Comment ça se passe ? [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
16488
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
-
Bonjour,

J'ai déjà posté à ce sujet mais sans réponse claire...
J'ai également posté sur des forums d'avocats et j'ai eu des réponses plutôt curieuses !

J'ai 62 ans, je suis de la vieille école et pour moi "dans le temps" il fallait des preuves pour accuser quelqu'un, mais depuis que j'ai déménagé dans le 62, je me rends compte que ça n'est plus le cas...
ON vous accuse et ILS, les gendarmes, débarquent chez vous ou vous convoquent à la gendarmerie !?
J'y ai eu droit et ça m'a détruit ma vie ! Accusation, enquête de voisinage et votre réputation est foutue !
Un voisin d'un de mes amis a eu le même "soucis" ! Lui, contrairement à moi est natif de cette ville, mais à 70 ans il a été convoqué à la gendarmerie... Motif, il aurait été vu en train de se masturber dans sa voiture devant un collège, rien que ça ! ^^
Comme je l'ai dit, il a 70 ans, son médecin a reconnu qu'il était impuissant depuis qu'il a été opéré d'un cancer de la prostate !!!
Je lui ai conseillé de porter plainte, mais les gendarmes refusent de donner le nom de l'accusateur/accusatrice !?
Il est innocent certes, mais la rumeur, surtout dans les campagnes, ça vous colle à la peau comme c'est pas permis.
Mais ici, vous accusez et les gendarmes foncent têtes baissées...Enfin, certains peuvent accuser ainsi "les autres", ils y a les gens biens et les autres, bien souvent des assistés sociaux...
Dans un forum d'avocats on m'a dit que les gendarmes pouvaient convoquer une personne si elle était suspecte !? J'ai demandé ce qu'était une personne suspecte, sur quels critères on se basait pour dire que "lui" il est suspect, mais je n'ai pas eu de réponse...
Vous aurez tous remarqué que le "suspect" est toujours un homme, de préférence marginal, vivant seul, etc, etc....

Je ne suis pas parano, c'est du vécu...

1 réponse

Messages postés
16488
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
4 405
Bonjour

ce n'est pas une histoire de génération, ni de différence entre "dans le temps" et aujourd'hui ...
Il n a jamais fallu de preuve pour accuser quelqu'un.

Il faut des preuves pour condamner quelqu'un.
Vous n'avez pas été condamné ?

C'est pour ça qu'il y a des enquêtes de police, pour trouver des preuves.

Et c'est pour ca qu'il existe des infractions de diffamation et de dénonciation calomnieuse.
Il peut porter plainte, même si il ne connait pas le nom
Utilisateur anonyme
Vous parlez sans savoir !
Les gendarmes chez vous et une convocation en gendarmerie ça vous pourri la vie ici en campagne !
La rumeur va bon train et on ne peut rien y faire, juste parce des paranos (Gendarmes inclus) voient le mal partout !
Je ne vois plus mon fils à cause de la rumeur et surtout à cause des gendarmes qui foncent tête baissée à la moindre diffamation sans chercher à comprendre.
Messages postés
48538
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 octobre 2020
616 > Utilisateur anonyme
Bonjour,

Ils foncent tête baissée pour pouvoir comprendre...

Il faut porter plainte pour diffamation et accusation abusive, pas besoin de nom. Et si les gendarmes refusent, voir avec les services du procureur.
Messages postés
16488
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2020
4 405 > Utilisateur anonyme
Je parle sans savoir... parceque vous vous savez qui je suis et ce que je sais avant de parler ?

Je connais en partie le système judiciaire, sinon je ne me permettrai pas de répondre sur ce forum.

Je n'ai pas dit que c'était faux, j'ai dit qu'il n a jamais fallu de preuve pour accuser quelqu'un.
la rumeur à toujours été compliqué à gérer.
(Il suffit de parler de l'affaire Dreyfus. C'était il y a plus d'un siècle)


La problématique étant, que si quelqu'un accuse un autre, de pédophilie, viol, agression ...
Soit la police arrête la personne pour pouvoir en savoir plus.
Soit la police, attend en essayant de trouver des confirmations ... Et pendant ce temps si le délit est réel. Les preuves peuvent disparaitre, la personne peut disparaitre, ou commettre de nouveau délit/crime ...

Qu'est ce qu'on dira si quelqu'un est retrouvé tué par monsieur X demain, alors qu'un voisin avait dénoncé monsieur X il y a une semaine et que la Police ne l'avait toujours pas arrêté pour vérifier ?

Alors oui, les forces de l'ordre convoquent, arrêtent, interrogent ... les personnes qui font l'objet d'une accusation.


Et donc je confirme ma réponse et celle de Chris94
Si certaines personnes s'amusent ou veulent nuire à d'autres en les accusant à tort. Il existe des possibilités de se retourner contre eux, pour les faires condamner pour dénonciation calomnieuse. Vous pourrez également demander des dommages intérêts pour préjudice moral.
Ca ne règlera peut être jamais le mal qui est déja fait, mais ça essaiera de le réparer un minimum.
Dossier à la une