CDD pour remplacement d'un salarié absent - prime de précarité

Signaler
Messages postés
12
Date d'inscription
vendredi 16 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
-
Messages postés
990
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2020
-
Bonjour,
Je suis en CDD pour remplacement d'un salarié absent pour maladie depuis 03/2018.
Son arrêt maladie aura 3 ans le 31/01/2020 et mon CDD devrait théoriquement s'arrêter au à cette date (CDD + 3 avenants dont le dernier avenant sans date précise).
J'ai, à plusieurs reprises, demandé si une éventuelle embauche en CDI était possible mais sans réponses claires de la part de mon employeur. Puis, j'ai bien compris tout au long de mon contrat et après plusieurs réflexions, que ce n'étaient pas envisageable ni envisagé!
Aujourd'hui, soit 3 mois et demi avant ma théorique fin de CDD, une autre entreprise m'a proposé un CDI à compter de FÉVRIER 2021.
J'ai averti mon employeur actuel.
Cependant, j'ai fortement l'impression que mes patrons réfléchissent activement à une solution pour ne pas me verser l'indemnité de précarité.... dans mon cas pour 34 mois = environ 5300€ brut!
Peuvent-ils me proposer un CDI, sachant qu'ils ne souhaitaient pas m'embaucher durant mes 3 ans de CDD et sachant aujourd'hui que j'ai une proposition de CDI d'un autre employeur, pour ne pas me verser cette indemnité?

Merci d'avance.

4 réponses

Messages postés
990
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2020
333
Bonjour,

Rien ne vous empêche de sous-entendre (voir de dire ouvertement) à votre employeur actuel que vous seriez très intéressé par le fait de rester dans sa société en cas de proposition de CDI ce qui limitera le risque qu'il fasse une proposition "au bluff" pour économiser la prime de précarité... mais sans aucune garantie ! Quand vous dites "il est parfaitement au courant", c'est parce que vous lui avez dit ou qu'il l'a su par un autre moyen ?
Avec votre potentiel futur employeur, vous avez acté (par la signature d'une promesse d'embauche) le fait que vous travaillez pour lui à partir de février ?

Cordialement,
Messages postés
12565
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2020
3 326
Bonjour

Aujourd'hui, soit 3 mois et demi avant ma théorique fin de CDD
=> vous avez noté que le dernier avenant n’a pas de date ??

Vous proposer un CDI pour économiser l'IFM...gros risque si vous acceptez !
Messages postés
12
Date d'inscription
vendredi 16 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
4
Bonsoir, effectivement le dernier avenant n’a pas de date précise. Il est indiqué que ma mission se termine au retour du salarié absent.
Or, le salarié absent ne reviendra pas après le 31/01/2020= 3 ans de maladie= Démarche pour : inapte au travail faite avec la médecine du travail.
Le motif de mon contrat n’est donc plus d’actualité au 31/01/2020= fin de mission théoriquement?
Que me conseillez vous dans cette situation?
Messages postés
166
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2020
23 >
Messages postés
12
Date d'inscription
vendredi 16 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020

Si on vous propose un CDI avant la fin de votre CDD pour le meme poste ou un poste similaire avec le meme salaire et que vous le refusez, vous perdez vos indem de précarité.
Messages postés
12
Date d'inscription
vendredi 16 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
4
Dans le fait j'ai bien compris!
Cependant, les faits : je discute avec mon employeur à l'heure actuelle, il m'indique ne pas être en mesure de m'embaucher en CDI par choix, puis au final, qql jours avant la fin de mon CDD il me propose un CDI simplement pour économiser l'indemnité de précarité, en sachant aussi qu'une autre société du coin m'a proposer un CDI à la fin de ma mission prévue logiquement le 31.01.2020 et qu'il est parfaitement au courant, cela s'applique? Comment puis-je me sortir de cette situation?
Messages postés
12
Date d'inscription
vendredi 16 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
4
Merci pour votre réponse.
Mon cas est plutôt complexe, je n’ai surtout pas envie de rester dans mon entreprise actuelle! J’ai travaillée dure pendant 3 ans, au service complet de mes employeurs (h supp, travail le week end à la maison, aide et conseil a titre privé pour eux, avec rien en retour, investie à 200% au travail! Paye au SMIC, 35h, pour ne pas pénaliser la société, 3 ans de précarité, sans possibilité de prêt même pour un véhicule par exemple, sans congé/repos sauf le week end car fermeture de l’entreprise et j’en passe...
Alors oui, par simple reconnaissance et mérites, j’aimerai avoir ma prime de précarité.
Sauf qu’au vue des infos que j’ai, je pense que je vais encore une fois, me faire avoir!...
Oui j’ai dit les choses, comme toujours par loyauté et honnêteté.
Et rien de signé encore avec le futur employeur, car je voudrais être sur de ce que je fais (tjr dans le but de conserver ma prime...)
Messages postés
990
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
20 octobre 2020
333
Le tout n'est pas d'accepter une proposition de CDI, mais de faire en sorte qu'ils ne vous en proposent pas. Donc leur faire croire que vous accepteriez une éventuelle proposition faite au bluff est un moyen.
Mais laisser croire à partir de décembre que vous allez devoir lever le pied en 2021 (pour maladie, grossesse, s’occuper d'un proche, éviter un burn out...) aura probablement le même effet.
Dossier à la une