Incident Sous location

Signaler
-
 Falquiero -
Bonjour,

Je sous-loue une chambre en colocation. Je traite avec une agence de sous location.

Il se trouve que ma chambre dispose d'un sol en tresse beige. Ce sol était déjà partiellement tâché lors de mon arrivée. Un jour j'ai laissé ouvert mon velux ouvert la journée, étant au travail, et il plu.
Conséquence, de l'eau est rentrée. Cela a pour effet de tacher le sol : Même après sechage, la couleur du sol reste plus foncée qu'à l'origine. Ce genre de tâche ne semble pas du tout nettoyable.

Question : Je sais que je suis en tort au niveau de l'ouverture de la fenêtre, néanmoins, est-ce que je peux être tenu responsable de ce genre de tâche étant donné que même un verre d'eau renversé souille le sol. Est-ce considéré comme de l'usure normale ?

Que puis-je faire pour retrouver mon dépôt de garantie (bien supérieur à un loyer au passage, est-ce légal ?) ? Dois-je faire mon propre devis ? Etant donné que le sol était déjà tâché (bien moins que maintenant mais tout de même) avant mon arrivée, je ne veux pas repayer pour la repose de toute la tresse au sol.

Que peut légalement ordonner l'agence au niveau de la remise en condition de la chambre ?

Merci pour vos conseils.

2 réponses

Messages postés
36506
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 septembre 2020
9 055
bonjour,

1/ une agence de "sous-location" : c'est nouveau ???

2/ "Je sais que je suis en tort au niveau de l'ouverture de la fenêtre"
Donc, vous savez que vous êtes responsable.

3/ "Est-ce considéré comme de l'usure normale ? "
Ben non, puisque vous êtes responsable d'avoir laissé cette fenêtre ouverte....

4/ "dépôt de garantie bien supérieur à un loyer au passage, est-ce légal ?"
Si c'est une location (pardon ! une "sous-location" ! c'est pareil en fait en ce qui concerne un DG) meublée, le DG peut aller jusqu'à 2 fois le montant de 1 mois de loyer hors charges.

5/ "Dois-je faire mon propre devis ?"
Un devis ne peut être fait que par un professionnel, et pas par le locataire (même s'il était professionnel).

6/ "Etant donné que le sol était déjà tâché (bien moins que maintenant mais tout de même) avant mon arrivée"
Quelle preuve écrite avez-vous de l'état du sol à votre arrivée ?

cdt.
Bonsoir. Merci pour votre réponse.

1) Il s’agit effectivement d’une « agence » de sous location. Plus correctement d’une startup qui loue des appartements à leur propriétaire, les meubles et les sous loue: https://www.chez-nestor.com/fr-fr

2) 3) Oui.

4) Merci pour cette précision.

5) Oui je parlais bien d’effectuer un devis auprès d’un professionnel pour prendre les devant de l’entreprise qui gère ma location, étant donné qu’il font eux même les travaux et facturent un peu à la volée de ce que j’ai pu voir.

6) preuve sur l’état des lieux et sur photo de l’annonce, aucun soucis à ce niveau là.

Mes interrogations se penchent plutôt sur le taux de responsabilité étant donné que le sol état déjà endommagé ainsi que le fait de pouvoir ruiner un sol avec un verre d’eau.

Merci pour votre temps. Cordialement,
Falquiero
Messages postés
36506
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 septembre 2020
9 055
5/ Oui, c'est + prudent de faire faire un devis de réparation pendant que vous êtes encore dans le logement et de le garder sous le coude : ça vous permettra, le temps venu ( = lors de la restitution du solde du DG), de contester le montant retenu sur votre DG si vous estimez que ladite retenue est d'un montant supérieur à votre devis...
MAIS toute retenue sur DG doit :
- correspondre à une dégradation mentionnée sur l'EDLS compararivement à l'EDLE,
- ET être JUSTIFIÉE par un devis (contestable) OU par une facture, non contestable sauf si elle ne correspond pas à une dégradation mentionnée sur l'EDLS (OU encore par un ticket de caisse des matériaux utilisés si le propriétaire fait lui-même la réparation).

6/ Dans le cas présent, vous êtes 100% responsable (c'est bien vous qui avez laissé cette fenêtre ouverte), MAIS la retenue sur votre DG doit tenir compte de l'état du sol à l'EDLE ET de la vétusté de ce revêtement.

cdt.

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Je vous remercie, c’est la réponse que j’attendais.

J’hésite à effectuer un devis aux vues des coûts engagés qui pourraient simplement être gâchés. J’ai surtout peur de me faire avoir par ces grosses agences qui misent tout sur le fait que les locataires n’osent pas contester/poursuivre et qui abusent de leur position.

J’espère leur faire entendre raison sur le contentieux à venir.

Merci beaucoup pour votre temps et votre dévouement à guider dès quidam sur ces forums. Votre aide et expertise est fortement appréciée et j’espère que vous en prenez la mesure.

Pour votre temps, pour votre analyse et votre sympathie, merci.

Cordialement,
Falquiero.
Dossier à la une