Prime a la conversion étudiants

Signaler
-
 Alexandre -
Bonjour,
Mon cas est un peu différent, en 2018 et 2019 j'étais étudiant sans revenu donc je ne faisais pas de déclaration car pas nécessaire ni obligatoire. Or aujourd'hui j'ai besoin de cet avis d'imposition pour la prime à la conversation. Il y a t'il un recours pour les étudiants où les personnes dans le même cas que moi?
Je précise que j'ai déclaré de ce coup là mes revenus des dernière années pour avoir un avis d'imposition mais visiblement on me fourni pas d'avis d'imposition après plusieurs mois d'attente.... Lenteur ou je m'en foutisme des impôts ?

3 réponses

Messages postés
35785
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2020
8 733
bonjour,

Vous étiez rattaché au foyer fiscal de vos parents en 2018 ?

Si oui : des parents rattachant leur enfant à leur foyer fiscal bénéficient d'une réduction d’impôts lié à cette 1/2 part supplémentaire et, en contre partie, ils perdent d'autres avantages : ils ne peuvent pas bénéficier des avantages des deux modes de fonctionnement (prime à la conversion versus 1/2 part supplémentaire).

cdt.
Non je n'étais pas rattaché fiscalement a mes parents
Messages postés
35785
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2020
8 733
OK.
Donc de quoi viviez-vous ?
De la pension alimentaire versé par vos parents ?
Si oui : la déclaration de ces revenus (une PA est un revenu) n'était pas facultative.... et c'est cette déclaration que venez de faire, tardivement donc... et vous êtes actuellement dans l'attente d'un avis de non imposition... c'est ça ?
Les impôts ne sont pas mon domaine de prédilection, attendez des réponses des pros de ce forum.

cdt.
Je vivais avec la bourse, la caf et mes indemnités de pompier volontaire.
Oui je suis dans l'attente des avis de 2019 et 2018 que j'avais pas déclaré. Mais ça met énormément de temps je trouve pour les avoir. Et les impôts m'ont dit que je les aurais en même temps que le 2020 or j'ai eu que celui de 2020 justement
Dossier à la une