Colocataire sans revenu / contrat de bail

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 4 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2020
-
Messages postés
22569
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 septembre 2020
-
Bonjour,
Je suis actuellement dans une situation assez problématique et j'aurais besoin de conseils, je vous explique :

Je vis en colocation avec un ami depuis 2 ans. Nous nous sommes mis d'accord au début pour que je lui fasse un virement mensuel égal à la moitié des frais (loyer + charges, factures Internet...) et pour que lui paye les factures depuis son compte (dont le loyer à l'agence par virement automatique). Mon ami a entre temps quitté son travail et a perçu du chômage.

Tout allait bien jusqu'à ce que le proprio nous appelle un jour en nous disant que 3 loyers étaient impayés et que l'agence ne lui versait plus d'argent. Mon ami n'avait pas regardé ses comptes et des virements automatiques n'étaient pas passés, notamment car il avait oublié de s'actualiser auprès de pôle emploi, ensuite car il est arrivé en fin de droits de chômage et s'en est rendu compte trop tard.
Et aujourd'hui, mon ami n'a tjrs pas cherché / trouvé de travail. Sans entrer dans les détails, il passe ses journées à jouer aux Jeux vidéos, n'a plus de revenus, n'est pas motivé, et j'ai du lui avancer un loyer complet de retard (720€) pour calmer le proprio qui commence à sérieusement râler (à juste titre)
Je veux donc quitter l'appart au plus vite car mon coloc ne peut plus payer.
Problème, on doit environ 2000€ à l'agence (loyers+ charges + frais de relance).

Mon coloc m'affirme que c'est lui le responsable car je lui ai tjrs versé ma part d'argent et que la dette doit lui revenir, d'autant plus que j'ai payé de ma poche un loyer complet pour l'avancer. Cependant le proprio me dit que nous sommes solidaires et me réclame donc les sous manquants.
Et effectivement le contrat de bail contient une close de solidarité.

Maintenant j'ai repéré un moyen éventuel de ne pas payer cette dette et j'aimerais savoir si c'est faisable : lorsque l'agence a demandé à ce qu'on vienne signer le contrat de location (quand on a emménagé), mon coloc y est allé seul car je travaillais ce jour là et l'agence m'a dit que je n'avais qu'à le signer plus tard, ce que je n'ai jamais fait. Je n'ai donc jamais signé le contrat de location qui contient la close de solidarité. Pensez vous que je puisse esquiver la dette dûe à l'agence en me servant de ça ? Qu'en pensez vous ?
Merci d'avance

4 réponses

Messages postés
26666
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2020
10 666
Bonjour,
Vous n'avez jamais signé le bail ? Dans ce cas vous partez quand vous voulez, vous ne donnez pas votre nouvelle adresse et vous ne devez rien à personne !
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 4 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2020

Je ne l'ai pas signé mais pour l'agence et le proprio il va de soi que j'habite dans l'appartement, l'agence envoie les courriers de relance avec mon nom dessus + celui de mon colloc.
Du coup là, quand on va rendre l'appart, il vaudrait mieux que mon colloc fasse un recommandé à l'agence et que moi je ne fasse rien ? Car si j'envoie un recommandé à l'agence en disant que je quitte l'appart, celle ci aura une "preuve" Écrite que j'habitais dedans et je serai alors officiellement colocataire et donc lié à la close de solidarité ?
(Je ne suis pas sûr de tout ça c'est pourquoi je vous demande)
Est-ce qu'il est mieux pour moi de considérer que j'étais en sous location ou en colocation du coup ? Merci d'avance
Messages postés
26666
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2020
10 666
Non : il faut considérer que vous étiez hébergé sans droit ni titre. Sinon vous êtes bon pour la solidarité.
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 4 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2020

Est-ce bien possible ? Car j'ai fait moi même des virements de loyer à l'agence quand mon colloc ne pouvait pas
Messages postés
36708
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2020
9 168
Donc, il y a preuve que vous avez vous-même payé des loyers, donc vous êtes colocataire et assujetti à la clause de solidarité. Mais si vous quittez le logement tous les deux ladite clause ne pose pas de problème...
Messages postés
22569
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 septembre 2020
4 871 >
Messages postés
36708
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2020

Bonjour,

"donc vous êtes colocataire et assujetti à la clause de solidarité"

non, pas du tout ... sauf si :

. le bail porte le nom de Syndred (même si elle n'a pas signé)
. si les quittances sont établies à son nom.

S'il n'y a rien de tout ça, elle n'est pas locataire et elle a beau payer le loyer, elle ne l'est toujours pas !

Cdlt
Val
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 4 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2020

Les quittances portent bien nos deux noms, ainsi que le bail. Mais ma signature n'apparaît pas sur le contrat contenant la close de solidarité.
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 4 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2020

On va quitter l'appart en même temps, mon problème est que je ne veux pas payer les loyers manquants que mon colloc ne peut pas rembourser pour l'instant.
Messages postés
22569
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 septembre 2020
4 871
Ben désolée mais ce n'est pas possible. Même si vous n'avez pas signé le bail, les quittances sont à votre nom, cela signifie que vous payez un loyer, donc que vous êtes locataire. En plus, le bail porte votre nom. Il y a peu de chance que vous puissiez vous en sortir devant un juge.
Dossier à la une