Jugement non signifié et son devenir [Résolu]

Signaler
Messages postés
16
Date d'inscription
vendredi 28 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
-
Messages postés
16
Date d'inscription
vendredi 28 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
-
Bonjour à tous,

Le demandeur introduit une affaire en justice en la présentant d'une façon malheureusement pas très claire, il se rend au Tribunal, un jugement est rendu et le déboute de la totalité de ses demandes.

Le défendeur est bien convoqué, ne se rend pas au Tribunal et n'est pas condamné.

Le jugement n'est pas signifié, ni par le demandeur, ni par le défendeur.

1 / Après un an ou deux, ce jugement est-il considéré comme nul ?

2 / Le demandeur doit-il considérer ce jugement comme nul et peut-il réintroduire une action en justice pour le même sujet en présentant les arguments d'une manière plus compréhensible pour que le juge statue correctement ?

3 / Si le jugement est valable pour le demandeur, quelles sont les possibilités de recours après deux ans ? Aucun recours ? Appel ? Cassation ?

Merci à tous !

2 réponses

Messages postés
3665
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2020
1 114
Bonjour,

Puisque le demandeur était présent, il n'y a pas besoin signifier le jugement.

Il n'est pas possible de juger deux fois la même chose.
Messages postés
16
Date d'inscription
vendredi 28 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
7
Bonjour, merci beaucoup pour cette réponse. Et du coup, si le jugement est valable pour le demandeur, quelles sont les possibilités de recours après deux ans ? Aucun recours ? Appel ? Cassation ?

Merci
Messages postés
3665
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2020
1 114
Aucun.
Messages postés
16
Date d'inscription
vendredi 28 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
7 >
Messages postés
3665
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
28 novembre 2020

Merci, très bonne journée à vous
Dossier à la une