Avec ou sans Apport?

Signaler
Messages postés
15
Date d'inscription
mardi 1 janvier 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2020
-
Messages postés
5134
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 juillet 2020
-
Bonjour à tous,

J'ai un projet d'achat d'une RP, j'ai déjà trouvé le bien. Actuellement j'ai un crédit conso en cours de
10 K€ et je pourrais faire un apport de 10 K€. Je réfléchi actuellement sur les 2 scénarios ci-dessous et j'aimerai bien avoir vos avis :

1-Présenter ma demande de prêt avec un apport de 10000€ et maintenant mon prêt conso. Mon taux d'endettement serait de 31% actuellement et pendant 48 mois et ensuite 28%

2-Présenter ma demande de prêt sans apport et sans prêt conso. Dans ce cas, j'utiliserai tout mon apport pour rembourser mon prêt conso en anticipation. Mon taux d'endettement serait de 29%.

Au vu de la situation actuelle et des recommandations du HSCF quel serait le scénario favorable pour mon dossier face aux banques?

Merci d'avance de vos retours.

1 réponse

Messages postés
5134
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 juillet 2020
3 028
Bonjour,

Le taux d'endettement n'est qu'un paramètre parmi d'autres et souvent considéré à tord comme le principal ce qui n'est pas le cas. D'autres banquiers ici le confirmeront, l'important c'est la notion de reste à vivre.

Même si la différence entre 31% et 29% n'est que de deux points, ça peut faire la différence.
Ils seraient important de connaitre vos revenus mensuel, la composition de votre foyer pour voir si le reste à vivre nécessaire est suffisant. Vous pouvez très bien avec un bon reste à vivre bénéficier d'un taux d'endettement de 50% comme vous pouvez voir ce taux restreint à 20%/10% voir rien.

Sur le fond, je dirais que les banques, s'il s'agit de votre première acquisition, préfèrent que vous payiez vous même par votre apport les frais de notaire, agence, courtage et que le montant emprunté correspondent au montant du bien acheté, le scénario 1 n'est pas impossible et à 31% de taux d'endettement ce ne serait pas détonant mais encore une fois c'est dépendant de beaucoup de paramètres. mais le scénario 2 n'est pas impossible, le financement à 110% se fait de plus en plus.

Cordialement,
AN.Banker
Dossier à la une