Suppression RSA

Signaler
-
 Lune -
Bonjour,
J'ai 56 ans, je suis handicapée, je n'a ni diplôme ni qualification, ni expérience, je ne travaille plus depuis 22 ans. La MDPH me refuse l'AAH mais m'accorde la RQTH. Dans ces conditions je ne peux pas retrouver du travail.
Peut-on me supprimer le RSA dans ces conditions?...

4 réponses

Bonjour,

Mauvaise question.

Vous estimez que vous ne pouvez pas trouver un job et il y a des employeurs qui ont avantage à embaucher un RQTH.
Votre référent essayera peut-être de faire coïncider les 2. Enfin, si vous voulez travailler.
Ou il vous laissera dormir s'il est mauvais ou sans solution.

Les conditions qui peuvent faire qu'on suspende votre droit au RSA, c'est que vous ne respectiez pas les obligations prévues dans votre contrat d'engagements, pas que vous soyez RQTH, sans travail depuis 22 ans et âgé de 56.
Je crois que vous n'avez rien compris à ma question, mais merci quand même...
> rsa06
Vous avez décrit votre situation et vous avez demandé, je cite, "peut-on me supprimer le RSA dans ces conditions?".

La réponse est : "Les conditions qui peuvent faire qu'on suspende votre droit au RSA, c'est que vous ne respectiez pas les obligations prévues dans votre contrat d'engagements, pas que vous soyez RQTH, sans travail depuis 22 ans et âgé de 56."

Je crois que vous n'avez rien compris à la réponse... ou que vous l'avez lue en diagonale.

Par contre, si vous ne la comprenez pas, demandez ce que vous souhaitez voir préciser.

Pas de quoi.
Je me suis peut-être mal expliquée, pardon. La RQTH ne m'a jamais permis de trouver du travail, et ensuite j'ai été radiée de la liste des demandeurs d'emploi, il a y 15 ans. Or la MDPH veut me redonner la RQTH, alors que ma santé et d'autres problèmes cités plus haut ne me permettent pas de chercher du travail.
Peut-on m'obliger à chercher du travail dans ces conditions, sous peine de me suspendre le RSA?
Merci pour la réponse.
C'était bien le sens de ma réponse.
La MDPH ne vous reconnaît pas le droit de bénéficier d'autres choses que d'une RQTH. Donc, vous devriez pouvoir prétendre à travailler. Du moins, selon les critères du service départemental.

Donc, oui, vos engagements peuvent être professionnels et aboutir à une suspension si vous ne les respectez pas.
Ça ne veut pas dire l'obligation de trouver un travail mais être dans une démarche de recherche.

Mais le département peux aussi estimer que vous ne pouvez pas être dans une démarche d'insertion professionnelle et alors dans ce cas là il y aura d'autres engagements à respecter.

TOUT dépend de votre orientation et des engagements qui seront validés.
C'était ma réponse première.
> Non
Merci cette fois c'est clair... et plus sympa!
> rsa06
Non, pas plus sympa.
Relisez ma première réponse. Ce n'était ni une critique ni un jugement. Juste le constat que vous vous posiez une question qui ne pouvait pas être posée en ces termes.

Un constat n'est ni bienveillant, ni malveillant.

Le bilan que vous faites vous-même n'est pas rose, c'est lui qui n'est pas sympa.

Après, le méchant sera celui qui décidera si oui ou non votre orientation est nécessairement professionnelle. Puis vers Pôle emploi ou un partenaire associatif.

Je le répète encore autrement, votre avenir RSA dépend exclusivement des obligations qui découleront de votre orientation et des contrats signés. Absolument pas d'un autobilan.

Bonne continuation à vous.
> Non
J'ai compris, merci pour votre patience. Une dernière question : très sincèrement, croyez-vous que je peux retrouver du travail dans ma situation?
> rsa06
La réponse ne va pas rentrer dans vos critères de sympathie...
Mon avis n'a aucune importance.

L'essentiel est ce que vous pensez vous, parce qu'a minima, votre langage corporel lors d'un entretien boulot doit refléter une certaine estime de soi ou sérénité.
Et ce que pensera votre référent RSA, puisque c'est lui qui dressera avec vous vos obligations sur X mois.
Messages postés
1085
Date d'inscription
mardi 14 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2020
232
bonjour,

oui la MDPH considère que vous pouvez aller travailler"
La MDPH considère uniquement le côté physique. Pour le reste, personne ne m'embauchera, il ne faut pas rêver.
Merci pour vos réponses.
Messages postés
10707
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2020
5 248 > rsa06
Bonjour

Pas forcément, la rqth est recherchée par pas mal d'entreprises car il y a un minimum et si pas respecté il faut payer. C'est même un avantage à ne pas oublier de signaler sur votre CV ni en entretien.
Bonjour mon point de vue , mon expérience , un simple avis
La RQTH ne sert a rien pour trouver du travail , les chances ne sont pas plus grandes voire très inférieures car limité à très peu d'entreprises et qui de toutes façon n'embauche que par intérêts donc sélectionnent durement et il ya du monde qui postule , et on peut lire en bas de la feuille que vous n'êtes pas obligé de signaler l' handicap a un éventuel employeur , évidemment la RQTH est argument pour "calmer les gens" et de plus l' AAH est de plus en plus refusé et on dit aux gens de demander le RSA .
La vérité c'est que la RQTH sert surtout aux gens qui ont déjà un emploi et leur sert a demander a leur employeur un aménagement du travail .
mon avis il faut jouer le jeux s'inscrire a pôle emploi qui de toute façon ne va pas vous aider et les employeurs si vous ne pouvez pas travailler vont le voir , et refuser votre candidature pas de soucis .
Ce n'est évidemment qu'un avis , mais l'expérience sur plusieurs personnes.
La vérité c'est aussi que l'attribution de l'AAH est purement technique , il y a un petit livre qui dit au médecins avec précision le pourcentage d’handicap en fonction des maladies et de leur gravité , et il faut atteindre 80 % c'est le médecin qui décide les autre membres de la commission ne sert a rien . et le médecin est salarié du conseil général qui est le payeur . par expérience un déficient visuel avec 1 dixième avec lunette a chaque œil a 60 % d’ handicap un aveugle par exemple peut ne pas trouver de travail et un autre être chanteur donc en plus de l’handicap physique , il y a la personnalité , dont on ne tient pas compte .
ce n'est pas une critique , c'est seulement un constat personnel et un simple avis , chacun pense ce qu'il veut
Dossier à la une