Distance entre des parents séparés

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 5 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2020
-
Messages postés
9239
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 septembre 2020
-
Bonjour,
Je suis séparé de la maman de mon fils depuis 9 ans, j'ai la garde de mon fils et je ne rencontre pas de réel problème avec sa maman. Je suis en couple avec ma compagne depuis 1 ans qui elle aussi a des enfants et la garde de ses enfants. Nous souhaitons nous installer ensemble et nous voudrions savoir quelle est la distance autorisée entre les parents (ma compagne et le père de ses enfants/ la mère de mon fils et moi)?
Nous voulons lésé personne d'où ma question.
Merci d'avance pour vos réponses.

2 réponses

Messages postés
1195
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2020
381
Bonjour,

Si les parents non gardiens ont et exercent un droit de visite et d'hébergement classique, l'idéal est qu'ils puissent le poursuivre.

En avez vous parlé ensemble?
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 5 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2020

Avec la mère de mon fils pas de problème j'ai déjà eu a déménager par le passé et ça n'a causé aucun soucis, par contre pour le père des enfants de ma compagne le dialogue est ultra compliqué, donc non. Mais malgré tt nous ne voulons pas éloigner les enfants des parents non gardien, c'est pourquoi on se pose la question
Messages postés
9239
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 septembre 2020
3 859
Il n'existe pas de distance maximale clairement définie. Ce qui doit être pris en compte, ce sont les conséquences de l'éloignement sur les enfants.
Le droit de visite du parent n'ayant pas la garde pourra-t-il s'exercer dans de bonnes conditions ?
Quels sont les moyens que les parents peuvent mettre en œuvre pour que les enfants n'en pâtissent pas trop ? (voiture? Train ? Avion ?). A voir aussi selon l'âge des enfants et leur autonomie pour se déplacer.
Dans un 1er temps, c'est aux parents de décider de ce qui leur paraît raisonnable ou pas. En cas de litige et de saisine du jaf, et selon les motivations du déménagement, le parent qui s'est volontairement éloigné pourrait se le voir reprocher.
Dossier à la une