Je subis une profonde dégradation des murs par cause étanchéité.

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 7 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2020
-
Rochat1
Messages postés
11603
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2020
-
Mesdames, Messieurs,

Je vous remercie de l'attention que vous porterez à ce message,

Donc tout d'abord merci,

Propriétaire d'une SCI possedant un toit plat, qui se dit être un toit terasse non exploité, de part sa base, qui n'est pas faite pour supporter des charges, mais aussi par manque de temps pour d'éventuel projet d'exploitation.


Je subis une profonde dégradation des murs par cause étanchéité.

De ce fait, un officier public et ministériel, achete un jour un bien immobilier, dans une copropriété différente de la nôtre, pour y faire une Etude notariale, et dans une pièce il y a une porte fenetre donnant un accès sur ma terasse, alors qu'il possede lui plusieurs petits balcons entourant le bâtiment dans sa copropriété, tous ses employés se baladent, sur le toit terasse, le matin, la journée en talonnant leurs pieds, pour aller fumer leurs cigarettes.

(Nous sommes une ancienne propriété qui appartenait à un Comte et une Comtesse, ce bien fût divisé en 5 copropriétés)

Possedant ce droit de jouissance, notre officier public et ministériel, à ma grande surprise un jour, avait complètement posé du carrelage et huits grosses jardinières sur mon toit ayant de plus rajouter une séparation metallique couvrant déjà une première et unique séparation, qui elle, existante déjà dans le cahiers des charges, seprarant des lots de copropriété avait de nature sa place.

Quand jai voulu demander qu'il retire ses charges de mon toit, et, essayé d'entreprendre un contact pour les dégâts causés sur le plafond de la SCI, nul réponse, or, celle ci : "vous êtes propriétaire du toit cest a vous d'entretenir vos gouttières", puis,

A l'époque, le fond de commerce de la SCI, non pas ses murs, était en vente. Il me dit de ce fait : "vous n'arrivez pas à vendre donc vous voulez me demander de largent"
...

Il a construit un ascenseur exterieur dans les parties communes, sans demander l'autorisation,

Ses employés se garent dans une cour communes, ses locataires sûrement aussi, or, une des cinq copropriétés, étant des garages dans les parties communes, avait trouvé un arrangement a l'amiable pour laisser les 6 premiers et seuls propriétaires à privilégier d'une place dans la cour si cela n'affectait pas l'accès aux box, et cela depuis plus de 30ans..

Maintenant il faut prier pour rentrer dans la cour et trouver une place.

Pour finir, jai une copie de l'authentique cahier des charges (historique et fabuleux),

Et notre cher officier, s'est permis de me dire que je possédais un ancien cahier des charges, car je lui reprochais d'avoir pris des lots (caves) qui ne lui appartiennent pas, mais il persiste à me dire le contraire sans preuve...

Je ne comprends plus, quelqu'un peut m'aider s'il vous plaît

Amicalement

1 réponse

Messages postés
11603
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2020
4 351
Bonjour,

Pouvez-vous nous dire dans quel type de copropriété vous vous situez, nombre de lots par exemple ? Suivant votre réponse nous pourrons aviser.

Cdlt.
Micka0084
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 7 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2020

Cest a dire comme, type de copropriété s'il vous plaît

Il y a cinqs bloc puis plusieurs lots
Rochat1
Messages postés
11603
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2020
4 351 > Micka0084
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 7 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2020

Nous ne disposons pas assez de renseignements pour vous aider, navré. VOTRE terrasse est-elle privative et pourquoi une porte fenêtre d'un autre appartement donne sur cet emplacement ? Vous ne nous dites pas non plus si cette terrasse fait partie de votre appartement ou est située ailleurs ?

Possedant ce droit de jouissance, notre officier public et ministériel


Donc VOTRE terrasse ne vous appartient pas si je relis votre post ?

Que dit votre règlement de copropriété ?

Je n'y comprends rien désolé.
Dossier à la une