Licenciement d'inaptitude

Signaler
Messages postés
17
Date d'inscription
mardi 2 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juin 2020
-
Messages postés
977
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juillet 2020
-
Bonjour,
Je suis en arrêt de travail pour cause d'agression physique sur mon lieu de travail. J'avais un arrêt de travail jusqu'au 15 juin et un rendez vous à la medecine du travail pour rendez- vous de reprise le 16 juin tout en sachant que j'allais être inapte. Mon médecin traitant quand je l'ai vu le 15 juin, je l'informe de la décision. Pour lui ce rendez-vous n'était pas un rendez-vous de reprise alors que c'était bien ça, me dit de bien réfléchir être en inaptitude à mon âge (49 ans) etc... donc il m'a replongé. A mon rendez-vous donc du 16 juin, le médecin du travail n'a pu rien faire évidemment. Il faut que j'attende mon prochain rendez-vous avec mon médecin que je lui explique que moi je veux être declare inapte.
D'autre part, mon employeur veut obtenir une rupture conventionnelle moi j'en veux pas. Je n'ai pas été encore convoquée pour savoir si je suis d'accord. Ma question était de savoir si je suis convoquée, que je leur dise non et qu'il me propose éventuellement un autre type de licenciement dois-je accepter? Car pour le licenciement d'inaptitude, je suis obligée d'attendre fin août pour revoir le médecin du travail pour cause des vacances à venir. Merci de vos réponses.
Cordialement.

2 réponses


bonjour Annie,

pourriez vous être plus claire ? Que signifie "il m'a replongé" ? Il a prolongé votre arrêt ?
si c'est le cas, c'est qu'il estime que cet arrêt est justifié par votre état de santé.
en revanche je ne comprends pas le discours de votre médecin traitant...il semble confondre inaptitude et invalidité. C'est très curieux de dire qu'il ne conseille pas d'être inapte à 49 ans... c'est comme s'il vous conseillait de ne pas être malade ou de ne pas mourir...
en tout état de cause, attendez la fin de votre arrêt maladie et la procédure d'inaptitude pourra reprendre.
Refusez tout rendez-vous relatif à la rupture conventionnelle. je crois comprendre que vous êtes en arrêt pour accident du travail. L'employeur entend, grâce à la rupture conventionnelle, éviter de vous payer l'indemnité spéciale de licenciement et le préavis.
Messages postés
977
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juillet 2020
295
Messages postés
17
Date d'inscription
mardi 2 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juin 2020

Bonjour,
Oui c'est bien ça il a prolongé mon arrêt de travail jusqu'au 12 juillet. Donc je suis obligée d'attendre le 12 juillet pour le revoir, avoir donc un autre arrêt et qu'il me le fasse jusqu'au24 août et obtenir le rv à la médecine du travail le 25 août. Je pense que cela ne regarde que moi si je veux être déclaré inapte. J'ai subi un préjudice moral et physique, j'avais prévenu mon employeur des risques, j'estime être indemnisée en conséquence.
Vous me dites que je ne suis pas obligée de me rendre si on me convoque car j'avais vu que même en arrêt de travail, l'employeur pouvait donc proposer une rupture conventionnelle.
Cordialement
Dossier à la une