Licenciement abusif, que faire?

Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 23 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
6 septembre 2019
- - Dernière réponse : tania57
Messages postés
31464
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
- 6 sept. 2019 à 15:30
Bonjour,

Je vous pose le problème que ma compagne est en train de vivre:

Elle est salariée depuis octobre 2018 en tant que vendeuse dans une entreprise de 6 personnes, elle a une santé fragile alors elle a été en arrêt maladie deux semaines avant sa semaine de vacances, qu'elle a prise ensuite. A son retour, elle n'a pas été autorisée à reprendre son poste, on lui a dit qu'elle était virée et qu'elle n'avait qu'à lire son courrier avec accusé de réception qu'elle n'a JAMAIS reçu, ni à la poste.

Elle a eu un rendez-vous avec son patron ce matin qui lui a dit qu'elle était virée parce qu'elle était trop en arrêt maladie et que ses arrêts maladie sont faux, "vos médecins ont tous un lien entre eux", ce qui est totalement idiot. Elle a seulement pris deux arrêts maladie avec deux médecins différents parce que son médecin traitant est impossible à joindre, mais c'est légal et ça reste des arrêts maladie. Il a ajouté qu'il n'avait pas à la payer à l'heure "parce qu'elle est toujours malade", ce qui n'a aucun rapport, puisqu'il est tenu de la payer dans les temps impartis peu importe son temps de présence dans l'entreprise.

Elle est un peu démunie parce qu'il lui a dit de revenir mardi pour signer la fin de contrat mais il est très borderline et ne soucie pas du tout du bien être de ses employés, donc si il veut faire traîner l'affaire, il le fera. Elle voudrait aller aux prudhommes pour les retards de paiement et le licenciement abusif mais il est vrai qu'entre temps elle n'aura aucun revenus et que la procédure est souvent très longue.


Que nous conseillez-vous?
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
31464
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
5058
2
Merci
Bonjour cdd ou cdi ?

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24592 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

tania57
Messages postés
31464
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
5058 -
Donc elle a eu un entretien préalable au licenciement
Votre histoire est brouillonne j'essaie de comprendre
ninshow
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 23 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
6 septembre 2019
-
Désolé je réexplique:

Elle n'a rien reçu et n'a eu aucun entretien préalable ni aucun avertissement verbale ou écrit. Elle est allé au travail lundi dernier où on lui a demandé de rentrer chez elle. Elle a été convoquée par téléphone mardi soir par son patron pour un rdv ce matin qui n'avait rien d'officiel et qui n'a mené à rien.
tania57
Messages postés
31464
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
5058 -
elle et rentré sans un courrier
si oui super elle et en absence injustifiée on n'est pas viré comme ça
ninshow
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 23 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
6 septembre 2019
-
Le motif du licenciement d'après son patron est: "arrêts maladie à répétition injustifiés", d'après lui elle prenait des arrêts maladies exprès pour allonger son week-end ou ses vacances, il estime aussi qu'elle n'avait pas à avoir d'arrêts maladie par deux médecins différents, ça prouve qu'elle fait exprès selon lui.

Il a confirmé verbalement qu'elle était licenciée et ils font ses papiers de rupture mardi, elle acceptera le licenciement pour faute grave ou la rupture conventionnelle pour pouvoir toucher son chômage lors de la recherche d'emploi. Car elle n'est pas démissionnaire, elle a envoyé un AR dans ce sens.

Doit-elle faire attention à autre chose?
tania57
Messages postés
31464
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 septembre 2019
5058 -
Désolée mais rien ne va
Pour une rupture conventionnelle il faut l'accord de l'inspection du travail et il faut compter un bon mois
Pour un licenciement quelque soit le motif il faut une convocation à l'entretien préalable au licenciement 5 jours francs minimum après il y a l'entretien et le licenciement ne peut se faire que 3 jours après
Vous êtes en France ?
Si l'employeur la vire ainsi voir inspection du coup et tribunaux
On n'est pas dans une république bananiere
Commenter la réponse de tania57
Dossier à la une