Préavis reduit locataire

Signaler
Messages postés
11
Date d'inscription
mercredi 9 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2020
-
djivi38
Messages postés
31477
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2020
-
Bonjour,
Je me permets de vous écrire car j'ai besoin de renseignements.
J'ai actuellement la fin de mon préavis jusqu'au 1 er mars (délais de 3 mois) demande faite le 1er décembre. La propriétaire me dit qu il y a pas de soucis que si je partais avant, elle n aurait aucun problème à trouver des locataires et que nous pourrions nous arranger.
Or aujourd hui je lui indique que je peux partir au 1 er février et elle me répond qu elle a déjà trouvé quelqu un pour le 1 er mars... Et que cette personne ne peut pas venir avant...{il n y a eu aucune visite)
Pensez vous que je peux faire un préavis reduit pour remplacer celui ci cela me ferais gagner 13 jours... Pensez vous que c est pertinent ? J étais étudiante lors du bail mais je suis employé depuis le 30 juin le préavis reduit fonctionne t-il ?

Merci de votre réponse


Cordialement

1 réponse

Messages postés
31477
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2020
6 980
bonjour,

votre 1° emploi date de + de 4 à 6 mois, donc, non, pas de préavis réduit pour ce motif.
Votre logement actuel se trouve-t-il en zone tendue ?
Vérifiez ici :
https://blog.domoskit.com/2017/05/11/villes-zone-tendue/
Si oui, vous pouvez redonner votre congé avec préavis réduit à un mois pour le motif de "zone tendue" (qui n'a pas besoin de justificatif, car il est d'ordre public).
Votre préavis démarrerait à la réception effective par votre bailleur de cette 2° notification de congé, pour se terminer - de date à date - 1 mois plus tard.
Pour gagner quelques jours, vous pouvez remettre à votre bailleur, en main propre (il n'a pas le droit de refuser de signer), cette 2° notification de congé (prévoir 2 exemplaires datés, signés et à faire dater et signer au bailleur, et garder 1 des 2 exemplaires).
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168


"J'ai actuellement la fin de mon préavis jusqu'au 1 er mars (délais de 3 mois) demande faite le 1er décembre. "
On ne "demande" pas son congé, on le donne (ou mieux, on le notifie).
Vous l'avez compris, ce n'est pas la date d'envoi d'une notification de congé qui fait démarrer un préavis, c'est la date de la réception effective par le bailleur de la notification de congé qui fait démarrer un préavis locatif...
Donc, :
- si vous ayez remis à votre bailleur votre notification de congé, en main propre contre signature, le dimanche (?) 1° déc.2019, votre préavis se termine effectivement le 1°/03/2020.
- De même, si vous avez envoyé un courrier R+AR par le site de la POSTE ce dimanche 1°/12/2019, votre préavis se termine bien le 1°/03/2020.
- Mais si c'était par courrier R+AR, vous n'avez pas pu aller à la Poste un dimanche, donc, au mieux, vous l'avez probablement envoyé le 2 déc. 2019 et votre bailleur l'aura réceptionné, au mieux, le 03/12/2019 => fin de préavis le 03/03/2020.... (si réceptionné le 4/12/2019 ou le 10/12/2019, votre préavis se termine le 4/03/2020 ou le 10/03/2020... etc.)

Cependant, si vous voulez quitter votre logement le 1°/02/2020, c'est votre droit et c'est tout à fait possible, sous réserve de faire l'EDLS (État Des Lieux Sortant) et de rendre les l'intégralité des clés à votre bailleur, en main propre.
Pensez bien à récupérer - au moment des signatures - votre exemplaire d'EDLS.

Si la remise des clés au nouveau locataire se fait le 1° mars 2020 ... encore un dimanche !... (je dis bien "remise des clés", et pas "signature de son bail"), vous ne devrez loyers et charges que jusqu'au 29 février, parce qu'un bailleur ne peut pas encaisser 2 loyers pour la même période pour le même logement (et que loyers et charges sont dus à partir du jour de la remise des clés, qu'elle se passe le jour même de la signature ou le jour de la date d'effet du bail).


Je vous propose la lecture de mon topo, principalement le § VIII en cliquant ici :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8399640-location-visite-limite-et-coup-de-coeur-qui-fait-les-travaux#2

cdt.
Lalou84
Messages postés
11
Date d'inscription
mercredi 9 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2020

Merci de votre reponse.

Je suis trop naïve, je suis entré dans le logement le 7 décembre (remise des clefs) 2018 et j ai payé le mois complet... Je ne savais pas que c'était illégal de faire payer le mois commencé.
djivi38
Messages postés
31477
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2020
6 980 > Lalou84
Messages postés
11
Date d'inscription
mercredi 9 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2020

Il n'est pas illégal de faire payer le mois commencé : il est illégal de ne pas pratiquer un prorata du temps d'occupation réel.
Remise des clés un 7 déc. -> loyer dû pour ce mois de déc. = loyer hors charges / 31 jours x 25 jours

Vous avez payé 6 jours de trop.... tentez une négociation pour le dernier loyer... (nul n'est censé ignorer la loi, mais votre bailleur a profité de votre jeunesse...)
Dossier à la une