On m'accuse de vol à mon travail [Fermé]

- - Dernière réponse :  Chan-elle - 20 juil. 2009 à 21:54
Bonjour,

Je travaille depuis un plus d'un an en tant que technicien de maintenance au sein d'une entreprise X qui intervient dans la délivrance de prestation de service pour des sites différents.
J'étais ainsi en intérim au sein de mon entreprise qui me renouvelé systématiquement mon contrat car je suis dans cette entreprise depuis mon apprentissage chez eux et car je connais trés bien l'un de leur client, mon lieux d'intervention principale.
Vendredi dernier, j'ai été accusé par une femme travaillant dans les locaux du site de lui avoir volé 130 euros. La femme déclare m'avoir vu sortir de son bureau précipitament sur les coups de 11h55 or il est vrai que je suis passé dans son bureau pour vérifier les systémes d'alarmes mais j'en suis ressortis (et quand j'y suis allé la femme était dans son bureau). Elle déclare que j'y suis re-retourné sur les coups de 11h55 or ce n'est pas vrai du tout! Les personnes de la sécurité m'ont convoqué et m'ont interrogé pendant plus de 3h en me demandant ou j'étais à 11h55 pile poil, je leur disais sans cesse que je travaillais entre les différents étages mais eux ne me croyaient pas! Ils ont alors convoqué mon employeur en m'aacusant de vol, en ne croyant que les dires de la femme. On m'a interdit l'aacés au site et convoqu" aujourd'hui pour un entretien. J'ai été remercié ce matin par mon employeur.
Je suis complétement perdu, je n'ai rien fait et surtout rien volé, jamais de toute ma vie, et aujourd'hui à cause d'une accusation fausse je viens de perdre mon travail. Un travail qui m'avait acceuilli depuis déja 3 ans.
Que dois je faire? Je souahite vraiment contester cette accusation? Dois je porter plainte? Je suis allée voire la police pour fausse accusation, on m'a dit que tant que la femme n'a pas porté plainte, ils ne pouvaient rien faire. Moi ce que je souhaite c'est prouver que je n'ai rien volé et que cette femme se trompe et demander réparations pour les préjudices subis.
Aidez-mo svp.
Tous les conseils sont les bienvenus,
Merci beaucoup.
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
20
Merci
Bonjour


Effectivement accusation très grave mais votre employeur n'avait AUCUN DROIT de vous licencier pour cette cause sans jugement allez voir les prud'hommes

ICI cela identique a votre cas VOULEZ VOUS LE JURISPRUDENCE dans son intégralité

Cass / Soc - 11 février 2009 - Cassation partielle

Numéro de Pourvoi : 07-42068


A défaut d'avoir informé le salarié de son droit de s'opposer à l'ouverture de son sac et au contrôle de son contenu, le constat de vol de l'employeur est nul
l'employeur ne peut réaliser une fouille en toute légalité, en présence de témoins, qu'à la triple condition que :
- le salarié soit informé de son droit de s'opposer à la demande d'ouverture et de fouille de ses effets personnels
- le salarié soit informé de son droit d'exiger la présence d'un témoin
- le salarié soit présent lors de la fouille.
Même si les faits qualifiables pénalement de vol ou d'abus de confiance sont établis par le constat de vol, mais aussi par l'aveu du salarié lors de l'entretien préalable de licenciement et constituent une faute grave, l'employeur se trouve ici sanctionné pour n'avoir pas informé correctement le salarié de son droit de s'opposer à l'opération de contrôle, de sorte que le licenciement était fondé sur un moyen de preuve illicite.
Notons que l'aveu de vol lors de l'entretien préalable au licenciement se trouve lui aussi entaché d'illégalité, car l'entretien préalable lui même était fondé sur le constat illicite.



Cordialement

Dire « Merci » 20

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25517 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
41
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2011
7
0
Merci
bonsoir,
Tu n'a pas grand chose à craindre si se n'ai les soupçons de ton employeur.
entre la femme et toi, c'est ta parole contre la sienne. Elle peut aussi très bien les avoirs égarés, mais si elle s'en aperçoit, je doute qu'elle revienne sur sa décision maintenant que le mal est fait
Essai de trouver des témoins qui aurais pu te voir entre les différents étages, ils devraient se rappeller de l'heure, surtout a cette heure ou les employer scrute leurs montres pour aller manger!
Pour le moment, tu te fous de la femme, essaye de convaincre ton employeur que se n'ai pas toi, car de ce coté la tu peus perdre gros, surtout en temps de crise...
tiens nous au courant
simeria, vos propos son grave il s'agit d'un licenciement illégal sans plainte police sans jugement
comment peut t'on licencier comme cela sur une simple accusation d'une personne, en plus c'est son HONNEUR
0
Merci
Merci pour vos réponses.
Mon probléme aussi c'est que j'étais en intérim donc mon employeur m'a mis àpied jusqu'à la fin de mon contrat.
Le client m'accusant de vol, lui ne peut rien faire pour moi. Il me gardai car je connaissai trés bien ce site et dés lors que ce site ne veux plus de moi, mon employeur n'a plus de raison de me garder.
Je suis completement déprimée, je souhaiterai voire un avacat et porté plainte contre la femme pour fausse accusation.
Que faut il que je fasse? Prendre un avocay?
Messages postés
41
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2011
7
0
Merci
prendre un avocat va te couté une fortune, il peut t'innoncenté mais cela ne te redonnera pas ton job
suis les conseilles de chan-elle, sais a dire prud'hommes
0
Merci
RE


Vous pouvez également contacter un syndicat même si vous n'avez pas d'adhésion ils peuvent vous venir en aide
Dossier à la une