Litige courtier

Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
- - Dernière réponse : Loaloaloa
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
- 8 août 2019 à 10:07
Bonjour,
J’ai fait appel à un courtier ( sur recommandation de l’agent immobilier ) pour la recherche d’un crédit Immo. A l’issue de 30j et après plusieurs relances Je n’ai eu qu’une proposition écrite qui étais hors sujet ( mensualités bien trop élevés par rapport à ce qu’on avait demandé ) et une autre orale. C’était le mois de mai ( période de pont et du retard pris par les banques a cette période ) , et nous n’avons eu d’autre choix que de prendre la seule proposition orale répondant à nos critères en terme de mensualités si nous voulions passer chez le notaire dans les temps.
Quand je lui ai dit que je souhaitais avoir d’autres offres pour comparer j’ai eu droit à : croyez moi c’est la meilleure.....
Je conteste le montant dû au courtier (2000euros ....) car j’estime qu’il n’a pas rempli ses engagements : qui étaient de faire des propositions d’offres claires et répondant à mes besoins. Je n’ai eu aucun écrit quant à ses démarches et propositions. Je trouve ça aberrant , vous ne trouvez pas !?
Cela fait presque 1mois que je « dois «  le payer. Je lui ai fait un mail il y a qques jours lui indiquant que je n’étais pas satisfaite de sa prestation qui ne répond pas au obligations légales du mandat . Il me répond par des arguments absurdes.
Qui puis je contacter pour étudier mon dossier et me conseiller ??
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
1463
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 août 2019
654
0
Merci
Bonjour

Vous avez signé une offre de prêt dans une banque suite a sa démarche?
Il est noté comme intermediaire sur le contrat de prêt?
Loaloaloa
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
-
Oui. Nous n’avons pas eu d’autres choix : il nous a coincé au niveau des délais. Je conteste juste la qualité de ses services. Est ce normal de ne faire qu’une proposition orale ? N’y a t’il pas obligation de formalisation ?
Dans les offres annexées au mandat ( document que j’ai demandé quand il a demandé ses honoraires ) les deux autres mentionnées sont hors sujet ( mensualités bien plus élevées que celles que nous souhaitions ). Peut on considérer qu’il a fait son boulot ?
AN.Banker
Messages postés
1463
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 août 2019
654 -
Tant que les mensualités des autres offres rentrent dans un taux d'endettement et un taux de reste à vivre convenable, elles sont recevables. Contractuellement dans son mandat, il était indiqué une durée et un maximum pour les mensualités ?
A partir du moment où vous avez accepté une offre auprès d'une banque qu'il a sollicité, vous aurez du mal à obtenir gain de cause car vous avez reconnu son rôle d'intermédiaire.

Quel est le montant emprunté et les caractéristiques du prêt ? (taux d'intérêt, durée, taux d'endettement, etc)
Loaloaloa
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 7 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
8 août 2019
-
Bonjour ,

Merci pour vos réponses .
Aucun détail n’était stipule dans le mandat. Nous avions évoqué oralement ne pas vouloir aller au dessus de 1200euros de mensualités hors assurance et idéalement sur 20ans. Résultats: les deux autres offres proposés sur papier ( a l’issue de l’emprunt acte ) sont de 1450euros sur 20ans..... donc hors sujet . l’offre retenue est sur 25ans avec nos mensualités à 1220. Je dois me contenter de sa bonne foi quand il me dit que c’est l’offre la plus intéressante . J’ai quelques mails qui stipulent bien qu’il n’a pas tenu compte de nos demandes mais en effet contractuellement rien n’était précisé à ce point.
D’après ce que vous me dites de toute façon on est passés par lui, contraints et forces, donc on doit payer n’est ce pas ?
Commenter la réponse de AN.Banker
Dossier à la une