Plan de financement [Résolu]

Signaler
-
 gitane2229 -
Bonjour,

Je me permets de vous solliciter car je suis en train de construire mon projet pour créer mon entreprise et je bloque sur la notion de plan de financement.

A savoir, je souhaite opter pour le statut EURL avec un capital de 3000 euros.

J'ai donc compléter mon plan de financement avec sur la gauche, tous les besoins pour réaliser mon projet et sur la droite les capitaux pour les financer.

Sur la gauche, j'ai positionné les frais d'inscriptions de ma societé, les contrats avocats car je vais faire des prestations informatiques en entreprise, le matériels, etc...

J'ai du avancer des frais pour déposer ma marque (inpi) ainsi que créer mes contrats avec les avocats, ainsi que créer mon identité visuelle, achats de matériels ... sur mes fonds personnel (il y en a pour prés de 10 000 euros) mais j'avoue ne pas trop savoir comment les valoriser dans la colonne ressources. Les contrats avocats, dépôt de marque INPI doivent ils être valorisé en apport en nature ? numéraire ?).

Et surtout, je ne sais pas ou positionner le fameux capital pour ma société de 3000 euros, car si j'ai bien compris, ce capital est placé sur un compte auquel on ne doit pas toucher. Du coup, cette somme à mon sens n'est pas une ressource ... car elle n'est pas en capacité de payer un besoin de la colonne de gauche sachant que c'est de l'argents qu'on ne peut pas dépenser.

Savez vous si mes dépenses en matériels et contrats avocats, identité visuelle, inpi peuvent être valorisé dans la colonne ressources ?

Comment doit apparaître ces fameux 3 000 euros de capital de la société ?

Merci infiniment pour toute l'aide que vous pourrez m'apporter.

Olivier

3 réponses

Bonjour.

Premier principe à connaître :
un compte ne fonctionne jamais seul, mais avec un ou plusieurs autres comptes.
Ex 1 : votre apport en capital ==) au passif (droite) compte capital, à l'actif (gauche) compte de trésorerie.
Ex 2 : déblocage emprunt entreprise par la banque ===) au passif emprunt (dette), à l'actif (compte bancaire).
Ex 3 : remboursement 1 échéance emprunt ===) au passif (emprunt en amortissement capital emprunté - donc compte débité), intérêts + assurances (2 comptes d'exploitation débités), avec contrepartie du compte bancaire crédité.

Autre notion à maîtriser : différencier les comptes d'exploitation et les comptes de bilan.
- Les comptes d'exploitation enregistrent les opérations cumulatives d'une année (ou exercice) et servent au calcul du bénéfice (ou perte).
Comptes catégoriels : achats de marchandises,... assurances, eau, gaz, électricité, honoraires, frais de personnel, impôts et taxes, intérêts bancaires etc...le chiffre d'affaires, produits financiers, etc...
Ces "compteurs" mis à 0€ le 1er jour de l'année, avec cumul jusqu'au dernier jour de l'année.
- Les comptes de bilan varient en + et en - et se poursuivent d'une année à l'autre.

Le plan de financement de début d'activité, comme vous l'avez compris, est un tableau qui doit être équilibré.
D'un côté, tous les besoins.
De l'autre, le financement desdits besoins.

Dans les besoins, répertorier en valeur
a) les investissements physiques (constructions, matériels divers et installations…)
b) les frais d'établissement regroupés dans un compte, puis amortis sur 2-3 ans dans un compte d'exploitation.
c) les investissements immatériels. Je pense que le dépôt de marque INPI est une valeur hors-bilan.
d) le fonds de roulement. Il s'agit de déterminer la trésorerie nécessaire pour faire tourner votre entreprise. Le calcul se fait habituellement en jours chiffre d'affaires transformés en euros. Ce fonds de roulement est très variable suivant le type d'entreprise. Les grandes surfaces vendent 10 à 100 fois la marchandise avant d'avoir à payer leurs propres fournisseurs, ce sont ce derniers qui génèrent leur trésorerie pléthorique. Alors qu'une entreprise de fabrication devra débourser beaucoup (matières premières, salaires…) avant d'encaisser le premier euro du client.
Avec un peu de bon sens, vous devriez pouvoir déterminer un montant approximatif de votre besoin.

Tout ça peut paraître abstrait, mais se maîtrise facilement.

Merci infiniment gitane2229
Oui, vous gardez tous ces documents en y mentionnant mode et date des paiements (chèque n°... le … ; carte bancaire, le…, compte…..). Les transmettre au comptable le moment venu.
Prestations, certainement. Ces dépenses préalables à votre installation font partie des frais d'établissement (à mon avis) et amortissables (travail du comptable en fin d'exercice). Donc, oui dans votre plan de financement.

