Accuse à tort de violences conjugales

Signaler
-
 gitane2229 -
Bonjour,

Je me permets d’échanger avec vous pour vous raconter mon calvaire. J’ai été accusé à tort de violences conjugales par ma femme après que j’ai demandé le divorce. J’avais évoqué avec elle de penser à un divorce à l’amiable pour le bien de nos enfants et pour les préserver. Mais comme la maison est en mon nom propre et que ma femme est sujette à des épisodes Dépressives chroniques. Je me suis retrouvé en garde à vue puis après ordonnance de protection du jour au lendemain interdiction de m’approcher de ma maison ou de prendre contact avec mes enfants. Elle a réussi à faire que mon fils puisse porter plainte contre moi pour violence aussi.
Bien sûr elle a aucun certificat ITT par contre elle a ramené des certificats médicaux ou le médecin retranscris ces paroles. Auriez-vous vécu des situations similaires et auriez vous les coordonnées d’un avocat spécialisé dans ce type d’affaires svp à me conseiller.

Merci beaucoup pour votre aide

Bien à vous

Mikael

5 réponses

Bonjour.

Prendre contact avec une association de pères en rupture avec problèmes familiaux. Il y en a quelques unes.
Vous obtiendrez avis, soutien, conseils, coordonnées d'avocats, etc.

Moteur recherche : association pères privés des enfants

Cdt
Bonjour,

Donc divorce a l'amiable est impossible, visiblement vous partez pour un divorce pour faute.
Voir la liste des avocats auprès du tribunal.
Vous n'aurez aucune adresse ici, ce n'est pas le but du forum et surtout interdit par la charte.
Bonjour, c’est bien le but recherché par mon épouse compte tenu que l’appartement est ma propriété propre et donc elle est dans la déclinaison De sa stratégie.comment aujourd’hui je peux montrer le côté fallacieux de ces dites je le sens démuni et broyer par ce système ou la parole de l’homme ne compte pas et où tout le process est à charge.

Merci pour vos retours d’expérience et pour votre aide

Bien à vous
Les médecins constatent, ils ne font pas que retranscrire. Vous dites donc que les médecins ont remplis de faux constats ?
Sachant qu'il existe plusieurs formes de violence, physiques et psychologiques.
Bonjour,

Mes propos sont d’indiquer que le constat du médecin est absent compte tenu du fait que le médecin relate les faits apportés par mon épouse mais ne constate pas de blessures ou autres. Mais au delà de cette indication ce que je trouve horrible c’est que sur la base d’un dossier sans preuves matérielles concrètes je me retrouve dans cette situation et à aucun moment on ne prend en compte l’état de santé de ma femme ou qu’on demande une expertise psychologique c’est ça qui m’attriste au plus haut point.
Messages postés
9464
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2020
4 046
Le fait que vous soyez propriétaire de l'appartement n'a rien à voir avec d'éventuelles violences conjugales et un divorce.

Vous dites avoir demandé le divorce. Par quelle procédure ? N'avez-vous pas déjà un avocat pour ce divorce ? Si oui, que dit-il de la situation ?
Dossier à la une