Mon voisin ne suporte pas le moindre bruit

- - Dernière réponse :  fredo74 - 12 janv. 2009 à 20:13
Bonjour,
J'habite un logement situé en rdc et mon voisin du dessus a déja demandé 2 fois l'intervention de la police suite à des nuisances sonores que j'aurais occasionné.Il se plaint entre autre des bruits que feraient les enfants en journée.Je suis quelqu'un de respectueux et je ne pense pas créer une quelconque gène à mes voisins lesquels ne m'ont d'ailleurs jamais rien signalé .Je ne peux en outre pas dialoguer avec lui car il ne souhaite pas me rencontrer.Le problème s'est déja produit avec le précédent propriétaire de mon logement.Je pense avoir affaire à quelqu'un de peu tolérant mais je m'inquiète de devoir avoir affaire à la police d'autant que je pense ne rien avoir à me reprocher.Pourriez vous m'indiquer la conduite la plus appropriée vis à vis de ce problème .Merci.Salutations
Afficher la suite 

4 réponses

0
Merci
bonjour : Et bien, votre voisin est peut être peu tolérant, mais avec des enfants qui courent sautent dans un appartement, cela s'entend, et parfois cela semble amplifié par la maçonnerie.

Donc, prenez le temps d'observer et d'écouter le bruit que font vos enfants : Le revêtement de sol a de l'importance : à une époque on mettait des moquettes partout, bien que pour moi, ce soit un nid à microbes, cela avait le grand mérite d'étouffer le bruit à la source. Certains parquets anciens, ou modernes font pas mal de bruit, même avec la plupart des pantouffles.

Voyez ce que vous avez au sol, et peut-être qu'un tapis sur lequel pourraient jouer plus confortablemet vos enfants amélioreraient un tant soi peu les choses. Et aussi rappeler aux enfants qu'on est en copropriété, qu'au dessus de chez nous, et aussi sur les côtés il y a des gens qui habitent, et qu'il faut s'en souvenir, et parler sans crier autant que possible. Les enfants ne pensent même pas à cela, dont il est bon de le leur rappeler.

Et aussi du bruit même pas très élevé, mais continuel, avec des coups de temps à autres, cela peut être fatiguant.

Donc, il n'est peut-être pas du genre cool, mais, il vaudrait mieux un peu tenir compte qu'il est au dessus, et que peut-être vous seriez étonné si vous montiez un moment chez lui alors que vos enfants jouent "normalement" chez vous.

Il y aurait des moyens de réduire ce bruit en appliquant un sous plafond phonique, mais il faudrait être propriétaire.
A noter que la meilleure la plus efficace et la plus économique façon pour arrêter le bruit est de le réduire à sa source.
Commenter la réponse de Paulin
0
Merci
Malheureusement, il n y a pas grand chose à faire concernant ce probleme hormis le fait de faire moins de bruit. C'est souvent la personne derangée qui à gain de cause meme si cette derniere est intolérante.....

La loi ne prévoit rien dans ce cas.

Il y a bien sur la voie de la mediation, si cela s'aggrave, encore faut il qu il veuille bien vous parler.

Aprés si vous faites l objet d un harcelement, à vous de contre attaquer, mais vous rentrez alors dans une spirale infernale.

Que vous à dit la police lors de son passage ?

courage
Bjr, la police m'a dit qu'elle ne constatait strictement rien et n'a donc dressé aucun pv.Avec des enfants, même en veillant à ce qu'il ne fasse pas de bruit,il est évident que l'on peux déranger occasionnellement mais pour avoir occupé d'autres logements avec eux je suis convaincu que ça ne justifie pas une telle attitude.Merci en tout cas
Commenter la réponse de crimson75
0
Merci
votre voisin a raison : tout le monde joue à ce jeu dans les copropriétés.
Bjr, si j'étais de mauvaise fois je ne serais pas ici.des gens sérieux auxquels on cherche des noises ça existe aussi.A titre d'exemple dans un autre domaine, on peux très bien être respectueux des lois et se faire flasher pour deux km/h.Ca m'est arrivé, j'ai payé et je me suis tu parce que j'avais tort.J'ai appris le respect à mes enfants des leur plus jeune age et lorsque mon fils cède sa place dans le bus à une personne plus agée que lui il est fréquent que celle ci ne lui témoigne aucune reconnaissance ne serait ce que par rapport à tous les autres jeunes qui n'y pensent même pas.Vivre en société implique la tolérance dans une certaine mesure ici ce n'est pas le cas.Merci de votre réponse.Amicalement
Commenter la réponse de gartoit
Messages postés
2218
Date d'inscription
mardi 14 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2010
622
0
Merci
En général, pour les enfants qui courent et les bruits de pas, c'est plutôt les voisins du dessous et non de dessus qui se plaignent.

Concernant la police, ils se baseront uniquement sur le bruit qu'ils entendent à quelques pas de votre porte en dehors de votre logement. La prochaine fois qu'ils viendront, profitez en pour leur signaler que ce voisin refuse tout dialogue et qu'il est donc difficile pour vous de savoir ce qui est gênant pour lui.

Vous pouvez éventuellement lui écrire une LRAR où vous lui proposez, suite aux deux interventions de la Police qu'il a demandé, de le rencontrer pour déterminer l'origine du bruit et essayer de trouver avec lui une solution au problème, si problème il y a. Au moins, on ne pourra pas vous reprocher de ne pas avoir essayer de trouver une solution amiable.
Bjr, je vous remercie de votre réponse.il est en effet impossible de dialoguer avec cette personne et donc de me rendre compte de la nuisance que je peux lui causer.votre suggestion va dans le bon sens car je ne souhaite pas que la situation se complique d'autant que je ne comprends pas cette attitude fermée et agressive qui ne peut s'expliquer dans ce cas.Je couche mes enfants lorsqu'ils sont la au plus tard à 21h, je reçois rarement des gens et je travaille le week end et le soir.En raison de mon travail mes enfants ne sont donc présents que quelques jours par semaine et je ne les laisse jamais seuls.merci.salutations
Commenter la réponse de Dansemacabre
Dossier à la une