Donation propriété

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2020
-
Messages postés
5629
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2020
-
Bonjour, je suis propriétaire avec ma conjointe d'une maison que nous avons acheté il y a 10ans à crédit.quelle solution s'offre à moi si je souhaite tout lui léguer, quelle soit la seule propriétaire. Nous ne sommes ni marier ni pacsé, avons 2 enfants ( 10 /11ans) et souhaitons rester ainsi. La donation parait impossible car très onéreuse !
Existe t'il une solution alternative qui ne me ruinera pas...
Merci pour vos réponses !

4 réponses

Messages postés
34333
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2020
13 949
Existe t'il une solution alternative qui ne me ruinera pas...
Le "commodat" ou "prêt à usage".
(copier-coller)
Qu’est-ce qu’un contrat de prêt à usage, aussi appelé commodat ?
L’article 1875 du Code Civil donne à ce type de convention la définition suivante : « le prêt à usage ou commodat est un contrat par lequel l’une des parties livre une chose à l’autre pour s’en servir, à la charge par le preneur de la rendre après s’en être servi ».
Ainsi, il permet au propriétaire d’un immeuble, d’un terrain, d’une parcelle de terre, d’un local, d’une maison, d’un appartement ou de tout autre bien immobilier de prêter celui-ci gracieusement pour son usage. Mais les biens immobiliers ne sont pas les seuls bien concernés. Les articles 1877 et 1878 évoquent également que « tout ce qui est dans le commerce, et qui ne se consomme pas par l’usage, peut être l’objet de cette convention ». Ainsi, d’autres biens non immobiliers peuvent être concernés par le commodat, bien que ce soit plutôt rare.

https://www.legalplace.fr/guides/contrat-pret-usage-commodat/

Il s'agit d'un acte reçu par notaire aux termes duquel, votre compagne et vous-même, vous vous consentiriez réciproquement ce "prêt à usage" sur vos droits respectifs dans la propriété de cette maison.
Mettez-vous en rapport avec un notaire.
Messages postés
9310
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2020
3 924
Aucune solution. Seuls le Pacs ou le mariage réduiraient le coût d'une transmission.
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2020

Merci pour votre réponse, je m'en doutais.
C'est honteux . Finalement, rien ne nous appartient même si on paye au prix fort toute notre vie !
Bonjour
Celle que vous appelez votre conjointe, n'est juridiquement et fiscalement qu'une étrangère , dénommée concubine. Le lien familial étant absent, les avantages fiscaux sont également absents.
On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre...Il n'y a rie,n de honteux dans tout cela.
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2020

Bonjour ,du beurre je n'en veux pas et l'argent du beurre encore moins.. je veux juste lui donner la moitié qui n'est pas à elle. Car elle est quand même propriétaire avec moi de cette maison. Tout simplement quoi.
Messages postés
9310
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2020
3 924 >
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2020

Vous êtes chacun propriétaire de la moitié de la maison. Après chaque décès, et sauf testament, la part du défunt reviendra aux héritiers, en l'occurrence vos enfants.

Il n'existe pas de solution pour transmettre à un non-parent la propriété d'un bien sans supporter des droits au taux de 60 %, quand bien même le donataire ou le légataire possède déjà une partie du bien.

Le commodat a été évoqué. Il ne permet pas de transmettre la propriété mais peut répondre à votre attente de protection du concubin.
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 14 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 août 2020
>
Messages postés
9310
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 septembre 2020

Merci
Messages postés
5629
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 septembre 2020
1 781
Bonjour
Au lieu de vous énerver vous pourriez envisager de vous pacser. C'est simple, et gratuit. Au pire si ça vous angoisse, convenez de vous dépacser après la 2e année suivant la donation.

https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/questions/que-puis-je-donner-mon-epoux-partenaire-de-pacs-concubin-sans-avoir-payer-de
Dossier à la une