Agent de sécurité

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 7 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 juillet 2020
-
Messages postés
19824
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 août 2020
-
bonjour, je suis en cdi dans une société d'agent de sécurité. Je suis intervenant sur alarme en astreinte. Je fait des vacations de 12h payer 7h. Je n'est pas de primes panier ,ni de prime de nuit ni de week-end. Mon planning change tous les jours. Je sais plus quoi faire ? J'ai beau râler rien ne change.. je voudrais quitter cet boîte mais comment faire ?

1 réponse

Messages postés
19824
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 août 2020
7 212
je voudrais quitter cet boîte mais comment faire ?
Vous posez votre démission. L'employeur ne peut rien faire pour vous en empêcher, autre que vous proposer mieux.

Alors généralement, à ce moment là, les gens disent "mais si je démissionne, je perds mon chômage...".
Et bien non, parce que l'astuce, c'est pas juste de démissionner comme un idiot, mais de chercher du boulot ailleurs avant de démissionner. Si vous ne vous inscrivez pas à Pole emploi entre les deux postes, votre démission est légitime, et n'a pas d'incidence sur la suite.

Et là, vous allez répondre, "oui, mais j'ai un préavis, je peux pas chercher du boulot", et je vous répondrais que pour un employeur sérieux, le fait que vous ayez un préavis n'est jamais un problème. L'employeur sérieux, il a besoin de vous pour plusieurs années. Un employeur qui ne peut pas attendre votre préavis a plus besoin de vois pendant le mois à venir (quand il peut vous licencier sans raison), que pour le futur, et donc vous ne voulez pas travailler avec lui.

Et en général arrive le dernier argument : "je cherche depuis des mois, et je trouve rien". Et je vous répondrais que dans ce cas, vous ne voulez pas quitter votre emploi, même si c'est pour être payé chez vous au chômage. Parce que le chômage, ça dure un temps, et que si vous ne trouvez pas de boulot maintenant, vous en trouverez encore moins dans un an.
Dossier à la une