Avis ABF et avis mairie

- - Dernière réponse : Josh Randall
Messages postés
20322
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
- 29 juin 2019 à 16:10
Bonjour,

J'ai eu un refus de l'ABF pour la réfection du pignon et de la toiture d'une vieille maison (résidence secondaire héritée de mes grands parents). L' ABF ne veut pas de la création de 2 velux qui donneraient du jour dans la grange en remplacement des planches ajourées (mais branlantes) du pignon actuel. J'ai appelé la mairie car si je ne peux pas faire d'ouvertures sur le toit (pourtant autorisées par le PLU), je ne suis pas certaine de faire les travaux envisagés et j'ai dit au maire que je laisserai la toiture en l'état (vieilles tôles rouillées pas très esthétiques, planches du pignon menaçant de tomber sur un chemin piéton mais lumière naturelle dans la grange). Cette maison étant située dans une commune touristique, le maire souhaite plutôt que les maisons soient rénovées plutôt que de tomber en ruine. Aussi, il m'a tout de même conseillé de refaire le dossier sans mentionner la pose des velux et qu'il me donnait l'autorisation de les poser. Evidemment, je compte demander une autorisation écrite mais je me demande quand même si je ne risque pas d'avoir des problèmes avec l'ABF si je pose des velux qui ne sont pas mentionnés dans la déclaration de travaux.
Pouvez-vous me dire si l'autorisation écrite de la mairie sera suffisante si l'ABF fait un recours après travaux ?
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
20322
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
3253
0
Merci
Bonjour

Pouvez-vous me dire si l'autorisation écrite de la mairie sera suffisante si l'ABF fait un recours après travaux ?

Non. Cette autorisation n'aurait pas de valeur car pas autorisée dans le cadre de la déclaration préalable et en contradiction avec l'avis ABF.
En cas de recours ce serait le préfet qui vous tomberait dessus et la mairie se ferait une joie de se désolidariser de toute action prise à votre encontre
Commenter la réponse de Josh Randall
Dossier à la une