Allocations Adultes Handicapées [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 28 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2019
- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
81005
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 novembre 2019
- 22 oct. 2019 à 17:40
¿ Quelles sont les ressources prise en compte par la Loi des Handicapées, pour l'attribution et le montant correspondant à l'Allocation...?
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
81005
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 novembre 2019
427
1
Merci
Bonjour et bienvenue sur ce forum,

Voir ici :
https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/4843-aah-2019-montant-et-plafonds-de-ressources#plafonds

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25555 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

satorrari
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 28 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2019
-
Et moi j'appele un chien un chien...
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
81005
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 novembre 2019
427
0
Merci
Chaque membre peut apposer une signature ( devise, proverbe etc...) qui apparaît en grisé et en italique à la fin des réponses à un sujet mais pas les commentaires .
J'appelle un chat un chat ( expression française de Boileau) à été cité par Sigmund Freud dans un de ses ouvrages en allemand et en Français dans le texte, faisant référence à ceci :

"Je ne puis rien nommer, si ce n’est par son nom. J’appelle un chat un chat, et Rollet un fripon."
(ce Rollet était un procureur véreux)
Nicolas Boileau, Première Satire, 1666

Au XVIIIe siècle, on nommait « chat » le sexe féminin en argot, plus précisément la toison pubienne, en jouant sur l'ambiguïté du terme qui désigne l'animal de compagnie. Ce fut le poète Nicolas Boileau qui utilisa le premier l'expression dans une satire dénonçant l'hypocrisie de la société.
Commenter la réponse de Andy31200
Dossier à la une