Interdire à mon conjoint de m'approcher

Signaler
-
Messages postés
22995
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mai 2020
-
Bonjour,

J'ai acheté une maison avec mon conjoint il y a quelques mois. Nous sommes ensemble depuis bientôt 10 ans. Nous avons une stable et heureuse.
Mais voilà, pour la première fois il a levé la main sur moi, la police est venue à notre domicile et l'a mis en garde à vue. Le soir même du problème je suis allée à l'hôpital pour faire constater ce qu'il m'avait fait. Le lendemain la police m'a rappelé en me demandant de venir expliquer ce qu'il s'était passé. Je ne connais absolument rien aux lois. On m'a dit que ma déposition n'aboutirait à rien si je ne portais pas plainte. Bien entendu je n'ai pas porté plainte je ne voulais en aucun cas que mon conjoint est des problèmes avec la justice. Mais voilà, ils l'ont gardé 2 jours en garde à vue et l'ont convoqué plus tard pour être jugé. En attendant il ne doit pas être au domicile mais on peut se voir. Comment vous expliquer que je suis au plus mal.. nous avons fait une demande écrite au juge chacun de notre côté pour qu'il réintègre le domicile en attendant le jugement, du fait du confinement je me retrouve seul et j'ai besoin de lui tout simplement. Cette demande a été refusée à cause de ma déposition que je regrette au plus profond de moi. Aujourd'hui j'ai peur qu'ils nous interdisent de faire notre vie ensemble on s'est construit ensemble il a juste fait une seule erreur que je lui ai pardonné. C'est totalement derrière nous.
Ma question est :
Que suis-je faire à mon niveau pour qu'il n'est pas de problème avec la justice le jour du jugement ? Y a t il possibilité de retirer ma déposition ? Est ce qu'en appelant ou en écrivant au juge ou magistrat cela pourrait jouer en sa (notre) faveur ?

Je vous remercie beaucoup pour vos réponses. Ma vie est avec lui et je ferais tout ce qui est dans mon possible pour arranger les choses. Mais je ne sais pas quoi faire....


Marianne

4 réponses

Messages postés
63116
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mai 2020
435
Bonjour,

Manifestement, la main s'est levée assez haut puis s'est rabattue assez durement pour que l'hôpital relève des traces assez visibles pour envoyer Monsieur en garde à vue ! Il est vraisemblable que ces traces étaient telles que la Police, d'une part, et le corps médical, d'autre part, aient été obligés légalement de le signaler au procureur, lequel, dans ces cas très graves, poursuit sans détours, sans espoir de retour.

Dans tous ces cas, la victime est la personne qui reçoit les coups, pas celle qui les donne !

Cette dernière ne peut espérer qu'une peine amoindrie qu'à la condition de se faire soigner, vraiment soigner. Au moindre écart, la Justice aggravera cette peine.

Quant à Marianne : méfie-toi, le risque est loin d'être nul que la Police ait à intervenir en protection... si elle arrive à temps.

Les gens qui se battent peuvent perdre. Les gens qui ne se battent pas ont déjà perdu.
(Bertolt BRECHT)
Merci pour vos réponses. Je vais continuer à dire la vérité et leur prouver que je ne suis absolument pas sous emprise ou quoi que ce soit. Merci !
Bien sur

Il va continuer de plus belle à vous taper dessus jusqu'à une issue fatale
Franchement ca vous plaît!
Je n'attendais pas cela comme réponse. Je veux qu'on m'aide à rester avec lui. Je suis tout à fait consciente du problème et lui également.
Je n'attendais pas à ce que vous me jugiez lui ou moi (je le prends comme un jugement envers moi) mais à ce qu'on m'aide à trouver une solution à ce problème.
> Marianne
La justice suivra son pourquoi que vous disiez ou fassiez
Un homme qui frappe sa compagne a un problème et.ne guérira pas.
Utilisateur anonyme > Marianne
le procureur peut poursuivre même sans plainte, ce qu'il fait souvent pour les violences conjugales.
vous n'êtes pas la première à être sous emprise. les pervers narcissiques savent retourner la tête des femmes victimes et ça le procureur le sait donc il ne lâchera pas l'affaire.

si vous ne voulez pas l'enfoncer, contentez vous de dire la vérité sur ce qui c'est passé sans lui trouver toutes sortes d'excuses style : il ne voulait pas, sa main s'est détachée de son corps et a volée vers moi, c'était à l'insu de son plein gré, j'ai menti et je suis tombée dans les escaliers...

plus vous mentirez, plus la justice sera méchante avec lui car elle pensera que vous êtes sous emprise et qu'il va vous tuer.

pour qu'il n'ait que du sursis, contentez vous de confirmer vos déclarations sans rien dire de plus ou rien dire de moins et ne montrez pas que vous êtes sous son emprise sinon il risque de faire de la prison ferme (s'il a déjà un casier judiciaire).
Vous pouvez penser ce que vous voulez mais aujourd'hui et cela depuis bientôt 10 ans, c'est lui qui me rend heureuse et la justice malheureuse.
> Marianne
Tees bien..espérons que vous navez pas d'enfants
Ne venez plus vous plaindre
Incroyable ces femmes qui ont de la m...dans les yeux
Il la rend heureuse. .en l'envoyant à l'hosto
Ahurissant
Avec le confinement c'est compliqué qu'il se fasse soigner. A chaque fois qu'il essaie d'appeler les organismes concernés, on lui dit qu'ils vont le rappeler mais rien...
Messages postés
22995
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mai 2020
8 891
Bonjour,
Contactez le 3919.
C'est anonyme et gratuit et vous aurez des infos plus précises sur ce qu'il convient de faire.
Dossier à la une