Tapage quotidien de mes voisins du dessus

Signaler
-
 Myriam -
Bonjour,

Je vis dans un appartement dans un immeuble géré en copropriété depuis 2 ans et demi, et depuis 2 ans et demi, je suis dérangé par les bruits quotidiens de mes voisins du dessus, et principalement de leurs enfants : surtout quand ils courent ou jouent avec leur balle ou ballon (vibration au niveau du plafond et des murs ... sensation de boum), ce qui m’oblige à augmenter parfois le son de ma tv ou musique pour mieux entendre ... leurs cris (oui, j’entends régulièrement les cris de la mère du foyer, des enfants ...), de leur chaise qu’ils laissent traîner au sol, d’objets lourds qui tombent ect ...

ces troubles sont essentiellement diurnes, quotidien et durent 1h, 2h parfois 3h, 4h, il n’y a pas de vérité sur leur durée mais ils existent pendant de longues dizaines de minutes quotidiennement (matin, après midi et soir). Ils m’arrivent parfois de taper aux murs quand le bruit est trop gênant, une accalmie de 2 minutes avant de reprendre encore plus intensément (je me demande parfois si ce n’est pas volontaire d’ailleurs). Mais il arrive pendant les vacances scolaires et les week end de subir les mêmes tapages jusqu’à minuit.

J’ai été discuté avec ces voisins, qui se sont excusés et justifiés, mais sans aucun effort en retour sur les bruits en question. Desormais, des que je veux discuter avec eux, ils ne le répondent plus, ou m’évitent quand on se croise dans l’escalier ou sur le parking.

J’aimerai en discuter avec le syndic mais j’ai peur des représailles, j’ai déjà entendu ces voisins dire que je les « faisais chier », et j’ai même entendu leur enfant dire qu’il faisait du bruit exprès. Et même aujourd’hui avec le plus grand des enfants qui visait ma vitre délibérément avec sa balle jusqu’à temps que je ne le surprenne. Je ne veux pas entrer dans un conflit important, sans fin, et stressant. Les bruits que je subis me rendent déjà assez nerveux, m’empêchent de me reposer et m’obligent à vivre à leur rythme. Il est parfois pour moi contraignant de rentrer chez moi à cause du bruit et je ne trouve pas ça normal.

Je ne sais pas trop quoi faire, est ce le syndic pourrait m’aider en contactant directement le propriétaire des lieux ? Ou suis-je contraint de devoir partir ... sachant que les nuisances sont difficiles à prouver étant donné que les tapages sont irréguliers dans le temps (ils peuvent être à 16h comme à 18h comme à 20h ...).

En tout cas, je ne peux plus supporter ça.

4 réponses

Messages postés
20016
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2020
7 410
Bonjour,
Commencez par un courrier RAR à ces voisins et à leur bailleur (si ils sont locataires ?)
Ensuite vous pourrez les assigner au tribunal, mais il faudra un constat d'huissier (ou de la police) pour prouver les nuisances.
Bonjour et merci de vos réponses,

Effectivement ils sont locataires, et je n’ai aucun moyen de contacter leur propriétaire (évidement ils refusent de le donner son nom, et le syndic me propose de leur adresser directement le courrier pour qu’il puisse le transmettre, je suis donc dans une impasse sur ce côté là).
Comment se passe la constatation par un huissier, est ce étaler sur une journée entière ou uniquement sur un créneau horaire défini ?

Cordialement,
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 26 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 janvier 2020
1
Bonsoir.
Nous subissons la même chose.
Il faut que vous alliez à la mairie pour un dépôt de plainte car de nos jours malheureusement la police où gendarmerie sont pris par des cas plus grave qu'ils n'ont pas le temps de se déplacer. Vous expliquez votre cas
Vous verrez cela prend forme très vite.
Courage..
Bonjour,

Je vais essayer de tenter le courrier recommandé puis m’adresser à la mairie si pas d’amélioration. J’ai peu d’espoir quand à un changement quoiqu’il en soit.
Messages postés
20016
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2020
7 410
Un constat d'huissier est payant. Donc vous payez la prestation que vous voulez. Si il doit rester une journée ou revenir plusieurs fois ce sera plus cher que juste une heure.
Le mieux c'est d'avoir plusieurs preuves : un constat d'huissier, un PV de la police, des attestations des voisins.

Il risque la résiliation de son bail. Donc : trouvez son bailleur !!
Bonjour,
Pour être passée par là (et c'est encore en cours) non pas avec des enfants mais avec une collocation de jeunes actifs et en tapage nocturne, je vous conseille d'adresser une lettre recommandée avec accusé de réception au propriétaire, si vous n'avez pas son nom, faites cette lettre au syndic puisqu'il s'agit de l'interlocuteur d'un copropriété. Si le syndic vous donne suite à ce recommandé le nom du propriétaire adressez lui un recommandé. Ensuite si après le recommandé vous êtes toujours dans l'impasse , rencontrez le conciliateur de justice pour demander une conciliation entre toutes les parties. La conciliation peut faire prendre conscience des nuisances à certains (pas tous malheureusement). Seulement après cette conciliation le constat d'huissier sera utile avec un dépôt de plainte pour une action en justice. J'espère avoir pu vous aider. En espérant que vos voisins comprennent avec la conciliation car les nuisances avec des enfants sont plus difficiles à faire constater et à faire valoir juridiquement que si c'étaient des adultes, me semble t il.
Dossier à la une