Violée et la police ne me croit pas

Signaler
-
 Amee00 -
Bonjour,
J’ai été violé . La police est venu sur les lieux des fait. Je suis passée au UMJ les résultats montrent des lésions. Auditionnée le lendemain matin au commissariat j’ai raconté ce que je me souvenais. L’OPJ a plutôt noté à sa manière certaines expressions. Je précise que c’est la première fois que je porte plainte et lors de l’audition je ne me rappelais pas de beaucoup de détail. Ces détail sont revenu quelques jours plus tard, mais l’affaire va être classée sans suite Car l OPJ ne croit pas malgré que lors de la confrontation mon agresseur a bien menti et la police on les preuves. Je n’ai jamais menti juste je ne me rappelais pas dés détails et maintenant c est un sans suite qui va aboutir selon mon avocat. Ce faire violé, avoir des lésions, un agresseur qui ment et en plus c est prouvé qu’il ment et derrière tout ça c est moi qu on ne croit pas !!

3 réponses

Effectivement cela peut sembler bizarre de ne pas se rappeler les détails d'un crime!
Faites vous aider par le témoignage d'un psychologue qui sera capable d'expliquer en justice ce choc post traumatique qui rejette l'insoutenable dans l'inconscient!
Toute seule vous ny arriverez pas!!
Messages postés
37328
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 octobre 2020
2 689
Salut,

Ca ne devrait justement pas sembler bizarre à un policier qui est sensé être avoir eu des formations expliquant les phénomène de choc et les soucis que ça pose à la mémoire. On voie que le traitement des violences faites aux femme est encore scandaleusement en retard.

Sinon, d'accord avec le reste du message.
>
Messages postés
37328
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 octobre 2020

Tous les policiers ne sont pas formés a ce genre de description..hélas...
J'ai un rendez-vous le 06 octobre avec un psychologue. J'ai déjà un avocat mais l'avocat c'est renseigner et la police lui on dit qu'il ne croyais pas ce que je disait car il y a trop peu de détails,alor que maintenant je me rappelle prèsque de tout. Mais l'avocat m'a dit d'attendre et de ne pas allé faire un complément de plainte, il a demandé une nouvelle audition et la j'attends la réponse. Je veux savoir pourquoi la police croit mon agresseur malgré ses mensonges alor qu'il y a des preuve. Merci
> Amee00
Ce que croit la police importe peu
Ce qui compte c'est l'avis du PROCUREUR
préparez donc un bon dossier médical et psychologique
Quant aux mensonges des agresseurs...vous pensez bien qu'ils en ont l'habitude!
Messages postés
37328
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 octobre 2020
2 689
Salut,

De ce que je lis, ça n'est pas un policier, mais le procureur qui classe sans suite :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1154

Il ne me semble pas que vous rentrez dans les motifs listés du classement sans suite, et il est aussi dit que c'est contestable.

Courage à vous.
Est ce que pour éviter un premier classement sans suite je devrais aller faire un complément de plainte afin de rajouter tout les détails, ou je dois attendre un classement sans suite pour contester ?. Quel serait le meilleur choix ?
J'aimerais que tout ça se finisse car je ne me sens pas bien, l'effet d'être prise pour une menteuse alor que je me suis fait violé et que la police ne comprenait pas que je n'arrivais pas à me rappeler de certains détails et au lieu d être à l écoute et de m aider afin que je puisse peut être me rappeler de quelque chose, il passai à autre chose et discutait avec son collègue alor que j étais la pour viol c est inacceptable.
J'avais le sentiment complet de ne pas être écouté. Merci
Messages postés
37328
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 octobre 2020
2 689 > Amee00
C'est effectivement inacceptable, avant le complément de plainte, suivez les conseils de votre avocat et attendez le rendez vous pour cette nouvelle audition, en espérant tombé sur un policier plus compétent.
> Amee00
Suivez les conseils de votre avocat
Ensuite le psychologue completera votre dossier.
Ne vous prenez pas trop la tête avec ce que pensent les policiers...même si cela fait mal.
Ce ne sont pas eux qui interviendront en justice.
> Lecture
D'accord merci, mais si les policiers ne m'ont pas cru c'est quand même eux qui envoie les dossiers au procureur ? Dont si mon dossier est mauvais là réponse sera mauvais. Dans l'enquête il y a un détails très important après les premiers analyses médicaux légales ils ont constaté des lésions ensuite il y a eu une réquisition pour aller chez le gynécologue afin de vérifier si mes blessures n'étaient pas dû à une pathologie. Après examen mon vagin ne présentait aucun problème. Mais quand mon avocat a demander renseignement au près de la police il lui on dit que les blessure que j avais étais des blessure anciennes. Sachant que je n avait pas de rapport 1 moi avant le viol. Comment expliquer que je n ai aucune blessure 9 jours après le viol. Mais que j en ai d'avant mais sans rapport. Tout ça est triste mais ce passage la arrive à me faire rire car il faut vraiment des explications la
Messages postés
13502
Date d'inscription
mardi 1 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 octobre 2020
1 000
Bonjour

Pour avoir un peu d'aide, peut-être
SOS VIOLS, au 0.800.05.95.95

https://www.service-public.fr/cmi

Bon courage
D'accord merci, mais si les policiers ne m'ont pas cru c'est quand même eux qui envoie les dossiers au procureur ? Dont si mon dossier est mauvais là réponse sera mauvais. Dans l'enquête il y a un détails très important après les premiers analyses médicaux légales ils ont constaté des lésions ensuite il y a eu une réquisition pour aller chez le gynécologue afin de vérifier si mes blessures n'étaient pas dû à une pathologie. Après examen mon vagin ne présentait aucun problème. Mais quand mon avocat a demander renseignement au près de la police il lui on dit que les blessure que j avais étais des blessure anciennes. Sachant que je n avait pas de rapport 1 moi avant le viol. Comment expliquer que je n ai aucune blessure 9 jours après le viol. Mais que j en ai d'avant mais sans rapport. Tout ça est triste mais ce passage la arrive à me faire rire car il faut vraiment des explications la
Dossier à la une