Abandon de poste délai + travailler ailleurs [Résolu]

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 31 oct. 2019 à 09:41
Bonjour à tous
Je suis un jeune homme qui a abandonné son poste le 1er Septembre, je travaille en grande distribution et avec mon employeur nous nous sommes quittés en mauvais terme après 2 ans et demi de présence dans l’entreprise.
Ma femme qui travaillait dans la même entreprise a fait un abandon de poste « à l’amiable », et a donc signé son solde tout compte au bout de 3 semaines après 3 courriers reçus dont 1 avec convocation.
Du fait que mon abandon ai été fait sur un coup de tête, je me doutais bien que mon employeur allait faire traîner en longueur pour m’éprouver financièrement.
En effet, nous sommes le 30 octobre et cela va faire 2 mois bientôt et je n’ai reçu que 2 courriers sur 3. J’étais convoqué le 25 mais je n’y suis pas allé comme le veux la procédure.

J’avais lu qu’un délai pour abandon de poste était de 2 mois maximum, ma première question est donc :
Est-il possible pour l’employeur de faire traîner plus que les 2 mois autorisés ? Sachant que je n’ai rien trouvé à ce sujet dans la convention collective à laquelle est rattachée le magasin dans lequel je travaillais (convention collective commerce de gros à prédominance alimentaire).

Enfin, 2ème et dernière question :
Sachant que j’étais en CDI mais à temps partiel (30h), est-il possible pour moi de travailler en parallèle ? Il me semble que non mais comme j’ai lu différentes choses à ce propos j’aimerais que l’on m'éclaircisse.

Merci de m’avoir lu et merci d’avance pour vos réponses apportées, je vous avoue que je suis un peu dans le flou
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
10835
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2019
4200
3
Merci
Bonjour,

Je ne comprends pas, pourquoi l’employeur à deux mois pour me licencier et que vous dites ensuite que rien ne l’oblige a le faire ? Il doit le faire ou ne doit pas le faire ? 


Pourtant, il n'y a rien de contradiction.

L'employeur a deux mois pour licencier le salarié fautif à compter de l'arrêt de la faute.
Vu que vous êtes en abandon de poste, l'employeur a la possibilité de vous licencier jusqu'à deux mois après la reprise de votre travail. Mais il ne s'agit que d'une possibilité. Nul part, il est écrit que l'employeur doit obligatoirement vous licencier. S'il veut vous licencier, il doit juste le faire durant un laps de temps, mais sans obligation de le faire.

Est-il possible pour l’employeur de faire traîner plus que les 2 mois autorisés ? 

Comme écrit ci-dessus, c'est 2 mois à compter de la fin de la faute et non du début de la faute. Mais rien n'oblige l'employeur de licencier. S'il veut le faire il doit le faire en respectant le délai. Il ne faut pas confondre "non interdiction" et "obligation". Ce n'est pas parce qu'il n'est pas interdit de licencier une personne, qu'il est obligatoire de le faire.
Donc, si l'employeur veut faire trainer la situation durant 6 mois, 12 mois, 2 ans, il peut très bien le faire. Cela se voit très régulièrement sur le forum.

CB

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 5967 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Utilisateur anonyme -
Tout d’abord merci pour votre réponse hoquei44

Je comprends ce que vous me dites, cependant j’ai déjà reçu deux courriers en recommandé ou mon employeur me dit qu’il envisage de prendre à mon encontre une sanction allant jusqu’au licenciement. Pourquoi me stipuler ceci 2 fois s’il n’envisage pas de le faire ? C’est parce qu’il est obligé ?
Commenter la réponse de hoquei44
Messages postés
2872
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2019
1377
2
Merci
Bonjour,

L'employeur a deux mois pour vous licencier pour l'abandon de poste. Rien ne l'oblige à le faire et rien ne lui interdit de vous garder éternellement dans ses effectifs. En attendant vous ne pouvez pas travailler ailleurs, vous n'avez ni revenu ni allocations, etc.

Votre employeur attendra votre démission.

Cordialement,
AN.Banker
AN.Banker
Messages postés
2872
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2019
1377 -
Déjà aucune procédure dit qu'il ne faut pas aller à l'entretien préalable au licenciement
Je n'ai jamais dit le contraire
De plus à partir de cette date l'employeur a un mois pour licencier sinon il faut recommencer toute la procédure
S'il le souhaite

14 h particle semaine serait l'idéal
Soit si la personne souhaite acceptez une perte de revenu disons de moitié.
tania57
Messages postés
32087
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2019
5575 -
Déjà aucune procédure dit qu'il ne faut pas aller à l'entretien préalable au licenciement

Ce n'est pas vous quen je citais mais Marcel
Utilisateur anonyme -
Je ne comprends pas, pourquoi l’employeur à deux mois pour me licencier et que vous dites ensuite que rien ne l’oblige a le faire ? Il doit le faire ou ne doit pas le faire ?
tania57
Messages postés
32087
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2019
5575 -
2 mois pour vous licencier pour faute grave à partir du moment où vous revenez travailler
Bref plus il veut vous embêter plus il attendra
Et en attendant pas un sou
Utilisateur anonyme > tania57
Messages postés
32087
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2019
-
Eh bien je suis mal barré, merci encore pour vos réponses je verrai bien ce qu’il en est.
Commenter la réponse de AN.Banker
Dossier à la une