Quels sont réellement les droits d'une institutrice ? [Résolu]

Signaler
-
 Marine -
Bonjour,

Je recherche des réponses à mes interrogations.
Je vous explique, ma plus grande fille vient d'entrer en classe de CM1.
J'ai dû faire des pieds et des mains pour obtenir une dérogation de la mairie afin de la changer d'établissement scolaire à cause de harcèlement et agressions à caractère sexuel sur laquelle son ancienne école fermait les yeux. Ma fille avait décroché et avait perdue toute motivation au travail. Elle finissait par être pratiquement en "échec ". Ça ne l'intéressait plus.
Lorsqu'elle a su qu'elle changeait d'école, elle a montré une soudaine n ouvelle motivation et une euphorie.


Voici donc le 1er septembre qui arrive, jour de rentrée scolaire.
Je récupère ma fille déjà contrariée des le premier jour sur le temps du midi. Elle m'explique qu'elle s'est faite disputer parce qu'elle n'avait pas ce qu'il fallait.
(Je lai inscrite en catastrophe le dernier jour d'école au mois de juillet. Les chosea ont trainées, cela a été très long. Il a fallu attendre une réponse, et avec le covid cela a retardé les choses. Lors de l'inscription, la directrice qui m'avait reçue, m'a dit, je cite : je ne vous donne pas la liste, pas besoin de fournitures, tout est fournit par la mairie. Juste le matériel habituel pour remplir la trousse) okay.
Cette maitresse dispute donc ma fille parce qu'elle n'a pas le matériel et parce qu'elle n'a pas eu de liste. Et lui demande avec un ton élevé, si elle ne pouvait pas se débrouiller pour l'obtenir.

Je ne me suis pas inquiété plus que ça.
L'après midi, je l'y remet. Je la récupère à 16h20. Elle m'annonce que la maîtresse s'est énervée sur elle parce qu'elle a une "mauvaise habitude " de faire de petits ronds au dessus de ses "i".
Le lendemain, ça recommence... Toujours pour des broutilles, comme si tout prétextes étaient bons pour disputer ma fille. Elle lui donne une punition de 20 lignes à recopier (interdit depuis 10 ans d'après ce que j'ai pu lire), simplement parce qu'elle a fait une faute dinnatention sur un mot. Elle avait terminé son par un "e", au lieu d'un "s".
ma fille innocente avait commencée à écrire ses lignes en classe( je reconnais qu'elle n'a pas choisi le bon moment pour le faire). Cette maitresse s'est approchée de ma fille et a déchiré sa feuille en morceaux.
Aujourd'hui, je la récupère sur le temps du midi, disputée encore pour des broutilles selon moi (il y a une façon de s'adresser à un enfant), parce qu'elle avait fait unw addition au lieu d'une soustraction. 16h20, je la récupère, agressive envers nous, et les larmes aux yeux. La maîtresse a retournée son bureau parce-quil n'était pas assez bien rangé à son goût.

Voilà, j'aimerais savoir si c'est moi qui me fait tout une histoire de rien, ou si cette maitresse a vraiment un comportement incorrecte avec mon enfant ?

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire.

Cordialement

2 réponses

Bonjour,

A première vue, vous semblez en effet faire une histoire pour rien. C'est le rôle de la maîtresse que de recadrer votre fille.
Reste à voir le ton et la manière utilisé... peut être que votre fille vous raconte des cracks ? Ou peut être pas. Dans ce cas, le plus simple est donc de prendre rendez vous avec la maîtresse pour avoir son point de vue. Notamment savoir si elle a "retournée son bureau" !
Bonsoir, cette maitresse semble justement s'adresser constamment sur un ton très agressif. Alors qu'il y a une façon dexpliquer les choses à un enfant.
Ma fille n'est pas le genre à raconter des "crack" comme vous le dite. J'ai dû demander l'aide d'un député pour ce qu'elle a subit à son autre école. Les maitresses n'ont jamais eu à se plaindre de ma fille. C'est une enfant qui obéit et écoute.
Le député à dû écrire au procureur de la république et au directeur de l'academie.
Justement, c'est ume enfant qui ne dit pas facile les choses parce-quelle a peur.
L'histoire du bureau, une autre petite fille de sa classe m'a confirmé cela. Tout les autres ont gsntiement ordonné leur cases, tandis que ma fille... Uniquement elle, on a retourné son bureau.
Pour moi cela ne semble pas normal. Je ne savais pas que c'était à la sauvage qu'on eduquait un enfant
> Marine
"cette maîtresse semble justement s'adresser constamment sur un ton très agressif." Semble, comme vous dîtes. C'est pour cela que je vous conseil de prendre rendez vous avec elle.

"lors qu'il y a une façon dexpliquer les choses à un enfant" Non, il n'y a pas qu'une façon d'expliquer les choses à un enfant. Et heureusement ! Reste à savoir, maintenant, si sa façon a elle est effectivement adaptée.

"Ma fille n'est pas le genre à raconter des "crack" comme vous le dite" Tout le monde, sauf mon enfant ? :) Je n'affirme en aucun cas que c'est le cas, mais cela ne vous coûtera rien de vérifier en prenant rendez-vous avec la maîtresse.

"Je ne savais pas que c'était à la sauvage qu'on eduquait un enfant" Moi non plus, et je ne savais pas non plus qu'on devait s'emporter avant même de rencontrer la maîtresse. Et pourtant...
> Komar
Justement non, c'est pour cela que je n'y suis pas encore allé. Je ne m'inquietai pas jusqu'ici. Je me suis dis "elle est stricte , mais c'est sans doute pour la booster". Mais là cette histoire de bureau me fait penser que peut être, ma fille est prise en grippe. Ce sont des choses qui existent réellement ...
Bonsoir,
Il est possible que votre fille, traumatisée par ce qu’elle a vécu, ait développé un sentiment de persécution.
Le mieux est de prendre rendez vous avec cette institutrice, et de discuter de tout cela avec elle.
Si elle est bienveillante elle fera attention à ne pas perturber votre fille, qui doit avoir besoin de reprendre confiance en elle.
Si elle est malveillante, il y a de grandes chances qu’elle vous envoie bouler, dans ce cas voyez directement avec la direction.
Dossier à la une