Retrait de mon découvert autorisé sans prévenir [Résolu]

- - Dernière réponse : AN.Banker
Messages postés
1078
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 juillet 2019
- 8 juil. 2019 à 12:42
Bonjour, J'ai une question j'ai lu les autres sujet similaire mais j'ai une variante

Début 2018 j'ai ouvert un compte à la Banque Postale J'ai donc reçu mes documents avec ma formule de compte. Le conseillé me proposé un découvert autorisé de 1000€ je lui refuse car je ne veux pas de frais imprévu. Il m'assure que je n'ai pas de frais durant 30 jours si je repasse en positif. Je dis d'accord alors 300€ ça me va. Il me force la donc la main et j'accepte mais alors que 500€ et là il est d'accord. Bref j'ai donc un découvert autorisé à l'ouverture de 500€ sur mon contrat.

Cette année Le 9 mai au soir je décide donc d'utiliser pour UNE SEULE et UNIQUE fois depuis l'ouverture de mon compte le découvert qui m'est autorisé durant moins de 24h pour mettre du carburant... Carte refusée.
J'ai donc contacté la banque postale (impossible d'avoir mon conseillé c'est une dame inconnue qui me répond chaque fois bref) Elle me dit qu'on m'a retiré mon découvert autorisé et donc je n'y ai pas le droit.
Je n'ai reçu AUCUN courrier, AUCUN e-mail et même pas un appel pour me le signaler.

Je viens de découvrir ça en mai et quand j'ouvre une réclamation car à présent on m'a prélevé 10,99€ + 1,50€ de mon compte, et bien le service de réclamation rejeté ma demande de remboursement car on m'a averti sur un extrait de compte qu'on me retirait le découvert.....
Est-ce une façon légal de prévenir? Sachant que je ne lis jamais mes extraits de compte vu que je regarde sur l'appli de la banque mon suivi bancaire pour le suivre en temps réel.
Je sais que l'article date mais j'espère que j'ai quand même des droits dans cette histoire tirée par les cheveux.

D'avance merci pour votre aide.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1078
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 juillet 2019
461
1
Merci
Bonjour,

Est-ce une façon légal de prévenir?

De vous prélever un service dont vous ne pouvez bénéficier non.
De ne pas vous prévenir alors que vous n'utilisez jamais ce découvert autorisé non plus. Regardez votre convention de compte, il se trouve normalement les conditions selon lesquelles la banque peut de son propre chef mettre fin à votre autorisation de découvert, elle peut avoir à le justifier et elle doit vous en informer (par LRAR) en respectant un préavis.
Vous aurez les réponses dans ce contrat.

Vous pouvez saisir le médiateur de la banque voire même les poursuivre si vous estimez avoir subi un préjudice mais le minimum serait de vous rembourser le montant forfaitaire perçu pour cette autorisation.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24136 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci beaucoup je vais regarder ça. Ils sont capable de m'envoyer des pub par e-mail mais pas ce genre d'information.
Qu'il soit justifié ou non ça je m'en fiche ils ont le droit de me le retirer et je suis entièrement d'accord mais un minimum c'est de s'assurer que le client a bien reçu l'information.
Merci de votre réponse.
AN.Banker
Messages postés
1078
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 juillet 2019
461 -
Votre contrat précisera le mode d'information que la banque aurait du utiliser. Le relevé bancaire est un récapitulatif d'opérations et de frais, sa nature n'est pas de transmettre des messages d'ordre contractuel, ce n'est pas sérieux.
Commenter la réponse de AN.Banker
Messages postés
11441
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2019
4189
0
Merci
Bonjour,

Sachant que je ne lis jamais mes extraits de compte

La banque n'est pas responsable de votre façon de lire vos extraits..vous auriez vu que ce découvert autorisé n'y figurait pas ou plus.
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une