Véhicule acheté sans ct

- - Dernière réponse : arbaol
Messages postés
59
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
- 4 oct. 2019 à 17:55
Bonjour,
J’ai acheté un véhicule, le 17 septembre sans ct de moins de 6 mois. Le vendeur a marqué sur la carte grise vendu en l’état.

J’ai fait le ct le lendemain, la voiture passe favorablement avec un petit défaut freins.
Je vais au garage faire un diagnostic, il m’annonce qu’il faut changer un injecteur.

Il faut également changer sous conseil du mécano et du gars du ct les 4 disques et plaquettes.

À la vente, le vendeur parlé d’un lève vitre à changer, plaquettes arrières et une révision bientôt.

Il me dit également que la deuxième clé n’a plu de pile. Sauf qu’elle ne fonctionne pas.

Bref il me l’a fait à l’envers.

J’ai dépensé 5100 euros plus le contrôle et le diagnostic.
La personne ne répond plus au message ni appel pour annuler la vente ou payer les réparations.

Que faire svp??

Merci d’avance
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
10677
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2019
4031
0
Merci
Bonjour,

C'est vous qui avez fait les réparations, c'est à vous de les assumer financièrement. On ne paie pas pour ce que les autres commandent.

Néanmoins, si le CT n'était pas fourni, alors vous pouvez annuler la vente par voie judiciaire. La mention vendu en l'état ne vaut rien car un bien est toujours vendu dans l'état.

CB
Bonjour,
Je n’ai fait aucune réparation, que des devis.
Presque 2000 euros de réparation.

Il faut que je vois un avocat?
hoquei44
Messages postés
10677
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2019
4031 -
Vu que la procédure amiable ne semble pas pouvoir aboutir, il va falloir passer par la justice. Si vous ne connaissez pas les procédures, alors il serait plus prudent de vous faire accompagner par un avocat.

CB
Commenter la réponse de hoquei44
Messages postés
59
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
10
0
Merci
Salut Jeanbat72

Bien sur avocat, expertise et tout et tout...
Trêve de plaisanterie, vous avez fait le CT donc aucune possibilité à présent à dénoncer cette vente.
Ce vendeur vous a indiqué pour le tarif il vous la laisse en l'état donc à vous de faire les frais nécessaire sans demander quoi que ce soi au vendeur.

Vous n'êtes pas obligé à faire tous les frais dans l'immédiat en revanche ce n'est pas un injecteur mais les quatre à échanger.
Puis le mois prochain si vous avez les moyens commencez par échanger les disques avant puis plus tard ceux de derrière.

Ainsi votre véhicule sera au top.
Cdt
hoquei44
Messages postés
10677
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2019
4031 -
Bonjour,

Pourriez-vous corriger toutes les erreurs et imprécision de votre message ?
Je vous laisse le soin d'apprendre.

Merci d'avance,

CB
Commenter la réponse de arbaol
Messages postés
59
Date d'inscription
vendredi 23 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 octobre 2019
10
0
Merci
Salut Hoquei

Bien sur sans CT la vente pouvant être annulée.
Cependant le véhicule n'a que peu de problèmes lors du passage au CT à quoi bon vouloir faire reprendre ce véhicule.

En fait les automobilistes (dans leur ensemble) sont peu au fait des réglementations et recours.
On voit bien "vendre en l'état" est toujours d'actualité ou envoyer une cession en Préfecture.
Certains assureurs font leur déclaration d’achat et le changement de titulaire en préfectures en 2019...sic...

Voyons hoquei vous êtes un probablement un juriste pur et dur.
Cependant la réalité doit faire la part belle aux arrangements comme dans l'exemple de Jeanbat72 ayant accepté le véhicule sans le CT puis se ravise car il pense pouvoir faire réparer le véhicule aux frais du vendeur...
Qu'aura t'il a gagner à procéder alors qu'il dispose d'un véhicule avec des frais peu important...?

A vos certitudes hoquei...
A+
Commenter la réponse de arbaol
Dossier à la une