Annuler vente vice consentement isolation phonique

Signaler
-
anemonedemer
Messages postés
20726
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2020
-
Bonjour,

Nous venons d'acheter un appartement des années 1980 et le jour de notre emménagement, nous nous sommes rendus compte que nous entendions absolument tout ce qu'il se passait chez notre voisin du dessous (pleurs d'enfants audibles très clairement - comme si l'enfant était dans notre appartement (le son n'est pas étouffé ou lointain), bruit d'impact, chocs de vaisselle, claquement des portes de placard, voix etc...). Lorsque nous avions visité, l'appartement était toujours très calme et nous avions demandé à plusieurs reprises au vendeur s'il entendait ses voisins et si l'appartement était toujours si silencieux car nous avions déjà vécu une situation similaire dans notre 1er appartement et nous ne voulions surtout pas revivre ça. Il nous a confirmé (devant nos parents comme témoins) que l'appartement était très calme et qu'il n'entendait strictement rien, qu'il ne savait même pas si ses voisins étaient là ou pas et que lui même était très sensible au bruit... Quand bien même les voisins du dessous ne seraient plus les mêmes, il est impossible qu'il n'ait jamais rien entendu d'autant plus en étant "sensible au bruit" car on entend vraiment le moindre impact et même les voix, tout le monde est amené a faire sa vaisselle ou à parler fort de temps en temps ou à fermer ses placards... Je suis consciente qu'un immeuble ancien ne dispose pas de ce qu'on fait de mieux en termes d'isolation phonique mais là c'est vraiment catastrophique.

Dans ce cadre, peut-on faire annuler la vente pour vice de consentement ?

Merci d'avance pour votre réponse

1 réponse

Messages postés
20726
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2020
7 724
Bonjour,
C'est une procédure aléatoire longue et coûteuse, avec un avocat, des expertises et plusieurs années sans résultat garanti.
Les affirmations du vendeur ne pourront pas être prouvées et si le bruit ne dépasse pas la norme, vous serez débouté.

Est-ce que votre logement est meublé ? avec des rideaux, des tapis ?
le sol avait-t-il été modifié par le vendeur avant votre achat ?
(dans ces années là, la moquette servait d'isolant phonique... jusqu'à la mode du tout parquet !)
Bonjour,

Je vous remercie de votre réponse.

Donc si je comprends bien un vendeur peut mentir librement sur son bien pour le vendre et nos possibilités en temps qu'acheteurs c'est de se ruiner - en sachant qu'il ne nous reste pas grand chose après l'achat - avec de grandes chances que cela n'aboutisse pas dans notre sens ou de vivre un cauchemar qu'on a déjà vécu et qu'on ne voulait surtout pas revivre. Belles perspectives pour nous...

J'ai quand même du mal à comprendre comment cela pourrait ne pas aboutir... Il y a des témoins, il y a l'insistance sur ce critère important pour nous, il y a l'affirmation du vendeur sur le fait qu'il n'entende AUCUN bruit et il y a....le bruit qu'on entend bien et même plus que bien...

Nous n'avons pas encore meublé à 100% mais je pense qu'une table, des chaises et un meuble chaussures ne changeront malheureusement pas grand chose à cela...
anemonedemer
Messages postés
20726
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
26 février 2020
7 724 > Lola29
Alors consultez un avocat plutôt qu'un forum ... mais ce ne sera sans doute pas gratuit.
Dossier à la une