Vices cachés sur caravane d'occasion

Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Bonjour
Après avoir pris la décision d’arrêter le caravaning nous avons mis en vente notre caravane HOBBY série limitée d’occasion de 10 ans d’âge dans un état impeccable, avec tous ses accessoires ( téléviseur neuf acheté 15 jours avant nos dernières vacances, tapis de sol extérieur, auvent, bouteille de gaz, rallonge électrique prise normes européenne + câble, tapis intérieurs hobby, porte vélos, MOVER déplace caravane, store banne, ainsi que divers équipement… au prix de 10 000 €. Lors de notre dernier retour de vacances nous avions entendu quelques « CLACS » lors de freinages et nous avions programmé de prendre RDV chez le concessionnaire de caravanes pour faire probablement régler le TIMMON. Mais très vite nous avons eu plusieurs appels et le premier potentiel acheteur est venu l’examiner. Nous l’avons tenu informé de la révision à effectuer. Il a souhaité s’en occuper à condition que nous baissions le prix de vente, ce que nous avons accepté. Le prix de vente a été décidé d’un commun accord à 9 600 € le 20 mai 2019 et la caravane vendue. Une semaine plus tard le monsieur nous a contactés pour nous informer qu’il avait finalement fait changer entièrement le système de freinage usagé et nous réclamait le montant de la facture soit 500 €. Nous avons répondu par la négative puisque lors de la vente nous avions tenu compte d’un éventuel réglage et baissé le prix. Le 25.07.2019 nous avons reçu un recommandé de sa Protection Juridique mentionnant des « avaries » constatées le 02 juillet 2019 par une entreprise de caravaning ainsi qu’un devis d’un montant de 9 600 €. En cause : le pommeau de douche qui fuit, une résistance du frigo grillée, la pompe des WC défectueuse, la manivelle du store BANNE cassée, caravane inutilisable en l’état. Nous avons de nouveau refusé de régler cette somme puisque tout fonctionnait parfaitement lors de la vente. Nouveau recommandé de la même protection juridique nous informant d’une expertise de la caravane. Nous avons sollicité notre propre assurance juridique qui a mandaté un expert. Celui-ci n’a pu que nous confirmer les dommages, mais en plus le toit avait été grêlé, le système d’évacuation des eaux altéré, un meuble déplacé et déboulonné. L’acheteur a juré qu’il n’y était pour rien, qu’il l’avait acheté dans cet état, qu’il ne s’en était jamais servi… parole contre parole. L’arrangement à l’amiable est le suivant : remboursement des 9 600 € (achat caravane), 500 € (réparation freins), nous reprenons la caravane et le monsieur nous fait cadeau de la carte grise ??? Meilleur compris d’après l’expert car si nous refusons il demandera en plus des dommages et intérêts concernant le fait qu’elle est totalement inutilisable. Conseil de notre conseiller juridique : si nous sommes certains de notre bonne fois nous allons en justice, sinon nous acceptons l’offre à l’amiable. Nous sommes totalement affligés et désemparés.
Merci à vous pour vos conseils.
Afficher la suite 

3 réponses

0
Merci
La seule question que vous devez demander à votre expert c'est s'il y a un vice CACHE, de ce que vous dites ce ne sont pas des problèmes cachés mais visibles.

Et si vous reprenez le véhicule vous n'ajoutez surtout pas les 500€.
Ji_2288
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Merci pour votre réponse, et je me permets d'y apporter quelques précisions.

L'expert, mandaté par notre assurance, nous a bien spécifié et expliqué au téléphone que OUI il y avait bien des "vices cachés" constatés par ses soins le 17/09/2019 à 14h (énumération dans mon précédent message) et par conséquent impossibilité totale d'une quelque utilisation de la caravane par l'acheteur.

Le plus grave, selon lui, étant la défectuosité de l'état des freins qui ont dû être totalement changés. L'acheteur ayant gardé les pièces usagées qu'il lui a montrées, nous aurions dû nous en apercevoir. Si nous refusions SA proposition à l'amiable et par conséquent celle de l'acheteur et de son expert à lui, l'affaire serait dorénavant traitée par un tribunal avec demande d'indemnisation par jour d'immobilisation de la caravane car impossible d'en faire un quelconque usage depuis le 1er août 2019. Le devis a été réalisé par une entreprise de caravaning du 78 et l'expertise au domicile de la personne dans le 72.
Votre expert est vraiment une guiche n'importe quel expert sait que ce qui a déjà été démonté n'a plus aucune valeur, vous êtes vraiment tombé sur le plus mauvais expert de France, dites à votre assurance qu'ils ont envoyé un incompétent. Démontage et réparations effectuées = aucun recours pour l'acheteur. Si votre expert ne sait pas ça il peut changer de métier.
Ji_2288
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Et bien...! Je ne sais pas quoi répondre car il a été extrêmement catégorique dans ses propos. L'acheteur avait effectivement gardé toutes les pièces changées et remplacées dans le cas où nous souhaitions les voir.

