Location place de parking dans cour privative

Signaler
-
Messages postés
39169
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2021
-
Bonsoir. Je loue une maison avec cour fermée par un portail.

Lors de la visite que nous avions faite avec une agent de la société IAD, il nous a été dit qu’une dame se garait de temps en temps « en journée » et sans déranger les locataires, dans notre cour privée avec accord de la propriétaire.
Nous avons accepté et cela a été noté comme tel dans le bail : « une voiture est autorisée à se garer en journée sans gêner les locataires ».

Quelques mois plus tard, cette dame décide de ne plus se garer dans la cour, notre propriétaire nous demande donc de régler une somme de 60 euros (nous apprenons donc que la place était louée), supplémentaire à notre loyer, à la place de cette dame, pour éviter qu’une personne s’y gare à nouveau.

Nous refusons car nous payons déjà la cour et la maison dans notre loyer initial.
Elle décide de louer à nouveau à une jeune fille. Mais d’imposer des nouvelles règles en rédigeant un nouveau contrat entre la jeune fille et elle (que nous n’avons pas signé).
La jeune fille se gare le dimanche soir, ne récupère pas sa voiture de la semaine, et la repose le vendredi soir. Nous nous mettons d’accord avec elle oralement pour qu’elle nous prévienne 15 minutes avant de venir afin que nous rentrions notre chien pour qu’il ne s’échappe pas et qu’elle ferme bien le portail.
Un mois plus tard, nous commençons à réaliser qu’elle ne ferme pas le portail quand elle vient, qu’elle fait énormément de bruit quand elle récupère sa voiture tôt le matin, et surtout qu’elle vient n’importe quel jour à n’importe quelle heure.
Nous en informons notre propriétaire qui nous dit que ce n’est pas son soucis, et que nous devons régler ça avec la jeune fille. Ce que nous faisons, mais celle-ci nous répond qu’elle n’a pas à nous prévenir de son arrivée, qu’elle ne loue pas une place avec un chien et qu’elle ne va pas s’empêcher de faire du bruit puisqu’elle paye.
La location de cette place de parking "imaginaire" car non définie, qui plus est dans une cour privée est-elle légale ? Si ce n'est pas le cas, quels sont nos recours ?

Merci pour votre réponse

1 réponse

Messages postés
39169
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2021
10 224
Bonjour,



si cette cour est mentionnée sur votre contrat de location, votre bailleur n'est pas en droit d'encaisser simultanément 2 loyers pour le même bien, et personne n'a le droit de rentrer chez vous sans votre autorisation.

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Dossier à la une