Accusé de vol sans preuve

Signaler
-
 Syla -
Bonsoir,

J'ai été accusée de vol dans la boutique où je travaillais.

En effet une enveloppe de 800€ à disparue et j'étais de fermeture avec une autre collègue.

Nous étions en retard pour la fermeture donc dès que nous avons ranger le magasin nous sommes partis.

Je rappel que lors des fermetures, une personne range le magasin et l'autre compte les caisses. 

Du coup ce jour là, elle a compté les caisses puis elle est venu m'aider à ranger le magasin.

Deux jours plus tard notre responsable nous appel dû à la disparition d'une enveloppe manquante dans le coffre du magasin.

J'informe que seule la responsable et la 1er vendeuse connaissent le code du coffre.

Je pensais que ma collègue avait déposer l'enveloppe mais ce ne fut pas le cas.

Sans doute oublié près de la caisse, (ce n'est pas la première fois, d'autres collègues l'on déjà fait) elle ne fut pas retrouvé et nous sommes toutes les deux mises en cause car la responsabilité va sur les deux personnes ayant fermé.



Nous avons supposé qu'elle fut volé soit par une collègue du matin ou une cliente ayant aperçu l'enveloppe (ce qui est jugé comme une faute et que nous avons confirmé) mais j'ai nié avoir eu cette enveloppe en main car cela est vrai! Je n'ai fais que ranger le magasin.

La responsable a porter plainte parce que c'était une somme assez conséquente, et nous avais affirmé que la plainte était posé contre X.

(Je précise que la boutique ne possède pas de caméra de surveillance, malgré la demande de certaines de mes collègues pour leur sécurité, la boutique se situant dans une gare).

Ne me sentant pas à l'aise dans un magasin où l'on me pense voleuse j'ai décidée de démissionner.

Je suis passé en audition libre il y a 4 jours de cela donc 3 mois après les faits, mais j'angoisse à l'idée que l'on m'accuse juste pour pouvoir mettre la faute sur quelqu'un.

Évidemment cela paraît suspect au vue de la situation mais cela faisait un moment que je pensais à partir. De plus désirant faire un stage j'ai dit que c'était pour cela que je partais.

Hors je n'ai pas fais ce stage car je n'en ai pas trouvé.

Stressée lors de l'audition j'ai affirmée avoir fais un stage et j'ai mal relu la retranscription.

Maintenant je vis dans l'angoisse que l'on m'appel pour une attestation de stage que je n'ai pas et qu'on me soupçonne de vol suite à ce mensonge non voulu...je ne sais pas si je dois demander à être ré entendu ou si ça me fera paraître suspecte.

Je me sens vraiment mal par rapport au fait de mettre mal exprimé  et j'ai également peur que l'on m'accuse de faux dans mon témoignage. Je ne voulais pas appelé la police tout de suite après l'audition et passer pour une menteuse sur tout mon témoignage...

De plus je sachant pas combien de temps prend un dossier pour être traité, de nature stresser, j'ai peur dès que le téléphone sonne car le policier qui m'a interrogé m'a dit de rester près de mon téléphone.

Voilà, je vois remercie d'avance pour m'avoir lu, en espérant avoir des retours à mes questions.

2 réponses

Messages postés
38071
Date d'inscription
jeudi 4 avril 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 octobre 2020
1 673
Bonjour
Mais quelles sont vos question ?
Bonjour,

Navré ce n'est pas claire.

Je voudrais savoir s'ils peuvent m'incriminer juste sur un document manquant. Peuvent-ils m'accuser de vol juste sur la base des éléments dont je viens de citer?

Combien de temps prendra l'enquête? Et quand aura-t-on un retour de la justice?
Je tremble dès que me téléphone sonne de peut que ce soit le commissariat qui m'appelle.

Merci de votre retour.
Messages postés
20125
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 octobre 2020
7 697
Pour moi, il ne peuvent pas vous accuser de vol, ils n'ont aucune preuve.
Par contre, il peuvent vous accuser de négligence ayant abouti à la disparition/vol.
Il ne peuvent pas porter l'affaire en justice, mais peuvent décider que c'est une faute grave et vous licencier pour ça, parce qu'on ne peut pas vous faire confiance pour gérer des grosses sommes.
Sauf que vous avez déjà démissionné...
>
Messages postés
20125
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 octobre 2020

Je vous remercie pour votre réponse.

Je vais aller voir un avocat à l'hôtel de ville de mon départemen pour des renseignements, même si tous le monde m'affirme que ce sera classer sans suite ou au pire une amende/ rappel à la loi au vu de mon casier vierge (Je dois travailler sur mon stresse abusif cela m'avantage pas).
Messages postés
6135
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 octobre 2020
3 803 > Syla
Vous n'aurez ni amende ni rappel à la loi car il n'y a aucun élément concret pouvant prouver que vous êtes coupable. Sinon vous pourriez dire vous même que la responsable est venu à 3h du mat récupérer le cash et le faire passer en perte dans son bilan comptable (jackpot pour elle, moins d'IS à payer et pas d'IR non plus à payer au fisc). On peut tout dire et tout imaginer. Heureusement pour tous, la justice se base sur des preuves concrètes et pas de simples présomptions
>
Messages postés
6135
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 octobre 2020

Je vous remercie, vos messages me calme un peu.

Mais je me dit que si l'entreprise à besoin d'être indemnisé par leur assurance, n'a-t-elle pas besoin que quelqu'un soit accusé même à tord?
Messages postés
20125
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 octobre 2020
7 697 > Syla
Sauf que ce n'est pas l'entreprise ou l'assurance qui décide si quelqu'un est accusé. C'est la justice.
Si la police n'a pas de preuves suffisante, elle n'accusera pas quelqu'un pour faire plaisir à l'entreprise (encore une fois, on n'est pas dans une série télé).

Et en règle générale, les assurances ne remboursent justement PAS quand un coupable est trouvé, vu que c'est au coupable de rembourser.
>
Messages postés
20125
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 octobre 2020

D'accord, merci infiniment d avoir répondu à mes questions.
Dossier à la une