Haie de bambous déjà là avant construction des voisins

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 16 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2019
- - Dernière réponse :  zazou - 25 oct. 2019 à 12:06
Bonjour,
J'ai une haie de bambous de plus de 2 mètres le long du mur mitoyen qui nous sépare de nos voisins.
Lorsque nous avons acheté notre maison, cette haie était déjà là, occultant la vue sur le terrain de nos voisins.
Par la suite, les voisins ont fait construire une extension à leur maison le long du mur mitoyen, avec une verrière donnant sur notre propriété, et par conséquent sous nos bambous.
Ma question est la suivante : les voisins ont ils le droit de nous demander de descendre nos bambous à 2 mètres, alors que ceux-ci étaient là avant la construction de leur extension ? Sachant qu'ils ne s'en étaient pas plaints, et qu'ils ont fait construire cette extension en toute connaissance de cause.
Merci pour votre aide.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Oui il on parfaitement le droit

a vous de respecter la loi

Toute plantation a moins 2 mètre ne doit pas faire plus de 2 mètres de haut

par contre respect’ il le droit de vue suivant le code civile


la verrière longe votre terrain ?

aucune ouverture ( vitre ) a moins
d’un mètre 90 de votre limite de propriété ?

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25397 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour dd et merci de me répondre.
La verrière est collée au mur mitoyen.
Commenter la réponse de dd
0
Merci
Bonjour,
savez vous quand les bambous ont été plantés?
Il existe une prescription trentenaire, vous pouvez peut être la faire jouer à la seule condition de prouver que les bambous ont été plantés il y a plus de 30 ans.
Si ce n'est pas le cas, en effet, vos voisins sont en droit de vous demander de tailler vos bambous à 2 mètres, puisqu'ils ne sont pas plantés à plus de 2 mètres de la limite.
Bonne journée !
Commenter la réponse de zazou
Dossier à la une