Nos voisins du dessous se plaignent des moindres bruits du quotidien

Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 4 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
-
Bonjour,

Nous venons d'emménager, avec mon conjoint, au 2ème et dernier étage d'un petit bâtiment. Depuis notre emménagement, nos voisins se plaignent du MOINDRE bruit du quotidien.

Le logement est entièrement pavé de parquet, et le parquet est très fin. Ayant conscience de ça, nous faisons, dès le début, extrêmement attention aux bruits que nous pourrions engendrer en nous déplaçant, et en vivant simplement dans l'appartement. J'insiste sur le mot "extrêmement" car je vivais, dans mon ancien appartement, en dessous d'un voisin qui faisait beaucoup de bruit et j'ai conscience de la gêne que cela peut occasionner.
Pourtant, cela n'est pas du tout notre cas car nous marchons pratiquement sur la pointe des pieds, avec des chaussons ou chaussettes doublées et évitons au maximum de bouger quoi que ce soit (chaises, table basses, doubles prises au sol, etc.), à tel point que nous ne vivons plus normalement car nous sommes constamment en alerte du moindre bruit que nous pourrions faire.
De plus, mon conjoint travaille dans la restauration et rentre souvent après 2h du matin. Sachant qu'à cette heure là nous ne devons pas déranger le voisinage, il fait extrêmement attention en rentrant, se faufile jusqu'à la salle de bain sur la pointe des pieds pour se doucher et se faufile ensuite de la même façon jusqu'à la chambre, mais malgré ces précautions, les voisins se plaignent encore. Il est donc interdit de travailler de nuit ?

Quand nous avons des invités, nous leur demandons d'enlever leurs chaussures avant d'entrer, de marcher très délicatement, de ne pas parler fort, etc... Nos invités sont tous choqués des mesures que nous prenons alors que nous devrions avoir le droit de vivre et nous déplacer normalement dans notre appartement sans être harcelés par la plainte de nos voisins.


Au final, ils ont hélas décidé que chaque "bruit", aussi infime soit-il, les incommodait.
Ils frappent si fort au plafond, dès le moindre grincement du parquet, que le sol de notre appartement vibre et nos plantes ou notre télé tombent même presque des meubles dès que cela se produit. Ils hurlent aussi parfois, ce qui créée une situation complètement invivable car nous ne savons que faire, par peur que ces voisins contactent notre agence et nous fassent passer pour les méchants alors que nous n'enfreignons aucune règle de cohabitation.

Nous avons bien évidemment déjà essayé d'aller leur parler, leur expliquer et tenter d'apaiser les choses mais leur seule réponse est "le parquet est hyper fin, on y peut rien".

Je me trouve dans un état de stress horrible et ne me sens plus du tout chez moi, je n'ai plus envie de rentrer le soir... Bref la situation n'est plus vivable.
J'ai contacté l'agence et suis dans l'attente de leur réponse.
Si quelqu'un ici a déjà vécu cette situation et peut m'éclairer... J'aimerais à tout prix éviter le conflit mais je ne sais plus quoi faire et je refuse de déménager et de continuer de me sentir comme un parasite dans mon propre appartement.

Merci à tous.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
7148
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
2382
2
Merci
Déjà, investissez dans de grands tapis épais. Avec un parquet, le moindre bruit est vite amplifié. J'ai vécu dans un appartement où j'entendais ma voisine marcher en chaussons ! Plus la télé etc. Elle n'abusait pourtant pas. Des tapis ont bien atténué les nuisances.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25695 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Marine29_
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 4 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
-
Merci pour la réponse, nous allons finir par en acheter car ça semblerait être le compromis. En espérant que cela les calme car j'ai peur qu'ils se soient mis l'idée en tête et ne lâchent pas l'affaire jusqu'à ce que l'appartement soit vacant
bretecher
Messages postés
4000
Date d'inscription
dimanche 21 mai 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
656 > Marine29_
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 4 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
-
ou bien de la moquette ou ? à bas prix
Commenter la réponse de Gayomi
Messages postés
9999
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2019
4091
1
Merci
Bonjour

Le parquet fin n'est pas de votre faute. Sans abus vous avez le droit de vous déplacer normalement dans votre appartement (en chaussons c'est très bien). Vous pouvez ajouter des tapis au sol. Et si ça ne plaît pas au voisin du dessous c'est bien dommage mais ce n'est pas de votre faute !

Sans compter que taper comme un taré sur un plafond déjà fin ne va pas arranger les choses. Il va finir par se prendre son plafond sur la tête c'est tout ce qu'il va gagner.
feloxe
Messages postés
24589
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2019
7417 -
Si vous en avez la possibilité contactez les anciens locataires pour savoir comment cela s'est passé mais je pense qu'ils ont vécu la même chose que vous
Marine29_
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 4 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
-
Ah, justement j'avais pensé à cette option mais je ne savais pas si ça se faisait. Il se trouve qu'au rez de chaussée habite un monsieur qui a habité dans notre appartement juste avant les locataires précédent. Je vais donc aller le voir.
feloxe
Messages postés
24589
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2019
7417 -
Moi je ne me pose pas la question est ce que cela se fait ou non, vu le problème il faut essayer de comprendre si le problème vient bien de vous ou si c'est récurrent
Marine29_
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 4 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
-
De toute façon, si le problème venait effectivement de nous, ce qui m'étonnerait vu comment nous vivons comme des souris, la seule solution serait de ne plus se déplacer, concrètement de ne plus habiter dans l'appartement.
J'aimerais surtout savoir s'il existe des recours réels pour qu'ils cessent de se plaindre ? Et sinon, ce que nous risquons s'ils se plaignaient en mentant sur la réalité de la situation ?
feloxe
Messages postés
24589
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 novembre 2019
7417 -
Vous ne risquez rien car ce sont des bruits normaux de la vie, et avec ce que vous racontez a part la lévitation je ne vois pas de solution
Commenter la réponse de Ysabe_l
Dossier à la une