Résiliation de l'assurance auto

Shinishra - Modifié le 4 juil. 2020 à 13:26
Cmoi9999 Messages postés 74 Date d'inscription samedi 16 mai 2020 Statut Membre Dernière intervention 15 juillet 2021 - 5 juil. 2020 à 08:41
Bonjour, PAVÉ CESAR !

Il y a quelque mois, nous avons souscrit à une nouvelle assurance auto chez Aviva. Cependant, avec la loi Hamon, la conseillère de la nouvelle assurance (Aviva) nous à indiqué qu'elle s'occupé de tout le dossier (La résiliation) auprès de notre ancien assureur (Banque populaire).

Là les problèmes commence... La lettre à bien était envoyé à la banque populaire (avec AR) avec un suivi par mail et nous avons eu la confirmation que la résiliation à bien était reçu et signé. Ni aviva, ni nous avons reçu une lettre de refus pour la résiliation de la banque populaire... Ce qui veut dire que c'est accepté en toute logique.

1 mois passe et le prélèvement de Aviva commence tandis que celui de la banque populaire continue pensant que cela allait être proraté sur le mois prochain.

Les deux mois suivants, aucun prorata n'est fait et les prélèvements des mensualités continuent avec la nouvelle assurance "Aviva" et l'ancienne "La banque populaire". De ce fait double assurance alors que normalement, l'ancienne assurance devait s’arrêter il y a déjà 2 mois.

Le troisième mois, pareil que les deux mois précédent mais grosse surprise, nous recevons un courrier indiquant que l'assurance à effectué une régularisation avec une prélèvement de 370€. (Il n'y aurait dû même pas avoir de régularisation puisque la résiliation aurait dû être accepté il y a 3 mois.)

Bien entendu, depuis le prélèvement qui continué, plusieurs mails ont étaient envoyé à la conseillère de la BP et sans réponse de sa part... Jusqu'à ce qu'elle me donne le numéro d'un service qui s'occupe des résiliations que j'ai transmis à la conseillère Aviva qui à donc appelé à ce numéro pour lui dire qu'elle à jamais reçu le courrier et s'est trompé de service (Au bon bureau mais au mauvais service) et qu'ils ne transmettaient pas les informations de service en service (lol) et qu'il fallait renvoyer un autre courrier au bon service. La régularisation etait dû à une erreur de leur part, au moment de la création du contrat (il y a 4 ans) en indiquant un mauvais bonus / Malus.

J'ai donc informé la conseillère de la BP... Celle-ci m'indiquant que cela est aberrant et elle ferait le nécessaire pour le remboursement.
Pendant 1 mois et demi j'ai couru après elle pour savoir si elle s'est renseigné, mais aucune réponse... Après un harcèlement j'ai eu une réponse aujourd'hui. La conseillère de la BP m'indique que c'est une erreur de Aviva qui s'est trompé de service.Même si il n'y a pas eu de lettre de refus concernant la résiliation.

La bp m'indique donc de dire à aviva d'envoyer une lettre au bon service et qu'à partir de ce moment là (+1 mois) les mensualités s'arreterons.
Mais que les prélevements et la régularisation de ces 5 derniers mois ne seront pas remboursés. Selon elle, c'est aviva qui doit remboursé les mensualités car ce sont eux les fautifs.

Sur les 5 mois Aviva a prélevé 585 € et la BP 750€ (en incluant la régularisation). Du coup, à la BP je suis en négatif en dépassant le découvert autorisé et qu'ils veulent me faire payer les frais de dépassement.

Alors que je n'y suis pour rien ! si il y aurait pas eu tous ces prélèvements je serais en positif.

Donc je résume, pour ouvrir la porte bleu, il faut chercher la carte verte puis la jaune aller à l'étage 345, puis descendre... Bref on nous fait tourner la tête. Une solution? :)

Bonne soirée et merci d'avoir lu.

2 réponses

Up
0
Cmoi9999 Messages postés 74 Date d'inscription samedi 16 mai 2020 Statut Membre Dernière intervention 15 juillet 2021 30
5 juil. 2020 à 08:41
bonjour
   Là les problèmes commence... La lettre à bien était envoyé à la banque populaire (avec AR) avec un suivi par mail et nous avons eu la confirmation que la résiliation à bien était reçu et signé. Ni aviva, ni nous avons reçu une lettre de refus pour la résiliation de la banque populaire... Ce qui veut dire que c'est accepté en toute logique. 
donc la résiliation a bien été actée. Tout le reste est du bla-bla de votre ancien assureur qui vous doit les primes indument perçues.
LRAR au médiateur, service client, de votre ancien assureur en étayant votre réclamation de l'indu
Auprès de votre banque: suppression de votre accord de prélèvement en faveur de ce dernier
0