Visites excessives lors de la garde alternée

Signaler
-
 jodelariege -
Bonjour,
Bonjour, je suis séparée du père de mon enfant depuis sa naissance, car il est parti avec une autre pendant ma grossesse.
Toutefois, il est impliqué dans l'éducation de notre enfant et l'accueille en garde alternée.


Ce qui me pose problème, outre le fait qu'il ne verse pas totalement la pension alimentaire fixée par le juge totalement , et passe beaucoup de temps à me dénigrer ( selon lui je ne sais rien gérer comme situation / je fais exprès de ne pas retrouver du travail car je ne suis bonne à rien, pressions psychologiques et j'en passe) c'est qu'il ne respecte pas les jours de garde en venant très régulièrement chez moi lors de mes jours de garde.

Celui-ci me met en porte-à-faux vis à vis de notre fils qui ne comprendrait pas que je refuse ses visites . Exemple : il ne lui donne volontairement pas toutes ses affaires le vendredi soir et s'entend avec mon fils de 10 ans pour lui ramener les affaires le samedi midi sans me consulter . Rebelote le lundi, où il se pointe à la sortie du collège pour amener un chargeur de console. Le tout sans tenir compte de mes impératifs et mon emploi du temps.

Au départ, j'étais très conciliante mais j'avoue ne plus supporter cette situation car c'est toutes les semaines. Je comprends son envie de voir son fils, mais, Monsieur n'a pas à disposer de l'organisation de mes semaines et mes week-ends pour son plaisir.
D'autant plus que je souhaite réduire nos rencontres au maximum à cause des violences psychologiques qu'il m'inflige.

La dernière en date, me menacer de demander la garde exclusive car suite à des difficultés financières je lui ai demandé de maintenir sa pension alimentaire conformément au jugement ( son excuse " me soulager d'un poids financier en récupérant mes jours de garde).

Que puis-je faire pour remédier à ces intrusions lors de mes jours de garde?

Une médiation commence la semaine prochaine pour régler cette histoire de pension.

D'avance, merci.
Cordialement.

2 réponses

bonjour
vous pouvez dire à votre enfant de 10 ans que le juge a ordonné la garde alternée et l'obligation pour chaque parent de rester chez lui sans voir l'enfant quand l'autre parent n'en a pas la garde: ainsi vous ne passerez pas pour la mauvaise maman que vous ne vous entendez pas avec le papa(sans le dénigrer...) et c'est pour cela que vous ne voulez pas le voir plus... mais que lui votre fils vous l'aimerez toujours...
Messages postés
20668
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 octobre 2020
13 775
Bonjour,

A partir de maintenant, vous appliquez le jugement, rien que le jugement. Vous ne lui ouvrez pas, vous ne lui répondez pas.
Vous voyez que les "petits arrangements" ne génèrent que des conflits.

Si un juge a décidé des modalités de la garde, c'est dans l'intérêt de l'enfant.


Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 5 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 octobre 2020

Merci pour votre retour, en effet, c'est ce que je vais faire.
Je suis cependant inquiète pour l'équilibre psychologique de mon enfant car je le préserve de ces problèmes d'adultes, et à ses yeux ( et certainement dans les propos de son père) je vais être celle qui l'empêche de voir son père certains jours de semaine
Messages postés
20668
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 octobre 2020
13 775 >
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 5 octobre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 octobre 2020

Bonjour,

Un garçon de 10 ans est parfaitement capable de comprendre qu'il faut respecter la décision d'un juge et que ce jugement s'impose à vous, à son père et à lui.
Si ses parents prennent des libertés avec les décisions de justice, qu'est-ce qui l'empêchera d'en prendre avec le règlement de son collège, le code de la route, etc. ?
J'ajoute qu'un enfant a besoin d'un cadre, de repères et de clarté.
Dossier à la une