Accusé de vice caché

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 10 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2019
-
Bonjour,
Je sais que le problème a déjà été traité plusieurs fois sur le forum et je m’excuse pour la redondance de cette question.
Je vous explique rapidement la situation
En septembre 2018 j’achète une moto à 27150 kms.
En Juin 2019 je revends la moto avec 27950 kms au compteur car modèle sportive et douleur au dos et poignées. 800 kms ont suffit à me passer l’envie de rouler sur une sportive.
2 mois plus tard à 28800 kms je reçois un courrier recommandé de l’acheteur m’accusant que vice caché suite à une « casse moteur »
Je reçois aujourd’hui un courrier d’un conciliateur de justice me relançant sur la réalisation d’une expertise amiable.
Il mentionne un potentiel défaut d’embielage constaté par le garagiste avant démontage.
Il ne parle pas d’une casse moteur pour l’instant.

Lors de la vente la moto roulait très bien je lui ai joint les factures d’entretien. Sachant que j’ai très peu roulé avec suis-je responsable ?
J’ai cru comprendre qu’il fallait rien faire sauf si convocation à une expertise judiciaire.
Pouvez-vous confirmer ?
Merci d’avance.
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
11745
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juillet 2019
4287
0
Merci
Bonjour,

2 mois après...que s'est il passé ? lui seul le sait.

Seule est valable l'expertise judiciaire.
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une