L'acheteur a bien amené la caravane comme nous lui avions conseillé pour vérifier le TIMON quelques jours après l'achat (facture à l'appui). J'espère que le conseiller juridique prendra tout cela en compte car nous sommes réellement de bonne foi et n'avons en aucun cherché à abuser qui que ce soit. Cette vente nous accable totalement.

Merci pour votre réponse
Commenter la réponse de grandpas
0
Merci
Bonjour,
les Hobby attirent toujours la même clientèle à de rares exceptions près , vous vous êtes fait
rouler par un malfaisant.Avec cette clientèle , pas d'autre solution à mon avis que de reprendre
votre caravane pour éviter le pire , et confier la vente de votre caravane à un concessionnaire
(si votre caravane est encore vendable ) pour essayer de limiter la casse.
Votre bonne foi ne fera pas le poids face à un margoulin dont les 2 expertises sont en sa faveur.
cdlt
Ji_2288
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Vous pensez donc, que malgré notre bonne foi, nous courons vers de graves désagréments et que cela pourrait se terminer effectivement devant les tribunaux avec pour nous beaucoup de frais ?
Commenter la réponse de lebiffin
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
0
Merci
Je vous remercie pour votre réponse, cordialement
Votre expert ne connait rien à son métier, le fait que ce soit déjà démonté réparé pouvait empêcher l'expertise, mais si votre expert a validé l'expertise...
Ji_2288
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Je pense que oui puisqu'il m'a bien répété que les freins qui avaient été changés par un professionnel constituaient un "vice caché" et cela malgré le fait que nous ayons prévenu, conseillé l'acheteur d'aller dans un garage habilité et avons baissé le prix de vente de 400 €.

C'est parole contre parole et rien m'a t-il dit ne prouve que cette baisse de prix était destinée à un éventuel réglage. Il a même insisté sur le fait que moi et mon époux étions parfaitement au courant de la totale usure du système de freinage puisqu'il suffisait simplement de se baisser et regarder les roues car les écrous "étaient fondus"... et que si nous avions retiré les caches, nous l'aurions constaté.

Lorsque nous avons raccroché nous nous sommes demandés si c'était l'expert mandaté par notre assurance ou celui de l'acheteur.

Merci à vous pour votre réponse.
Ji_2288
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Nous avons une interrogation : l'acheteur a saisi son assurance juridique pour que nous prenions en charge le remboursement de "vices cachés" d'où la réparation à effectuer concernant le pommeau de douche qui fuirait, une résistance du frigo grillée, la manivelle du store banne tordue, la pompe WC défectueuse.

Montant TTC des pièces à changer : 546 €, la main d'oeuvre quant à elle : 432 € pour un prix total de 978 €. Nous précisons encore, mais cela nous tient à coeur, tout fonctionnait lorsque la caravane à quitté notre domicile.

Les 2 experts mandatés par chaque assureur pouvait donc également inspecter l'ensemble de la caravane en plus des éléments mentionnés sur le devis ?

Encore merci pour vos réponse.

Cordialement
LucilleM6
Messages postés
231
Date d'inscription
mercredi 18 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
2 octobre 2019
2 -
Bonjour, votre témoignage me touche et nous pourrions peut-être le régler rapidement. Dans le cadre d’un nouveau reportage, je suis à la recherche de particuliers qui sont en conflit. Vous pouvez me contacter directement au 01 41 92 64 98, par mail lucille.roux@m6.fr ou en vous inscrivant sur ce lien castinglitiges.m6.fr
A bientôt,
Ji_2288
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Et bien...après quelques instants d'un grand étonnement à la lecture de votre message et ensuite " cogitation" encore et encore mais...

Après tout, si notre pénible expérience peut servir, au point où nous en sommes, nous nous permettrons de vous contacter cette après-midi.

Nous vous remercions de l'attention que vous semblez porter à l'épreuve que nous traversons.

Merci à vous
Commenter la réponse de Ji_2288
Dossier à la une