Non retour de mon préavis anticipé

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
29185
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2019
- 3 oct. 2019 à 20:54
Bonjour,

J’ai fait une demande de préavis anticipé pour raison médicale avec lettre du médecin à l’agence qui gère mon appartement depuis 1 mois et demi. Sauf, qu’à la veille de mon départ l’agence (qui avait recu ma lettre avec AR) me déclare refuser mon préavis et me demande les 3 mois de loyer comme pour un préavis normal. Je me retrouve donc à payer 2 loyers. Ont ils le droit de me prévenir la veille? Comment dois je faire?
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
25763
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2019
6943
1
Merci
Bonjour,
a quelle date l agence a signé l AR de votre congé ?
avez vous indiquer : le motif ?

A vous lire

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25726 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de maylin27
0
Merci
L’agence a signé l’AR le 15 aout et je demandais une fin de bail au 1er octobre. Je leur ai transmis les documents du medecin début septembre pour des raisons médicales: en effet, je fais beaucoup d’asthme et le logement est très poussiéreux ce qui m’entraine Des crises régulièrement
maylin27
Messages postés
25763
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2019
6943 -
Je leur ai transmis les documents du medecin début septembre pour des raisons médicales:
L agence a raison !!!
article 15 loi 89-462

Le délai de préavis est toutefois d'un mois :

1° Sur les territoires mentionnés au premier alinéa du I de l'article 17 ;
2° En cas d'obtention d'un premier emploi, de mutation, de perte d'emploi ou de nouvel emploi consécutif à une perte d'emploi ;
3° Pour le locataire dont l'état de santé, constaté par un certificat médical, justifie un changement de domicile 4° Pour les bénéficiaires du revenu de solidarité active ou de l'allocation adulte handicapé ;
5° Pour le locataire qui s'est vu attribuer un logement défini à l'article L. 831-1 du code de la construction et de l'habitation.

Le locataire souhaitant bénéficier des délais réduits de préavis mentionnés aux 1° à 5° précise le motif invoqué et le justifie au moment de l'envoi de la lettre de congé. A défaut, le délai de préavis applicable à ce congé est de trois mois.


https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=27381B55D804D56A05EE8D44655AB5F5.tplgfr44s_1?idArticle=LEGIARTI000038834711&cidTexte=JORFTEXT000000509310&categorieLien=id&dateTexte=

vous auriez du joindre le certificat medical quand vous avez envoyé votre congé en aout ou refaire une lettre de conge en septembre avec motif et certificat joint.
A ce jour le terme de votre préavis est le 15 novembre.
Si vous renvoyez un autre congé demain avec le certificat medical, le terme du preavis sera au plus tot le 5 ou 6 novembre..... A vous de voir.

Cordialement
Ok je vous remercie
Mais je n’avais pas de retour avec accord ou refus de leur part depuis l’AR donc je pensais que le préavis était accepté. Cela veut dire qu’ils ont le droit de ne pas répondre et d’exprimer leur refus au dernier moment?
Commenter la réponse de Jeje
Messages postés
29185
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2019
6071
0
Merci
bonjour,

cependant, SI départ anticipé, loyers et charges ne sont dus que jusqu'à l'entrée dans les lieux d'un nouveau locataire, et même jusqu'à la veille de cette entrée dans les lieux, étant donné qu'un bailleur ne peut pas encaisser 2 loyers pour la même période pour un même logement.

cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une