Sinistre dégât des eaux et préavis

Signaler
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 9 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 octobre 2020
-
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 9 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 octobre 2020
-
Bonjour,
Je suis locataire d un appartement et j ai eu un sinistre en novembre 2019 par rapport aux intempéries qu il y a eu ( pluies diluviennes mon village à été déclaré sinistré)
J ai donc effectué la déclaration auprès de mon assurance et ma propriétaire a fait de même de son côté
Mon assurance a envoyé un expert puis un autre et j ai eu une indemnisation correspondant aux peintures intérieures et meubles endommagés
Par contre depuis novembre 2019 j ai reçu un expert de ma propriétaire qui est venu il y a 1 mois seulement puis une entreprise qui détecte les fuites du toit il y a une semaine
En résumé rien m à été réparé depuis novembre 2019
Nous sommes en période d octobre avec de nouveaux des pluies et ma maison est humide
J aimerai partir car à bout de cette situation
Puis je ne donner que un mois de préavis au lieu des trois légaux svp ? Comment puis je faire ?
Merci de vos réponses

3 réponses

Bonjour

À ma connaissance, ce motif ne permet pas un préavis réduit.
Messages postés
37512
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2020
9 470
bonjour,

si votre logement est devenu insalubre (en ce qui concerne la notion d'humidité que vous évoquez, insalubre = très humide avec répercussions sur votre santé) vous pourriez même quitter votre logement sans préavis ... sous réserve de rendu des clés (*) ET sous certaines démarches préalables exposées ici
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31559

Sans lesdites démarches préalables mentionnées dans le lien, votre préavis reste de 3 mois :
---> sauf à ce que votre logement soit en zone tendue : préavis réduit à 1 mois pour le motif de "Zone tendue", à spécifier dans le courrier de congé (mais pas à justifier);
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168
---> ou sauf à ce que votre médecin juge que votre état de santé se trouve altéré du fait de l'humidité ambiante (qui n'est pas de votre fait) de votre logement : dans ce cas, vous donneriez congé avec un préavis réduit à 1 mois pour le motif de "État de santé justifiant un changement de domicile" ET il faudrait impérativement joindre à votre courrier de congé le certificat médical qu'il vous ferait;
---> ou enfin, sauf à trouver une entente avec votre bailleur : dans ce cas, mettre par écrit les conditions acceptées de part et d'autre, en 2 exemplaires détaillant très précisément lesdites conditions, datés et signés par votre bailleur et par vous (conserver précieusement votre exemplaire jusqu'à 3 ans après la régularisation annuelle des charges).

(*) Dans tous les cas, c'est le rendu des clés qui met fin à la location :
- SI EDLS : rendre les clés entre les mains de votre bailleur (ou de son représentant légal = agence ou toute autre personne ayant procuration) à la fin de son établissement : veillez à ce que soit bien mentionné le nombre de clés rendues;
- SI PAS d'EDLS :
a) entre les mains de votre bailleur (suite à une prise de RV) ET CONTRE REÇU daté et signé,
b) par pli R+AR (avec petit mot explicatif et références du logement) : c'est la date d'envoi de ce R+AR qui marquera la fin de la location (conserver aussi les 2 récépissés).


cdt.

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 9 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
9 octobre 2020

Merci pour votre réponse
Cordialement
Dossier à la une