Ensuite je ne comprends pas… qu'entendez-vous concrètement par apport en nature.
La définition d'un apport en nature est apport d'un bien physique.
Déposer votre marque à l'inpi, ça ne sont que des frais, non ?
Une marque est un bien immatériel ou non-physique.

Quant au contrat avec les avocats, il s'agirait également de frais de première installation (amortissables). A inclure dans plan de financement.

Avez-vous commencé vos prévisionnels d'exploitation (sur 2-3 ans) ?
Vous procurer un plan comptable simplifié (pour ne pas vous décourager)...

Merci pour vos précieux conseils.

Pour tout vous dire, tous mes tableaux sont terminés (plan de trésorerie, compte de résultat) pour les 3 prochaines années et cela semble bon, mais j'avais un gros doute sur mon plan de financement … et la façon de mettre en évidence le capital social ainsi que les achats que j'ai réalisé en amont.

J'étais convaincu que le capital que nous devons placer était une somme d'argent "bloquée" et par conséquent, je ne voyais pas cela comme une ressource du fait que la somme était bloquée. Mais la première personne qui à répondu à ma question m'a permis de comprendre le principe.

Ma seconde question était effectivement sur la valorisation de ce que j'ai déjà acheté. Ma société va être spécialisée dans la sécurité informatique et pour pouvoir m'immatriculer il était vivement conseillé de rédiger un contrat type avec des avocats pour mes futurs prestations. J'ai donc investis sur mes fonds personnel dans ce contrat.

J'ai également déposé le nom de ma maque à l'INPI, payé une formation sur la création d'une entreprise, payé pour créer mon identité visuelle, etc … mais tous ces frais sont effectivement immatériels.
Et dans mon plan de financement, je ne voyais pas comment les valoriser car il ne s'agit pas d'un apport numéraire (car déjà payé) ni d'un apport matériel (car immatériels) … du coup, j'étais un peu perdu quand à pouvoir identifier tout ce que j'ai déjà dépenser et le mettre en evidence.

Et quelque part, pour moi c'est une preuve pour le banquier que je crois en mon projet au point d'y avoir investis 10 000 euros.

Encore un grand merci à vous.
> olivier45800
Plan de financement
Actif : les frais engagés (stage, honoraires avocats, frais versés à l'inpi) qui sont bien réels ===) Frais d'établissement (classe 2 dans le plan comptable)
Passif : le comptable enregistrera cette opération au passif dans votre compte courant personnel entreprise. Dans le document présenté à votre banquier vous l'appelez "apport financier personnel".

Le rendez-vous avec le banquier est une étape cruciale. Prévoir un CV de vos antécédents professionnels est indispensable. Lui faire part de vos motivations, lui parler un minimum de vous afin de faire connaissance (vos qualités… vos loisirs…).

Si vous préparez votre entrevue, ça se passera bien. (étant moi-même passé par là dans… une autre vie).

Bons vents à vous.

Un grand merci pour votre écoute et votre attention.
Je vais retravailler tout ca ce Week end.
Bonne soirée à vous et encore merci.
Olivier
Complément réponse 31/01 14 h 15
c) (bis) Stocks
Stock moyen et permanent, indispensable à toute entreprise pour fonctionner normalement.
Pour vous, il s'agirait des pièces et fournitures incluses plus tard dans la facturation à vos clients.

Oubli impardonnable de ma part.
Bonjour,
ce capital est placé sur un compte auquel on ne doit pas toucher. : Faux.
Ouverture d'un compte EURL en formation pour le dépot de votre capital.
La banque vous remet un reçu pour le dépot de votre dossier au greffe.
Avec votre k'bis "société enregistrée" ouverture de votre compte définitif et fermeture du compte EURL en formation, avec virement de vos 3.000 € qui deviennent disponibles et utilisables.
Bonne suite.

Merci infiniment pour votre retour.
Je vais abuser en vous posant une autre question :)
Serait il possible de savoir si je dois noter dans mon plan de financement, des dépenses que j'ai déjà réalisé. A savoir, j'ai déjà financé le contrat avec les avocats, la dépose de ma marque à l'INPI, etc … cela ne correspond pas à du matériel mais plutôt des prestations.
Dois je les noter tout de même dans mon plan de financement ? et si c'est le cas, dois je les mettre dans un apport en nature ?
Un grand merci à vous.
Dossier à la une