire ? Je vous remercie bonne soirée

2 réponses

Messages postés
37697
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 janvier 2021
2 884
Salut,

Avez-vous un avocat ? Si non, il est plus que temps d'en prendre un pour vous conseiller.
J'ai une avocate depuis le mois de mai, la elle es en vacances, est le temps quelle revienne je me suis dit d'essayer d'avoir des avis es des conseils sur comment faire.
Merci pour votre réponse
> Pcxd84
Bonjour,

J’ai rien compris à ce que vous écrivez.

Faites appel de la décission en RAR, attention, il y a des délais, vous devez avoir une copie du jugement, il vous indique les délais.

Vous parlez d’une enquête sociale, faite par la CAF ?
Attestation de violence ?! Sur l’honneur, ou d’autres personnes ?

Salut.
Messages postés
40447
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 janvier 2021
13 266
Bonjour,

vos propos sont vraiment très difficiles à comprendre (je n'ai même pas lu jusqu'au bout), j'espère que vous faites plus d'efforts lorsque vous rédigez un courrier officiel.

Vous avez un avocat qui connait le dossier, je ne vois pas comment un forum pourrait vous aider de façon plus efficace qu'un professionnel. Donc patience.

Une réflexion : comme vous n'êtes pas mariés, il ne peut être question d'abandon du domicile conjugal

Dossier à la une